Connexion

Nous avons 394 invités et un membre en ligne

  • fridjali

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Des images pour rafraîchir nos mémoires.

123948562 730659907544022 8996382410249999647 n
Si vous vous souvenez au début de cette calamité, j'écrivais toujours dans le journal www.jijel.info ou les autres pages étaient toujours ouvertes pour sensibiliser aux dangers du virus Corona et à l'importance de respecter les mesures préventives pour empêcher la propagation de cette épidémie mortelle.
Malheureusement, voici notre résultat et les photos sont un rappel.
اذا راكوم تتذكرون في بداية هذه المصيبة، كنت دائما أكتب وأكتب في جريدة جيجل أنفو او الصفحات كانت دائما مفتوحة للتوعية حول مخاطر فيروس كورونا وأهمية احترام الاجراءات الوقائية لمنع انتشار هذا الوباء القاتل.
للأسف هاي النتيجة التي وصلنا اليها والصور للتذكير.
 

Commentaires   

lecteur jijel.info
# lecteur jijel.info 10-11-2020 19:43
Il fallait prendre des décisions au bon moment pour éviter l'hécatombe que le citoyen jijellien subit. Quand on disait que les autorités devaient prendre des décisions drastiques on nous rétorquait que c'était la faute aux citoyens qui ne respectaient pas les consignes sanitaires.
En réalité il fallait assurer et mettre en confiance les citoyens pour faire passer l'échéance politique et en quelque sorte on nous disait après nous le déluge. Maintenant on paye les pots cassés au point de laisser mourir les malades hospitalisés par manque d'oxygène.
Et maintenant, hop on verrouille, on confine et on décrète un couvre feu. Trop tard, les hôpitaux sont remplis, les malades souffrent ,les médecins et paramédicaux sont submergés, fatigués ne savent plus où donner de la tête. Ajouter à cela le manque de moyens et matériels adéquats pour affronter ce mal et vous comprendrez la situation désastreuse dans laquelle on se trouve.
Mon père disait " Djeha a frappé son fils avant qu'il ne casse la cruche "
Sincères condoléances aux familles touchées par ce drame.
Anonyme
# Anonyme 10-11-2020 17:20
On récolte ce qu'on a semé.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.