Connexion

Nous avons 279 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

International International

Syrie : pour les Etats-Unis, le départ de Bachar Al-Assad n’est « plus une priorité »

Bonjour; Voilà une nouvelle qui fera plaisir aux uns et malheur aux autres.
Que diront les mercenaires d'Ankara, Ryad et Doha ? Que dira la France de Hollande ?

L’ambassadrice américaine auprès de l’ONU a estimé qu’il fallait « choisir ses batailles », tout en assurant vouloir concentrer ses efforts sur une solution politique au conflit.

L’ambassadrice américaine auprès de l’Organisation des nations unies (ONU), Nikki Haley, a déclaré, jeudi 30 mars, que Washington ne considérait plus le départ du président syrien, Bachar Al-Assad, comme une priorité pour mettre fin au conflit dans le pays. « Il faut choisir ses batailles, a dit Mme Haley à un groupe de journalistes. Quand vous regardez la situation, il faut changer nos priorités, et notre priorité n’est plus de rester assis là, à nous concentrer sur faire partir Assad. »
Nikki Haley s’exprimait après des propos similaires du secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, qui avait déjà signalé, jeudi à Ankara, une inflexion dans la diplomatie américaine en affirmant que « le sort du président Assad, à long terme, sera décidé par le peuple syrien ».

Occupation du Sahara occidental : l’UA hausse le ton à l’égard du Maroc

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine, présidé par l’Algérien Smail Chergui, a annoncé, jeudi 23 mars dans la soirée, une série de mesures concernant le Sahara occidental. Il s’agit de la première réunion du CPS depuis le retour du Maroc au sein de l’Union africaine. Et Rabat a décidé de la boycotter.

Pourparlers directs

Le communiqué félicité le Maroc pour « son adhésion à l’UA, sans conditions préalables ni réserves ». « Le Conseil salue la disponibilité du Maroc à s’asseoir côte à côte de la RASD lors des délibérations des organes délibérants de l’UA », poursuit le texte. Mais le Conseil « note avec une profonde préoccupation que (…) cinquante-quatre ans après la décision de décoloniser le Sahara occidental, tous les efforts visant à trouver une solution n’ont pas encore abouti aux résultats escomptés ».

Quatre morts et 20 blessés dans deux attaques près du parlement britannique à Londres (IMAGES)

Une voiture a foncé dans la foule sur le pont de Westminster et un policier a été poignardé dans la Chambre des communes. L'incident est considéré comme une attaque «terroriste» par la police, qui a neutralisé l'assaillant.

Au moins quatre personnes sont mortes dans l'attaque et 20 supplémentaires ont été blessées, a indiqué le commissaire adjoint de la police britannique, Mark Rowley, dans un communiqué de presse, ajoutant que le suspect de l'attaque était décédé.

Il a précisé que pour l'heure, la police pensait qu'il n'y avait qu'un seul assaillant, sans pouvoir toutefois exclure la possibilité qu'un autre soit dans la nature.

"Etes-vous musulman?" Un des fils de Mohamed Ali retenu à l'aéroport

Mohamed Ali Jr, fils du célèbre boxeur mort en juin dernier, a été retenu plusieurs heures avec sa mère dans un aéroport américain, le 7 février. L'avocat de la famille dénonce un interrogatoire motivé par la seule consonnance arabe de leurs noms.

On peut être le fils du plus grand boxeur de tout les temps, et ne pas pouvoir rentrer dans son pays. C'est ce qu'a vécu, le 7 février, Mohamed Ali Jr, 44 ans et fils de Mohamed Ali, mort le 3 juin dernier.

Détenteur d'un passeport américain et né à Philadelphie (Pennsylvanie), le fils Ali rentrait de Jamaïque, où il avait effectué un séjour avec sa mère Khalilah Camacho-Ali. C'est l'avocat de la famille, Chris Mancini, qui a raconté l'histoire au Courrier-Journal de Louisville.

Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France

On avait connu les polémiques sur l’utilisation des drapeaux algériens par les supporters de football dans certaines villes françaises. Elles avaient donné lieu à des arrêtés municipaux, notamment à Nice.

Cette fois, c’est une polémique qui n’a aucun lien avec le football. La mairie de Couderque-Branche, localité située au sud de Dunkerque, dans le département du Nord, a édité, cette semaine, des cartons d’invitation pour une cérémonie organisée par la ville pour les commémorations du 55e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie (19 mars 1962).

La mairie a choisi le drapeau algérien pour illustrer le carton, provoquant la colère des anciens soldats français. Ces derniers crient au scandale. Jean-Paul Martin, président de la Société nationale d’entraide de la médaille militaire (SNEMM) a écrit au maire David Bailleul pour exprimer sa « froide colère ».

Daesh revendique des tirs de roquettes sur Israël

Daesh a revendiqué des tirs de roquettes sur la station israélienne d'Eilat depuis le Sinaï. Il s'agit des premiers tirs de roquette de la part du groupe djihadiste sur Israël depuis 2015.

Daesh a revendiqué jeudi les tirs de roquettes sur le sud d'Israël à partir du Sinaï en Egypte, une première depuis 2015. Ces tirs qui n'ont pas fait de blessé ont été suivis par la mort dans le Sinaï de deux Palestiniens, tués dans la nuit par une frappe israélienne selon le mouvement islamiste Hamas qui gouverne la bande de Gaza voisine.

L'Iran s'en prendra à Israël si les USA "commettent une erreur"

"Et seulement 7 minutes suffisent à un missile iranien pour atteindre Tel Aviv"
Un ancien officiel iranien, Mojtaba Zonour, a menacé samedi Washington "de raser" la Ve Flotte de la marine américaine basée au Bahreïn, et d’envoyer un missile sur Tel Aviv en cas d’attaque de ces derniers, a rapporté dimanche l’agence de presse iranienne Fars.

L'ancien représentant du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei au sein des Gardiens de la révolution, et député ultraconservateur, a averti que la marine américaine qui a "occupé une partie du Bahreïn", est "à la portée des systèmes de missiles de l'Iran", et qu’elle sera "entièrement rasée si l'ennemi commet une erreur".

"Et seulement 7 minutes suffisent à un missile iranien pour atteindre Tel Aviv", a ajouté Zonour.

Département d’Etat américain : l’Algérie, partenaire «solide» qui joue «un rôle constructif» dans la région

WASHINGTON - L’Algérie, un partenaire «solide» des Etats-Unis d'Amérique, joue «un rôle constructif » dans la promotion de la stabilité régionale, a indiqué le département d’Etat américain.

«L’Algérie, stratégiquement située, est un partenaire solide avec lequel les Etats-Unis entretiennent de fortes relations dans le domaine diplomatique, sécuritaire et l’application de la loi», souligne-t-il dans une fiche technique sur l’Algérie publiée jeudi soir à Washington.

Le département d’Etat relève que l’Algérie «est restée stable malgré les turbulences ayant secoué les pays voisins et joue un rôle constructif dans la promotion de la stabilité régionale», mettant en exergue ses efforts «considérables» déployés pour le renforcement de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme.