Barrage de TABELLOUT: Un taux d’avancement des travaux de 89 pour cent

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib a exprimé, jeudi, sa "satisfaction" quant à la cadence imprimée aux travaux de réalisation du barrage de Tabellout lors d’une visite d’inspection de cet ouvrage situé dans la daïra de Djimla .

Ce barrage dont les travaux atteignent un taux d’avancement de 89 pour cent, permettra aussi d’alimenter en eau potable de quinze (15) communes des wilayas de Sétif, de Jijel et de Mila, soit une population de 750.000 habitants. Sa mise en eau est prévue pour le mois d’août prochain, a affirmé le directeur du projet, Redha Rachedi.

Le barrage de Tabellout, situé à un peu plus de 40 km au sud-ouest de Jijel), conçu en BCR (béton compacté au rouleau) et "arqué", ce qui en fait le premier du genre en Algérie, ont rappelé les responsables de ce projet d’une capacité de 294 millions de m3.

 

Il a aussi la particularité d’être "un des rares barrages en BCR avec un profil en arc, pour résister aux sollicitations sismiques", selon les explications fournies par les entreprises étrangères chargées de sa réalisation.

Barrage de TABELLOUT

 

Le BCR est préparé avec des agrégats élaborés sur place avec les alluvions de l’Oued Djendjen sur lequel le barrage est construit. S’agissant du transfert des eaux depuis Tabellout vers les plaines sétifiennes, l’option du tunnel creusé près d’Ain Sebt (Sétif) ayant dû être abandonnée, la solution retenue consiste à réaliser une conduite d’un linéaire total de 22 km de diamètre 2.000 mm, selon les responsables de l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT).

Barrage de TABELLOUT

 

Pour cette action, une "campagne de reconnaissances complémentaires" a été confiée à une entreprise spécialisée italienne, a-t-on indiqué.

 

 

(APS)

 

-----------

Voir aussi (document Razel)

 

http://www.razel-bec.com/documents/mpd_22/razel-bec_le_mag_special_tabellout_web.pdf