Connexion

Nous avons 282 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Histoire Histoire

Le Marché de Djidjelli dans les années 1930

Découvrez ces deux belles photos de Jijel trés anciennes, pendant la période coloniale. Ces photos ont été prises dans, le marché de djidjelli ( place de l'église et du kiosque ) dans les années 1930.
 
 
 
 
 
 
 
 

Cela s’est passé un 18 janvier 1938, naissance de Hassiba Ben Bouali

L’un des symboles de la résistance féminine de la guerre de libération, Hassiba Ben Bouali est né un 18 janvier. Elle mourra en martyr en 1957 à l’âge de 19 ans.

Hassiba Ben Bouali est né un 18 janvier de l’année 1938, à El Asnam, aujourd’hui Chlef, d’un père médecin et d’une mère militante dans l’âme. La jeune Hassiba commence ses études primaires dans sa ville natale et, en 1947, alors que ses parents s’installent à Alger, elle y poursuit sa scolarité à l’école Ain Zerga. Une fois le certificat d’études primaire en poche, en 1950, elle s’inscrit au lycée Pasteur et y passe deux ans et suit des cours de musique en même temps.

Adolescente, Hassiba est curieuse et très éveillée. D’où son envie d’intégrer le scoutisme. Et c’est justement avec les scouts, en menant des randonnées à travers le pays, qu’elle découvre les déplorables conditions de vie des Algériens, notamment les paysans plongés dans la misère.

Révoltée, elle rejoint l’Union Générale des Etudiants Musulmans Algériens.

Tunnel historique près d'El-Aouana, ex: Cavallo: ' k'ssir boussofa''

Nous avons publié un sujet l'année passé, et, qui a fait participé des dizaines d'intervenants sur un coin historique. Les uns avaient niés, les autres avaient essayés de présenter de témoignages de leurs parents.

Voici un ancien document qui témoigne cette nomination de DRAA BOUSSOFA, une carte de l'armée Française, qui date de 1927.

Regardez bien cette belle image qui représente un petit coin historique. Très rares sont ceux qui ont connu cette nommination !

Les anciens du coin le surnomment ' k'ssir boussofa''. Cheikh Braham BOUSSOUFA, chef incontesté, chargé par cheikh Aziz el HADDAD d’organiser l’insurrection de 1871 au niveau des ouleds m’hamed , avait conduit les insurgés au pillage des mines de cap Cavallo le 30.05 .1871 et à l’attaque de Djidjelli le 11.06.1871 , il fut arrêté et finalement exécuté avec d’autres compagnons, n'ayant malheureusement pu s'échapper aux conseils de guerre et exécutions sommaires , rapidement mis en place par l'administration militaire, juste après ses événements.