Connexion

Nous avons 1163 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

CELA A CONTRIBUÉ À LA BAISSE DE SON PRIX. Hausse de la production de la sardine à Jijel

d 367101hausse de la production de la sardine a jijel 9b929

Les sardiniers ont ramené  les  plus  importantes  quantités de poisson, avec 95% de l’ensemble des produits de la pêche.

Après la crise de l’année 2020, la production de  la  sardine  est  repartie à la hausse, au grand bonheur des consommateurs qui ont profité de la baisse de son prix pour enfin pouvoir y goûter. 

Selon des données  avancées  par  le  chef  de  service  des  statistiques à la direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Jijel, lors d’une récente intervention sur les ondes de la radio locale, les quantités de ce qui  a  été  pêché  durant  les  neuf  premiers  mois  de  l’année  en  cours représentent 87% de ce qui a été pris en 2020. 

 

Cette hausse a été boostée par les grandes quantités pêchées au mois de septembre dans les ports de Ziama-Mansouriah et de Boudis, reprenant 41% de l’ensemble de ce qui a été pris tout au long des neuf premiers mois de cette année.

Avec une quantité totale de 1258 t de poisson pêchée durant ce mois, septembre a signé le retour à une production importante après la disette des mois passés. Les sardiniers ont ramené les plus importantes quantités de poisson avec 95% de l’ensemble des produits de la pêche. 

Ces prises ne peuvent qu’avoir un effet de soulagement sur les professionnels d’un secteur plongé dans une crise qui a eu un impact négatif sur la production, qui a atteint son plus bas niveau en 2020.

Durant cette année, la production totale n’a pas dépassé les 2190 t. L’augmentation de la production a également été le fait de la hausse des sorties en mer qui ont atteint les proportions de 24% au port de Boudis et de 38% à Ziama-Mansouriah par rapport à ce qui a été enregistré durant la même période en 2020, dont l’activité a été impactée par la crise de coronavirus. 

L’activité retrouvée dans ces ports s’est d’ailleurs répercutée sur les prix de la sardine qui ont atteint une moyenne de 300 DA au mois de septembre, selon les mêmes données.

C’est ce qui a permis aux consommateurs de renouer avec leur poisson fétiche, après l’avoir abandonné pour les raisons de hausse de son prix, notamment durant l’année 2020, sous l’effet de la baisse de la production.

C’est dire qu’en pleine crise d’un pouvoir d’achat qui s’érode de jour en jour la baisse du prix du poisson a été saisie telle une aubaine pour atténuer les effets de cette crise.

Le consommateur ne peut que s’en réjouir avec l’espoir que la production atteigne des niveaux plus élevés pour maintenir cette baisse des prix. Il faut dire que le petit poisson bleu reste une source précieuse des protéines pour ce consommateur qui ne sait plus où donner de la tête dans ce contexte de renchérissement des prix de tous les produits de large consommation. 

Depuis le mois de septembre, c’est enfin permis à ce consommateur de goûter à son poisson qui sauve la face avec des prix plus stables. La règle de l’offre et de la demande est intervenue pour réguler son marché avec une production nettement plus importante.

Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.