Connexion

Nous avons 921 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

International International

Scandale à la FIFA : le président Joseph Blatter démissionne

Réélu vendredi président de la Fédération internationale de football, Joseph « Sepp » Blatter a annoncé mardi à Zurich qu'il quittait son poste. Cette démission intervient six jours après l’arrestation de plusieurs hauts responsables de l'organisation pour des soupçons de corruption, notamment dans l’attribution de plusieurs Coupes du monde. La justice suisse a annoncé dans la foulée qu’aucune enquête n’avait été ouverte à l’encontre du président démissionnaire. M. Blatter a appelé à de nouvelles élections et prévenu qu'il ne se représenterait pas :

« Même si un nouveau mandat m'a été confié, il semble que je ne sois pas soutenu par tous dans le monde du football, c'est pourquoi je vais convoquer un congrès extraordinaire et remettre mon mandat à disposition. »

Armes turques en Syrie: Erdogan menace publiquement un journaliste.

Après la diffusion d'une vidéo montrant la livraison d'armes turques en janvier 2014 par la Turquie aux insurgés syriens, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a menacé le journal auteur de la fuite, Cumhuriyet.

"Je pense que la personne qui a écrit cet article exclusif paiera un prix très lourd pour ça (...) je ne le laisserai pas s'en sortir impunément", a fustigé le Premier ministre turc, dimanche soir.

Recep Tayyip Erdogan, régulièrement accusé par ses détracteurs de dérive autoritaire et islamiste, est très remonté contre le quotidien d'opposition Cumhuriyet qui a diffusé en fin de semaine dernière des photos et une vidéo montrant des obus de mortier et des caisses de munitions dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire.

CETTE CHAÎNE DE TÉLÉVISION RÉALISE UN NOUVEAU SONDAGE AU BÉNÉFICE DU TERRORISME.

Al Jazeera vole publiquement au secours de Daech. En termes de soutien public au terrorisme, la chaîne de télévision satellitaire Al Jazeera remet ça, après le honteux sondage réalisé en 2007, encourageant les attentats terroristes en Algérie.

Dans un récent sondage réalisé par cette chaîne de télévision, connue pour sa propagande au bénéfice du terrorisme, dont les résultats ont été publiés sur son site internet, Al Jazeera a posé la question suivante : «Soutenez-vous les victoires de l'Etat islamique en Irak et en Syrie ?». 81% des internautes ont répondu «Oui», à en croire cette chaîne satellitaire. 38 000 internautes ont participé à ce sondage et seulement 19% des personnes interrogées ont voté contre Daech. A noter qu’Al Jazeera parle de «victoires» de Daech et non de terrorisme et de crimes contre l'humanité. Elle refuse d'utiliser le nom de Daech, préférant recourir à celui de l'«Etat islamique».

Un journal turc publie les images d’armes livrées par la Turquie aux djihadistes en Syrie.

Le quotidien turc Cumhuriyet a publié, vendredi 29 mai, des photos et une vidéo qui accréditent l’hypothèse, jusque-là farouchement démentie par le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara, de livraisons d’armes aux rebelles extrémistes syriens début 2014.
Une semaine avant les élections législatives turques, le journal d’opposition diffuse dans son édition papier et sur son site des images d’obus de mortier dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire, interceptés en janvier 2014 par la gendarmerie turque près de la frontière syrienne.

Selon Cumhuriyet, les camions interceptés convoyaient un millier d’obus de mortier, 80 000 munitions pour des armes de petit et gros calibre et des centaines de lance-grenades. De fabrication russe, ces matériels ont été fournis par des pays de l’ancien bloc soviétique, ajoute le journal.

Les deux procédures, aux Etats-Unis et en Suisse, qui prennent la FIFA en étau

Feux croisés: la justice américaine a inculpé mercredi 9 membres de la FIFA et 5 partenaires pour corruption, tandis que la justice suisse s'intéresse aux conditions d'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Le point sur les procédures.
Neuf hauts responsables de la FIFA, dont deux vice-présidents actuels, Jeffrey Webb et Eugenio Figueredo, ainsi que cinq partenaires de la FIFA en charge du marketing ont été inculpés mercredi pour des faits de corruption par un tribunal fédéral à New York. Sept de ces quatorze personnes avaient été interpellées quelques heures plus tôt dans leur hôtel de Zurich, en Suisse, à quelques heures du congrès de l'organisation et de l'élection de son président, l'un et l'autre maintenus par la FIFA. L'instance s'est posée en «victime» lors d'une conférence de presse de son porte-parole, Walter De Gregorio, à la mi-journée.

L’Occident facilitera la montée de l’Etat Islamique « afin d’isoler le régime syrien »

L’Occident facilitera la montée de l’Etat Islamique « afin d’isoler le régime syrien », lit-on dans un document de la Defense Intelligence Agency de 2012 (Levant Report).

Le lundi 18 mai, Judicial Watch, le groupe de vigilance du gouvernement conservateur, a publié une sélection de documents autrefois classifiés obtenus du Département américain de la Défense et du Département d’Etat grâce à un procès fédéral.

Alors que les grands médias se concentraient sur le traitement par la Maison Blanche de l’attaque du consulat de Benghazi, un bien plus « grand tableau » se dégage de la lecture d’un document de la Defense Intelligence Agency rédigé en 2012 : à savoir que l’avènement d’un « État islamique » dans l’est de la Syrie est souhaitable pour que l’Occident puisse arriver à ses fins dans la région.

La cité antique de Palmyre tombe aux mains de l’Etat islamique

 

Au moment ou, une information qui peut paraître tirée d’un film de science-fiction, tant il est impensable de voir une monarchie, dont le seul nom évoque l’extrémisme et le terrorisme, proscrire un pays, l’Algérie, qui en est d’abord la première victime et dont le tribut payé pour combattre les hordes formatées par les parrains wahhabites a été très lourd, voilà une autre: Selon le journal le monde du jour, les djihadistes de l’Etat islamique (EI) qui ont maintenant le contrôle total de la ville de Palmyre en Syrie ont pénétré sur le site archéologique, jeudi 21 mai, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). La veille, les forces du régime syrien s’étaient massivement retirées de la localité.  Crainte pour le patrimoine L’organisation djihadiste menace désormais les ruines antiques, situées au sud-ouest de Palmyre... Ces ruines, inscrites au Patrimoine mondial de l’humanité, sont connues pour leurs colonnes romaines torsadées et leurs tours funéraires.

Notre pays blacklisté pour carence dans la lutte antiterroriste : Hostilité saoudienne contre l’Algérie

Un journal saoudien a révélé que le ministère des AE du royaume wahhabite envoyé une note à ses structures, leur demandant de surveiller certains pays. Ces pays, dont l’Algérie, ne respecteraient pas les règles édictées au niveau international «pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme».

Après avoir empêché le passage d’un avion algérien en partance pour le Yémen, l’Arabie Saoudite récidive dans ses attaques contre l’Algérie. A en croire le journal saoudien Makkah, le ministère des Affaires étrangères de ce pays a envoyé une note aux autres départements ministériels pour leur demander de surveiller particulièrement certains pays qui ne seraient pas en conformité avec les règles internationales de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.