Connexion

Nous avons 834 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

International International

«Les Américains veulent pousser la Tunisie à accepter une base militaire»

Si l'on croit les infos de la télévision elkhabar, rien ne va plus entre la Tunisie et l'Algérie, concernant cette histoire de base militaire américaine. Le Gouvernement Algerien menace de retirer son Ambassadeur de Tunisie et Rompre ses relations avec le Gouvernement de Caid Essebci qui envisage l'installation d'une base Americaine sur son Territoire !

 Ghannouchi, Marzouki, puis Béji Caïd Essebsi et Ben Jafaar leur offrent ainsi ce que Ben Ali leur a refusé en 2007 ! Tout cela dans le silence de l’opposition et le mutisme des médias.

Accord historique sur le nucléaire iranien.

 A l'issue de cinq jours d'âpres négociations internationales à Genève, un accord sur le nucléaire iranien a finalement été conclu, dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre, entre Téhéran et les pays négociateurs. Cet accord n'est que préliminaire et a pour objectif de permettre de rétablir pas à pas la confiance entre Téhéran et les grandes puissances après des décennies de tensions.

"Nous sommes parvenus à un accord", a annoncé le premier Mohammed Javad Zarif, ministre des affaires étrangères iranien, sur le réseau social Twitter.

VIDÉO. Journal de Syrie: L’armée arabe syrienne poursuit son travail de sape

L’armée syrienne fait des tués et des blessés parmi les terroristes dans la banlieue d’Idleb – Halaqi : Fourniture de besoins des cités industrielles et réhabilitation de celles endommagées pour relancer les industries nationales – Meeting de solidarité avec la Syrie dans la ville vénézuélienne Maracaibo – Coup d’envoi du festival “Ahlan Tartous” dans la ville de Tartous – Elimination de terroristes dans les banlieues d’Idleb, Damas, Soueidaa, Quneitra et Lattaquié – Jean Pierre Poisson : Pas de règlement de la crise en Syrie sans dialoguer avec le président Bachar al-Assad.

Noam Chomsky. 88 ans, linguiste, philosophe américain, intellectuel engagé… «L’Occident terroriste, d’Hiroshima... aux drones»

Provocateur, globe-trotteur comme on n’en fait plus, il a rencontré beaucoup de monde pour conclure à l’injustice de ce monde.
Aujourd’hui à presque 88 ans, cet homme aux mille vies continue de s’interroger et d’interpeller les gens en multipliant les mises en garde.

Son dernier ouvrage : L’Occident terroriste : d’Hiroshima à la guerre des drones au titre significatif et ô combien accusateur, est une alerte qui n’est le fait ni d’un génie fauché ni d’un vagabond incompris.

Celui qui veut aiguillonner la révolution des consciences est dépité par «la dégénérescence» des vertus cardinales, gangrenées par les puissances de l’argent.

Omar Sharif n’est plus. Omar Sharif laisse derrière lui quelque 70 films.

Omar Sharif, né Michel Chalhoub, est décédé ce vendredi au Caire d’une crise cardiaque, à l’âge de 83 ans, a indiqué son agent repris par l’Afp. L’inoubliable «Docteur Jivago» et «Lawrence d’Arabie» était hospitalisé dans un centre spécialisé pour les patients atteints d’Alzheimer, ajoute son agent Steve Kenis. La maladie avait contraint le défunt à s’éloigner des plateaux en 2012, après une dernière apparition dans «Rock The Casbah», de Laïla Marrakchi, clôturant une très longue filmographie.

Vidéo: Un mur entre la Tunisie et la Libye

Douze jours après l’attentat de Sousse, où 38 personnes ont été tuées dans un hôtel le 26 juin par un djihadiste tunisien, le gouvernement tunisien a annoncé mercredi 8 juillet la construction d’un mur de 168 kilomètres le long de la frontière tuniso-libyenne. Une mesure destinée « à endiguer la menace terroriste », a déclaré Habib Essid, le chef du gouvernement.
Ce mur de sable de plus de deux mètres de haut sera construit entre les villes de Ras Jedir, au bord de la mer, et Dehiba, dans le sud du pays, a annoncé Habib Essid sur la radio généraliste privée ShemsFM. Seule une partie des 450 kilomètres de la frontière avec la Libye est donc concernée par cette construction, qui devrait être terminée avant la fin de l’année 2015.

Attaques inédites de l'EI contre l'armée dans le Sinaï égyptien, 70 morts

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a   lancé mercredi une série d'attaques sans précédent contre l'armée dans le Sinaï   en Egypte, faisant 70 morts en majorité des soldats, un nouveau coup dur pour   le pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi.    

Après la vague d'attentats coordonnés, des affrontements ont éclaté entre   soldats et assaillants, faisant 38 morts parmi les jihadistes dans le   Nord-Sinaï, selon des sources médicales et de sécurité, tandis que les   chasseurs F-16 de l'armée bombardaient les positions de l'EI.     Le bilan des attaques est l'un des plus lourds subis par l'armée dans le   bastion du groupe Ansar Beït al-Maqdess, branche de l'EI dans le Sinaï, qui a   multiplié les attentats contre les forces de l'ordre depuis la destitution par   l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.    

L'horreur sur une plage à Sousse, en Tunisie: il y aurait des victimes belges (attention: photos choquantes)

Vingt-sept personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées ce vendredi lorsqu’un homme armé a ouvert le feu dans un hôtel de Sousse, au sud de Tunis. Selon une femme politique tunisienne, il y aurait des victimes belges. Attention : les images sont choquantes.

Vingt-sept personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi lorsqu’un homme armé a ouvert le feu dans un hôtel de la station balnéaire de Sousse, le pire attentat de l’histoire récente de la Tunisie.

Cette attaque frappe un pays qui voit monter la menace jihadiste depuis sa révolution en 2011 et survient près de trois mois après l’attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis, qui avait déjà porté un coup dur au secteur vital du tourisme.