Connexion

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

International International

La meilleure blague du 1er avril

Que l'on croit ou non, l'Arabie Saoudite aurait attaqué Israël... !

Les forces de la grande puissance wahabite, ont commencé mercredi à lancer des frappes aériennes pour aider les forces palestinienne qui essaient de reprendre la ville de Jérusalem ! Beaucoup de pays auraient participé avec les forces Saoudienne, comme: le Maroc et le soudan... Allons y voir cette nouvelle ICI...

L’Holocauste en décomposition : un point de vue israélien

Sans titrejig

Ce qui suit sont des extraits d'un remarquable commentaire du Haaretz intitulé « l’effritement du consensus sur le fait que les Juifs étaient les victimes ultimes de l'Holocauste» par Ofri Ilani. L’article explore les fondements de la religion globalisée de l'Holocauste, il identifie les institutions internationales qui soutiennent la doctrine et les événements politiques qui indiquent que les Goyim sont fatigués de la notion de la primauté de la souffrance juive. J'ai tendance à être d'accord avec la plupart des observations d'Ilani, ainsi qu'avec ses prédictions concernant le sort de la religion de l'holocauste. Une différence cruciale existe cependant entre nous, tandis qu'Ilani semble affligé par l'effondrement possible du consensus de l'Holocauste, je crois que l'émancipation de ce précepte tyrannique et judéo-centrique est un évolution humaniste nécessaire.

Un avion de combat F16 israélien abattu e en Syrie

DVpoH zWsAATvSj

En syrie, ce n'est plus une ballade pour les Israéliens. Un avion de combat F-16 israélien a été abattu par les systèmes de défense anti-aérienne syriens en Syrie, près de la frontière, et s'est écrasé en Palestine occupée le 10 février. 

Au moins un avion F16 israélien a été abattu. L'armée syrienne affirme en avoir touché plusieurs.

Au Yémen, les milliards de la honte

ob 09b247 yemen bombardements saoudiens1

A coups de milliards de dollars, l’Arabie saoudite tente, de prouver sa commisération à l’endroit même de ceux qu’elle bombarde quotidiennement

Et de trois! L’Arabie saoudite vient de décider de mettre un milliard de dollars supplémentaire sur la table pour «venir en aide» aux Yéménites. La semaine dernière, c’étaient deux milliards que le royaume saoudien avait accordés à la banque centrale du Yémen pour éviter son effondrement. Une nouvelle chasse l’autre: lundi matin, dans le nord de ce même pays, une bombe larguée par un avion saoudien a aussi réduit en miettes un bâtiment anonyme abritant une petite clinique. Personne ne pourra plus venir en aide aux cinq enfants qui s’y trouvaient.

LIBÉREZ AHED TAMIMI

Ajoutez votre nom sur cette lettre ouverte à tous les leaders mondiaux:
"Nous demandons qu'Ahed et tous les enfants palestiniens soient libérés des prisons israéliennes, sans attendre.

La communauté internationale se doit de mettre un terme aux maltraitances et à la détention des enfants palestiniens. Trop c'est trop.

Pour Ahed et à tous les enfants dans les prisons d'Israël: Nous sommes à vos côtés, et vous êtes dans notre coeur. Nous n'abandonnerons pas jusqu'à ce que vous soyez libres. Vous n'êtes pas seuls."

Les groupes palestiniens ont appelé à un nouveau « Vendredi de colère » à travers la Palestine

Différentes régions de la Cisjordanie et la bande de Gaza sont depuis 16 jours le théâtre de manifestations et de rassemblements en protestation contre la décision du président américain, Donald Trump qui a reconnu Qods comme capitale d’Israël.

Selon le rapport de Tasnim citant la chaîne libanaise Al-Manar, les groupes palestiniens ont appelé à un nouveau « Vendredi de colère » à travers la Palestine.

« Jusqu’à présent, 11 personnes sont tombées en martyr sous les balles des militaires israéliens tandis que plus de 3.300 autres ont été blessées, depuis l’annonce de la décision de Trump sur Qods », a annoncé le ministère palestinien de la Santé.