Connexion

Nous avons 990 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Local Local

Les jeunes scoutes musulmans de Jijel, retrouvent la montagne.

 

Privés de leurs propre foyer depuis bien longtemps, les jeunes scoutes musulmans de notre wilaya, retournent dans la montagne, comme à l'ancienne époque. Cette image envoyée par un ami, nous fait espérer et rêver

 le bon vieux temps ! Souvenez vous de ces déplacements dans nos montagnes profondes, avec ces chants patriotiques algériens, qui sont des poèmes, chants populaires et parfois chansons musicales qui ont été chantés, scandés par les combattants algériens et la population algérienne pendant et après la Guerre d'Algérie. Ils font aujourd'hui partie du patrimoine culturel et musical algérien.

Inscription de l’étude pour la réalisation d’un hôpital 240 lits à Taher

Dans une déclaration sur les ondes de la radio locale, Monsieur Ali Bedrici, Wali de Jijel a annoncé  l’inscription d’une étude pour la réalisation d’un nouvel hôpital 240 lits au niveau de la commune de Taher.

L’inscription de cet important projet est intervenue suite à la demande d’inscription formulée par la commission installée par le Wali pour l’élaboration du programme quinquennal 2015-2019 et avec la participation des parlementaires de la Wilaya. Cette commission est composée de directeurs et des élus de l’Assemblée Populaire de Wilaya.

Il est à signaler quel’actuel établissement hospitalier de Taher, construit en préfabriqué il y a 25 ansconnaît une dégradation continue et ne répond plus aux normes.

Rompre l'isolement...

 

Nous sommes à oued Irdjana. Rompre l'isolement, malgré les grands dangers...

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.

Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l'étoile du soir se lève dans l'azur.

Chahna.

 

Après une toute petite éclaircie, le mauvais temps sera de retour à partir de cet après-midi, et, la neige à partir de cette nuit. La poursuite des fréquentes averses accompagnées de chutes de grêle et flocons de neige dans plusieurs localités du centre et de l'est du pays, ont bloqués et complètement isolés les habitants des montagnes.

Il me semble que l'hiver s'est enfin installé, pour un bon bout de temps. Nos pensées vont toujours pour les gens démunis, et sans abris !

l'image est ici

Gaz butane à Jijel: Des mesures pour répondre aux besoins

Pour répondre aux besoins des populations des communes montagneuses, la direction de l’énergie et des mines de la wilaya de Jijel a élaboré un programme de production permettant le stockage de plus de 30 000 bouteilles de gaz butane pouvant couvrir trois jours de consommation, avons-nous appris des services concernés.

La distribution est assurée par les services de l’entreprise Naftal à travers un réseau de 133 points de vente répartis sur toute la wilaya d’une capacité de stockage globale de 17 000 bouteilles. “Dans l’ensemble, les besoins exprimés sont correctement pris en charge par le centre enfûteur de gaz butane de Taher dont la capacité de production peut atteindre 13 500 bouteilles par jour” a indiqué le directeur de l’énergie et des mines. Et d’ajouter : “Les besoins de la population augmentent généralement en saison hivernale particulièrement la période de novembre à mars de chaque année en raison des fortes précipitations et les chutes de neige”

Constructions illicites à el milia (jijel): Les autorités défiées

La RN43, principal accès à Jijel par l’Est était hier matin, complètement fermée à la circulation, près de l’Institut de formation professionnelle, causant un embouteillage immense et bloquant des centaines d’automobilistes.

La route a été coupée par les habitants du bidonville du 3ème Km. Les protestataires revendiquent leur relogement, après les dernières intempéries qui ont mis à mal ce petit village né ex-nihilo suite à l’arrivée de citoyens de divers horizons, et même dit-on de Syrie et de Tunisie.

Bloqué par l’ouest par la voie ferrée et par l’est par la mer extrêmement houleuse ces derniers jours, les habitants de ce bidonville ont cette fois senti le danger qui les guette. Ce blocage a causé d’immenses désagréments aux automobilistes. 

23,32 millions de dinars pour aménager les routes

La dégradation du réseau routier dans la ville d’El Milia est devenue la hantise des automobilistes. Certes, les accès Ouest et Est de la ville font l’objet de travaux d’aménagement, mais beaucoup reste à faire pour remédier à cette situation. Ces derniers temps, la commune vient d’attribuer deux opérations d’aménagement de routes pour un montant global de 23,32 millions de dinars.

La première concerne la première tranche de la route reliant Draâ Nakhla sur une distance de 600 m. Le montant de cette opération qui devrait concerner une deuxième tranche pour boucler le linéaire total qui est de 1500 ml, est de 9,84 millions de dinars.