Et sur Jijel tourne et tourne le goéland

Cherchez loieLa lecture de ce petit texte ne prendra pas plus d'une minute de votre temps. Plus une autre minute de votre temps pour une histoire que l'on raconte.

 

Les conséquences les plus lourdes sont parfois construites sur les événements les plus légers.

L'histoire en question est enseignée dans les grandes universités du monde vous sera livrée à la fin de cette courte escapade intellectuelle.

Notre plus grande erreur, la plus dévastatrice, est de penser que fermer les yeux, se boucher les oreilles et ne rien dire est la solution. Cette attitude est devenue normale chez nous. En consequent, nous pouvons assister aux pires atteintes à l'environnement, aux évolutions des habitudes les plus aberrantes, aux pires détournements de biens publics, aux pires comportements, sans broncher. Nous avons pourtant des termes si clairs pour définir ces écarts incompatibles avec nos cultures et nos racines. La ligne rouge à ne pas franchir est donc clairement fixée. Nous avons par exemples El 3awj wel Fessed. Ces interdits sont immuables, leur qualité d'interdits, de barrières sont les garants d'une société saine. Et pourtant...

 

Au fil des ans, il semblerait que la ligne rouge soit devenue mobile. Elle s'est mise en mouvement. Lentement d'abord, puis de plus en plus vite, s'eloignant inexorablement du Bon Sens et de la Morale. Que s'est il passé ? Quand a commencé ce développement néfaste?

Remontons ensemble l'Oued du temps, revenons à la source, à la goutte qui deviendra torrent. Le premier déplacement de la ligne s'est opéré de lui-même quand nous avons perdu le sens du rendez-vous. Du rendez-vous, pas du temps, qui est une autre notion. Ce qui semble aussi banal que le temps est pourtant primordial à tout fonctionnement. Tout fonctionne dans le temps, sans lui, rien ne bougeait, rien n'evoluerait. Chez nous, les rendez-vous, c'est désormais après Eddohar, après El3asser et chez le médecin, c'est venez et on verra... 4 heures d'attente et plus sont courants chez les spécialistes. La semaine dernière, un jeune couple a attendu de 16:00, heure de son rendez-vous chez le gynécologue, à 23:00 pour passer une visite de 10 minutes. Ce cas est simplement cité parce que vécu en propre. Nous avons ainsi perdu la notion de respect du temps de l'autre. Un faux pas banal mais lourd de conséquences car il nous fait inévitablement perdre une part de respect pour nous mêmes.

Ensuite, nous avons repoussé la ligne plus loin, quand nous avons perdu la honte d'exposer nos ordures. Cette retenue agissait comme un garde-fou, elle nous permettait de sauvegarder une partie de notre intimité. Nous nous sommes permis d'aller jusqu'à jeter nos ordures n'importe où. Même les déposer devant le voisin. Il y avait même eu des plaques avec l'inscription "ne jetez par vos ordure n'importe où ".qui, en soit est une aberration officielle, autrement dit, une preuve d'incompétence flagrante. En GB, il y avait bien des panneau "don't litter" mais jamais "Don't litter anywhere" Les ordures, en principe, ne se jettent jamais, on les dépose dans les emplacements qui leurs sont destinés.et ou elles sont traitées. Dans cette logique, jeter des ordures, quelles qu'elles soient équivaut à prendre l'espace public pour une décharge. Et c'est ce que nous constatons. Pourtant, nos rues portent les noms illustres de nos libérateurs, qui se sont sacrifiés pour ce pays. Encombrer le moindre espace public revient à souiller le nom de nos héros.

Enfin, pour ne pas alourdir le thème, la ligne rouge a été repoussée encore une fois quand nous avons commencé à hausser le ton en parlant. Nous remarquons que notre parler n'est plus personnel et contenu. Des individus que vous ne connaissez pas, étalent leurs vie devant vous. Vous avez ainsi droit en direct à toutes sortes de futilités, de combines et bien sûr, de grossièretés. En général, le bruit incontrôlé est déjà une grossièreté. Et comme cela, nous avons chassé les gracieuses hirondelles du printemps pour les remplacer par les goélands criards, agressifs et sales malgré leur plumage immaculé. Trompeurs, ils passent leur temps dans les décharges. Jijel, n'y a pas échappé . Ces oiseaux déplacés et envahissants vous empêchent peut-être même de dormir et vous n'entreprenez rien contre eux. Au marché, lieu social par excellence, certains poussent la distortion jusqu'à les nourrir pour mieux nourrir le vacarme.

Cette dynamique s'est faite sur de longues années. Elle est la preuve de la névrose qui persiste dans la société. Elle est toute fois réversible si le Bon Sens reprend sa place parmi nous. En arabe, Bon Sens pour se traduire par Essirat el Moustakim.

Et l'histoire évoquée plus haut? C'est une histoire qui est utilisée dans des universités dans le monde entier et totalement inconnue dans nos universités alors qu'elle est plus proche de nous que de la culture allemande ou anglaise pour ne citer que celles-là.

Nous repartons très loin dans le passé, à l'époque des royaumes, des rois, des reines, des princes et des princesses. Il y en avait de toutes les espèces, des bons et des mauvais, des savants et des ignorants, des sages et des belliqueux. Notre histoire se passe à cette époque, dans un royaume que l'on peut considérer comme grand. Il y régnait un bon roi puisque dans ce royaume, le vol était inconnu. Les gens vivaient paisiblement et le roi régnait justement. Les portes n'existaient pas et il n'y avait ni barrières ni clôtures. Les habitants avaient des biens propres et le roi également mais le vol y était inconnu. Nul n'aurait eu l'idée de prendre ne serait-ce qu'une épingle trouvée au bord du chemin. Un jour, tranquille comme les autres dans ce royaume de paix et de bien-être, le prince se rendit chez son père, le Sultan pour lui faire cas d'un événement des plus bizarres. Il lui raconta qu'un inconnu venait de prendre une oie qui n'était pas à lui et qu'il avait disparu. Le Sultan intrigué par cet événement inhabituel, réfléchit, puis dit à son fils :"ramenez-moi l'oie et celui qui l'a prise". Les recherches furent lancées mais en vain, aucune trace de l'inconnu. L'histoire de l'oie n'était même pas vieille que le prince revint voir son père le Sultan avec une autre nouvelle surprenante. Cette fois-ci encore, un inconnu avait commis un autre geste incompréhensible et avait disparu avec une brebis qui ne lui appartenait pas. La population était surprise mais ne comprenant pas le geste de l'inconnu, continuait son train de vie habituel. Après avoir écouté son fils, le Sultan dit :"ramenez- moi l'oie et celui qui l'a prise". Le prince pensant que son père commençait à vieillir ne fit aucune remarque et lança les recherches des deux inconnus. En vain. Ils avaient bel et bien disparu. Le temps passa et les deux événements étaient oubliés quand le prince revint informer son père d'un fait, cette fois-ci plus grave: un inconnu avait pris la jument blanche de son père, le Sultan et avait, lui aussi disparu. Cet événement était aussi surprenant qu'insultant, il était suffisant pour une déclaration de guerre s'il venait d'un royaume avoisinant. Le Sultan toujours aussi sérieux dit à son fils, le prince: "ramenez- moi l'oie et celui qui l'a prise". Le prince allait répondre puis comprit son père.

Does it ring a bell?

Stay Home Stay Safe.

Igel

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 356 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Communiqué jijel.info

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Retour sur la Zone d'expansion touristique d'El Aouana
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 03.08.2020 20:16
    Rien ne se fait à temps dans ce pays. Ces retards entraînent des sur-coûts. Comme personne ne ...

    Lire la suite...

     
  • Covid 19 : 563 nouveaux cas, 455 guérisons et 10 décès
    MedSouilah MedSouilah 31.07.2020 19:29
    14 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés ces dernières 24 heures a Jijel.

    Lire la suite...

     
  • Covid 19 : 563 nouveaux cas, 455 guérisons et 10 décès
    MedSouilah MedSouilah 31.07.2020 19:27
    ‫- تسجيل 14 إصابة جديدة ‬بفيروس كورونا بولاية جيجل خلال 24 ساعة المنصرمة.

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE
    christine hamad christine hamad 29.07.2020 07:25
    Saha aidkoum Depuis je suis en Algérie les jeunes vont "el dekka", et ils sont très très fière des ...

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE INSOLITE PRISE A LAARAYACHE...
    laohalim laohalim 28.07.2020 13:38
    s'agissant d'un nom qui n'est pas français, on ne peut pas parler d'une faute d'orthographe, d'aucuns ...

    Lire la suite...

     
  • Et sur Jijel tourne et tourne le goéland
    MedSouilah MedSouilah 25.07.2020 21:54
    https://www.zupimages.net/up/20/30/cpvp.jpg

    Lire la suite...

     
  • Coronavirus : 587 nouveaux cas, 246 guérisons et 13 décès en Algérie durant les dernières 24h
    MedSouilah MedSouilah 25.07.2020 21:49
    En effet, il est partout dans la ville.

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE INSOLITE PRISE A LAARAYACHE...
    Igel Igel 23.07.2020 15:34
    Non seulement nous ne maîtrisons aucune langue, mais nous transformons même les noms de nos villages.

    Lire la suite...

     
  • La nuit ne porte pas toujours conseil
    Igel Igel 23.07.2020 15:29  
  • La nuit ne porte pas toujours conseil
    christine hamad christine hamad 23.07.2020 07:22
    Bonjour Bien-sûr le soleil et féminine, les allemands et les arabes ont toujours eu le plus grand ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana ex:Cavallo: Le village se réveille encore une fois dans la tristesse et l’émoi…
    christine hamad christine hamad 20.07.2020 07:42
    Paix a son âme Allah yarhammo !

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana ex:Cavallo: Le village se réveille encore une fois dans la tristesse et l’émoi…
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2020 18:43
    https://nsa40.casimages.com/img/2020/07/19/200719075632760505.jpg Notre dernier adieu à notre ami ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana ex:Cavallo: Le village se réveille encore une fois dans la tristesse et l’émoi…
    saladin saladin 19.07.2020 17:51
    رحم الله الفقيد و أفسح له أبواب جنانه .و ألهم ذويه جميل الصبر و السلوان .إنا لله و إنا إليه راجعون ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana ex:Cavallo: Le village se réveille encore une fois dans la tristesse et l’émoi…
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2020 11:05
    Condoléances: Le malheur qui vient de bouleverser la famille Bouraoui et proches m’a pétrifié, après ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana ex:Cavallo: Le village se réveille encore une fois dans la tristesse et l’émoi…
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2020 11:02
    L'enterrement du défunt BOURAOUI Hasene aura lieu ce jour a 11 heures au cimetière du centre ville ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 18.07.2020 21:18
    Condoléances: Le malheur qui vient de bouleverser la famille Bouraoui et proches m’a pétrifié, après ...

    Lire la suite...

     
  • Coronavirus : 593 nouveaux cas, 323 guérisons et 5 décès en Algérie durant les dernières 24h
    MedSouilah MedSouilah 17.07.2020 19:44
    Bilan Coronavirus du 17 juillet : Les cas confirmés par wilaya. JIJEL: + 3 تتوزع حالات الإصابة بالفيروس ...

    Lire la suite...