Une autre lettre des lecteurs: "...Ces dirigeants politiques qui ne respectent pas leurs citoyens..."

Une autre lettre des lecteurs: "...On a le regret de dire que la situation n'a pas évolué au quartier Piazza depuis plus de quatre mois. Nos responsables politiques sont à côté de la plaque. Mais pourquoi sont-ils si nuls ? Le dictionnaire nous dit que nul « n’équivaut à rien, est sans valeur ». C’est exactement le sentiment de l’opinion publique jijelien à l’égard des hommes politiques de tout bord. « Les politiques sont inefficaces, incapables de délivrer un résultat, démagos, prometteurs ». On connait la musique dont le refrain en arrive à remettre en cause leur honnêteté et leur morale. L’air du « Tous pourris » tient la tête des hit-parades....
N’exagérons rien. Les hommes politiques sont nuls aujourd’hui parce qu’ils n’ont aucun résultat correspondant aux attentes des populations : pas d’emplois, pas de progrès, pas de richesses créés mais au contraire le sentiment d’un immense gâchis
 
Les riverains de ce quartier déplorent ce qu’ils décrivent comme « un véritable massacre ». Les rues du quartier sont complètement délabrées à cause des travaux de rénovation du réseau d’assainissement. « Les excavations et les fosses qui ont été creusées n’ont pas été revêtues ni bitumées, ce qui plonge toutes les habitations dans la boue » regrette Djamel, un habitant du quartier. Les avaloirs ouverts constituent de véritables obstacles pour se déplacer et pour les voitures et pour les piétons, notamment de nuit puisque l’éclairage public fait défaut. Le quartier Piazza un exemple de propreté a été transformé en un véritable douar, déplore t’on. Pour les automobilistes, cela relève du parcours du combattant que d’emprunter les rues détériorées pour se rendre chez soi.
 Nous demandons aux autorités concernées d’intervenir dans les plus brefs.
 
RIDA Hocine