Connexion

Nous avons 508 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Histoire Histoire

BILLET MATINAL: UNE IMAGE ET DES SOUVENIRS LOINTAINS...

96285580 3694967297211210 3057776063439437824 n
Bonjour. Le premier adhane vient de retentir, en attendant le second, voici une question parmi, tant d'autres:

Qui se souvient de cette image, restée gravée à jamais dans ma pauvre mémoire... ?

Laaroussa atjouz aala el mchati.
Warradjala yadarbou felbaroud
Felaachia elghaita rakba, yadarbou felham wataam febnifoughal maa el broud ...

La tradition, c'est la somme des valeurs vieillies.

Le mariage Jijellien: traditions et coutumes...

Pour ceux qui n'ont pas vécu dans la montagne, qui n'ont pas connu ces anciennes traditions et coutumes, voilà comment se déroule une fête de mariage dans mon douar, dans l'une des plus grandes tribu du bled, les Bénifoughales...🤗

Ce mariage est magique, qui demande l’implication de tous les membres de la machta... " Enfants, femmes, hommes, vieux..."

Au moment où, le modernisme de nos jours triomphe, nous n'avons jamais recherché les anciennes coutumes et traditions, notre appartenance à un terroir... Dommage !

Tout disparaîtra avec les anciens, et, un vieillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle

Saha shourkoum

Billet matinal. L'autre région des Béni- Foughal.

96246395 3690752570966016 3625211629165084672 n

Bonjour. Ce matin, j'aimerais vous présenter deux images d'une région, où, beaucoup de mes ancêtres, ont été contrains de quitter leurs territoire de Jijel, pour s'installer à Collo, les Ouled Atia, mais aussi à Guelma.

Il s'agit: recherches sur la Tribu des Beni Foughal (Algérie), l'insurrection de 1871 et l' histoire de Jijel (Djidjelli) et de sa région.

C'est ici dans ce journal, où, j'avais longuement travaillé avec la propriétaire du site et historienne : Bahia Benhabiles... Notamment dans la construction de notre Arbre généalogique de la tribu des Beni Foughal (selon la tradition orale).
https://www.benifoughal.com/…/autres-elements-remarquables…/

https://www.benifoughal.com/…/arbre-g%C3%A9n%C3%A9alogique…/

Autres ressources remarquables sur les territoires de la tribu
L'intérêt de cette section est double: les textes anciens nous indiquent quelles étaient les ressources de la zone Beni Foughal qui intéressaient la France (commercialisation/exploitation/concessions). Mais on y apprend aussi, en filigranne, quelles étaient les resources exploitées traditionnellement par les tribus.

Zones des Babors
La source Aïn el Mechaki (Babors)
Vidéo 'sur la route de Aïn el Mechaki'
Ruines (Babors)
Minerais, géologie

Zone de Guelma
Sélection d'articles au sujet de Hammam Meskoutin (Hammam Beni-Foughal):
- texte paru dans la revue de l'orient et des colonies
Autres éléments remarquables de la région de Guelma:
Ruines
Minerais, géologie...                Bonne journée

Dans le souvenir du 8-Mai 1945, hommage à nos chouhadas. |

Bonjour. Voilà arrivé un événement douloureux, et qui sera célébré par tous les Algériens, en particulier les wilayas de l'EST. 

Le 8 mai 45, "la France, pays de liberté, égalité et fraternité, mais surtout démocratie", avait utilisé une répression, qui provoqua l’extermination d’au moins 45.000 civils.

Pour les autorités coloniales de l’époque, il fallait frapper fort pour dissuader toute nouvelle tentative de révolte... 

Soixante quinze ans après les faits, cet épisode sanglant reste gravé dans la mémoire collective et les fosses communes demeurent un thème sur lequel universitaires et historiens se sont penchés pour "déterrer" des victimes exécutées et enterrées sommairement.
Des moudjahidine et des témoins de ces faits relatent toujours cette ambiance d’apocalypse que la France coloniale avait réservée à des milliers et des milliers d’Algériens qui rêvaient de liberté... Gloire et éternité à nos valeureux martyrs.
ALLAH YARHAM ECHOUHADAS EL ABRAR. Bonne journée.

38e anniversaire de la mort tragique de Mohamed Seddik Benyahia

11174836 870859479622020 6855163282803538918 n

Bonjour: Il est quatre heures passée de quelques minutes; la journée me semble calme, et, nous aurons droit à beaucoup de chaleur. Le 2ème appel à la prière de l'aube a déjà retentit dans la ville de Taher et un long voyage nous attend tout à l'heure.

Il y a 38 ans, le 3 mai 1982, l’Algérie tout entière est en deuil, elle vient d’apprendre que son ministre des affaires étrangères a péri dans un tragique accident d’avion, en route vers Téhéran dans le cadre d’une médiation destinée à mettre fin au sanglant conflit opposant l’Iran et l’Irak alors en guerre, Mohammed Seddik Benyahia périra et, avec lui, une délégation du MAE composée de 8 cadres du ministère des Affaires étrangères, un journaliste de l’APS ainsi que  les 4 membres d'équipage.  Il voyageait à bord d’un Grumman Gulfstream II de la présidence de la République, abattu par un tir de missile tiré par un avion Irakien. L'Iran accusa l'Irak, qui nia toute responsabilité.

Une pensée nostalgique. quelques lignes d'un rêve éveillé dans un monde disparu...

95626002 3662359837138623 6069043601067737088 n

Je me souviens, du temps de Da Messaoud allah yarahmou, de sa gentillesse.

- Je me souviens de sa belle écriture française, de sa finesse.
- Je me souviens de son créponet au citron et sa chaleur du soleil dans la glace.

- Je me souviens si tard, je me souviens si peu, du temps qui passe, avec trop de sagesse, et, ne plus se souvenir, c'est peut-être ça, vieillir...!
Le temps passe imperturbablement, nous avons changé, la ville aussi...

BONNE JOURNEE À TOUTES ET À TOUS.

Photo ancienne de Jijel...Se rappeler le passé est un art.

12961198 1553272861639630 1634588798271811401 o

Allez les nostalgiques ! Pour commencer cette journée, apprécions cette vieille photo de la fin des années 60 de notre ami Daoud.

Ne dit t-on pas que la nostalgie apparaît lorsque les moments présent n'égale plus les souvenirs.

Allez bonne journée à toutes et à tous. Un petit voyage m'attend tout à l'heure...conduire

La vieille légende des sept guerriers Djidjelliens...

Une légende locale rapporte qu'un matin de l'Aïd El-Fitr, les voiles des bateaux normands apparurent à l'horizon. Une mère qui avait préparé la pâte pour les crêpes de la fête, dut assister au départ de ses sept garçons qui quittèrent la forteresse avec leurs compagnons d'armes pour arrêter l'ennemi en rase campagne. Revenue chez elle la mère au lieu des crêpes confectionna une petite galette pour elle seule, et prit le deuil. Les Normands furent repoussés et le soir les sept guerriers, retrouvèrent sains et sauf, leur mère. Depuis ce jour-là, plusieurs vieilles familles de JIJEL, issues sans doute des sept guerriers, font une petite galette, en même temps que les crêpes le jour de l'Aïd. Revenons à l'histoire.../

Photo du jour. Une petite page d'histoire

Cette image représente une autre page d'histoire en plein centre ville de la capitale des kotama. Voici l'ancien bureau du Cadi des affaires indigènes de la Mahkama de DJIDJELLI, auprès du Juge de paix....