Connexion

Nous avons 376 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel: Route coupée au 3ème kilomètre

Nous sommes au 3ème kilomètre, juste en face de l'institut national spécialisé de la formation professionnelle "INSFP".

La route nationale numéro 43, a été coupée à la circulation, par les habitants des baraques à coté du bord de mer, apprend t-on de nos lecteurs.
Les habitants de cette localité, demandent des logements dans les nouvelles cités, ajoute la même source.
La circulation des véhicules a été entièrement interrompue, ce qui a pertubé le déplacement des citoyens, notamment vers l'est de la wilaya.

 

Commentaires

MedSouilah
# MedSouilah 27-01-2015 06:28
JIJEL /le bidonville du 3Eme KM
Route nationale fermée
Des dizaines de citoyens habitant le bidonville du 3 éme kms relevant de la commune ont fermé tôt hier matin lundi la route nationale 43 reliant JIJEL à Constantine au niveau de l’institue national spécialisé de la formation professionnelle en signe de protestation contre la dégradation de leurs conditions de vie qu’il jugent de plus en plus difficiles .En effet tôt le matin les protestataires ont bloqué le trafic routier à l’aide des troncs d’arbres et des pneus pour réclamer leur recasement dans le cadre de la résorption de l’habit précaire . il convient de souligner que ce mouvement de protestation a lourdement pénalisé la circulations routière à l’entrée est du chef lieu de la wilaya .Ce qui acsué beaucoup de désagréments à de nombreux citoyens dont des fonctionnaires qui se rendaient à leurs préoccupations quotidiennes .et pour débloquer la situation, le chef de daïra de Jijel en compagnie du maire de Jijel ont pris langue avec les contestataires qui réclament aussi leur réintroduction dans le recensement de 2007 qfin qu’ils puisent bénéficier d’une opération de relogement .Du coté des responsables locaux , on apprend que le recensement en question fait état de 25 familles habitant ce bidonville. selon certaines indiscrétions, ce bidonville dont une bonne partie de ces baraques remontent seulement à ces trois dernières années compte actuellement pas moins de 94 familles dont leur protestation a eu lieu car elles ont eu vent d’une imminente opération de recasement .Notons enfin que le commerce des baraques dans la wilaya de jijel est en passe de devenir un commerce juteux comme c’est le cas à ALGER car une baraque est un visa pour avoir un logement ou plutôt une rente .
BMC

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.