Connexion

Nous avons 514 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

ALGÉRIENNE DES EAUX: 50 milliards de créances impayées

Les services de l’Algérienne des eaux (ADE) viennent de lancer une campagne nationale de recouvrement de leurs créances auprès des ménages mais aussi des administrations et autres commerces. Il est vrai que le montant global, à l’échelle du pays, donne le tournis. Ce ne sont pas moins de 57 milliards de dinars de créances qui restent dans la nature. À l’échelle de la wilaya de Jijel et selon les chiffres fournis par les services de la comptabilité au niveau de l’ADE de Jijel, la facture est tout aussi salée, car elle dépasse les 50 milliards de centimes. Approchée dans le but d’en savoir plus sur le sujet, lune source proche de l’ADE nous fera savoir que «les ménages sont de loin les mauvais payeurs».

 Ainsi, sur une dette totale estimée à 50 milliards de centimes, les créances des particuliers représentent  66% du montant total. Loin derrière, on retrouve les administrations  avec  22% des 50 milliards de centimes, les commerces et l’industrie viennent en dernière position avec respectivement 2 % de dettes. Pour ce qui est des communes qualifiées de « récalcitrantes », notre interlocutrice fera savoir que les municipalités situées à l’Est du chef-lieu de la wilaya sont les moins en clin à payer leurs redevances. Ainsi, pour l’unité de Jijel, laquelle englobe les diverses communes de la daïra, les services de l’ADE enregistrent un taux de créances impayées de l’ordre de 89%. Mais l’exemple le plus frappant reste sans conteste la commune de Taher. En effet, selon cette responsable, les habitants de cette commune dans leur quasi majorité ne paient pas leurs factures d’eau.  L’Unité d’el Milia est considérée comme «  lourdement déficitaire », car le taux de créances impayées atteint les 79%, soit plus de 79 millions de dinars de manque à gagner pour l’entreprise. À la question de savoir si des mesures coercitives, à savoir des coupures pures et simples à l’égard des contreventas, ont été prises, notre vis-à-vis soulignera le fait que ces régions demeurent des « zones sensibles, voire à risques » et que l’ADE ne voudrait pas « créer de turbulences » en coupant l’eau aux mauvais payeurs. Concernant ladite campagne de recouvrement, notre source précisera le fait que « plusieurs étapes précédent la coupure : On s’assure que le client a bien reçu sa facture, puis on lui envoi une lettre d’avertissement, ensuite, une mise en demeure et s’il ne paie toujours pas sa facture, c’est le service des contentieux qui prend le relais », a-t-elle souligné. Avant d’ajouter que ce service est « vraiment débordé par les affaires liées au recouvrement des créances ». Des créances, a-t-elle  expliqué, qui seront « réinvesties pour assurer un service de qualité à la population ».Par ailleurs un projet des travaux de rénovation du réseau d’alimentation en eau potable de la ville de Jijel a atteint un taux d’avancement de 90 % a-t-on appris des services de l’Algérienne des eaux. Selon nos sources, 86 km de conduites ont été posés sur un total de 101km et 7 263 branchements ont été réalisés sur un total de 8 171 branchements prévus. Selon les mêmes sources, environ 1 007 vannes ont été posées, 1 015 regards ont été confectionnés et 4 réservoirs sur les 10 prévus ont été mis en service. Plusieurs zones ont déjà bénéficié de la mise en service du nouveau réseau à l’instar d’Ouled Bounar, Ouled Aïssa et El Haddada. Le réseau installé dans ces zones est d’un linéaire de plus de 7 820 mètres. Il est doté de 464 branchements et compteurs individuels et 26 branchements collectifs.odejjijel.org

L’Est Républicain 26/03/2015 Par M Bouchama.

 

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.