Connexion

Nous avons 546 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Institut national de formation supérieure paramédicale de JIJEL. Suspension de l’activité pour cause de Covid-19

Resté ouvert en dépit de la décision de fermeture des établissements scolaires et universitaires, l’Institut national de formation supérieure paramédicale (INFSP) de Jijel a fini lui aussi par suspendre ses activités depuis mardi pour une période d’une semaine. La décision de fermeture jusqu’à la semaine prochaine a été prise pour se mettre au diapason des circonstances humanitaires exceptionnelles de par la multiplication des cas de contamination par la Covid-19. La suspension des études concerne également les annexes de formation des aides-soignants, relevant de l’INFSP de Guelma, qui ont cessé leur activité la même journée.

Cependant, les décisions de fermeture semblent ne pas concerner encore le secteur de la formation professionnelle, qui continue ses activités. “Nous n’avons rien reçu”, s’est borné à réagir le directeur d’un centre de formation professionnelle. Nos tentatives de joindre le directeur de wilaya de la formation et de l’enseignement professionnels sont restées vaines. 

 

Il y a lieu de rappeler que plusieurs arrêtés de suspension des activités des structures de loisirs et des centres d’enseignement privés ont été signés par le wali pour tenter de briser la chaîne de contamination du variant Omicron, dont l’installation rapide fait l’actualité sanitaire à l’échelle nationale et locale.

Des médecins impliqués dans la prise en charge directe des malades contaminés arrivant dans les services de consultation font néanmoins état de symptômes plus légers de ce variant. “C’est bénin, ce sont des malades qui présentent des symptômes qui disparaissent au bout de quelques jours sans complication. Mais les mesures de prévention et surtout la vaccination sont indispensables pour se prémunir contre la propagation du virus et ses éventuelles complications”, confie Dr Bousmid Rabah de l’EPSP de Sidi Marouf. Pendant ce temps, la vaccination continue de mobiliser les services de la santé pour recevoir les personnes se présentant pour prendre leur dose de vaccin dans les meilleures conditions.

De nouvelles doses du vaccin AstraZeneca ont été acquises par les services chargés de la vaccination. Elles sont mises à la disposition des citoyens désirant se faire vacciner, alors que le ministère de la Santé a décidé de lancer une nouvelle campagne de vaccination. Cette campagne concerne également le secteur de l’éducation, dont le personnel semble ne pas se bousculer pour se faire vacciner, selon les échos parvenus des établissements scolaires. C’est également le cas pour les jeunes, qui affichent une nette appréhension à l’égard de cette opération. “Mais pourquoi se faire vacciner, nous sommes jeunes”, lancent des jeunes. 


Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.