Histoire Histoire

L’Algérie, le 5 juillet 1962, naissance de la liberté

Cinquante sept ans sont passés, et tout citoyen algérien en âge de se rappeler, ne peut oublier ce que fut le passé des algériens sous la domination coloniale française, et les crimes commis en masse sur tout le peuple algérien. L’histoire ne peut s’arrêter, ni être figée à une date marquant un fait, un évènement…, il faut qu’elle continue en chacun de nous, pour suivre le chemin tracé par ces êtres immortels et exceptionnels qui ont forcé le respect et l’admiration, à l’exemple de ces hommes et femmes qui ont combattu, lutté, se sacrifiant pour une cause juste, afin que vive notre Algérie libre et indépendante.

Bataille de Catinat (Settara): Hauts faits d’armes de la Wilaya 2

10409096 869266486447986 219272158246453430 n

A l'occasion de le commémoration de la fete de l'indépendance, voici encore une fois l'histoire de la bataille de Catinat (Settara), mais aussi une vidéo de presque deux heures sur la guerre d'Algérie de 1954 à 1962 comme vous n'avez jamais vu auparavant

Nous avions pris l’habitude de réagir et d’écrire à l’approche de la date du 1er novembre, non seulement pour rendre hommage, ou marquer tout simplement l’anniversaire, mais surtout et avant tout en guise de rappel et lutte contre l’oubli.

Au début de l’année 1958, l’Etat-major français déploya de grands moyens militaires dans le but de neutraliser physiquement et psychologiquement les unités de l’ALN. Le 7 février 1958, le ministre-gouverneur Jean Lacoste déclara à Constantine que «la guerre sera gagnée». Le 8 février, le «droit de poursuite» réclamé par les militaires fut, pour la première fois, mis en œuvre par le bombardement du village de Sakiet Sidi Youcef (situé en territoire tunisien), considéré comme une zone de repli des combattants algériens.

Célébration du 57è anniversaire de l'indépendance: appel à la préservation de la mémoire

1a8a3d1146da209b347cd40287bd75ef M

Des enseignants universitaires et des personnalités nationales ont mis l'accent, jeudi à Alger, lors d'une conférence à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance, sur la nécessité de préserver la mémoire nationale et d'ancrer les principes de la Glorieuse guerre de libération chez la jeune génération à travers l'édification "d'un nouveau modèle" permettant la consécration de ces valeurs.

Lors de cette conférence organisée par le Ministère des Moudjahidine au musée national du Moudjahid sous le thème "Fête de l'indépendance: valeurs et principes d'une nation", la Moudjahida et sénatrice, Zhor Ounissi a souligné l'impératif de préserver l'histoire et la mémoire nationale et de jeter des passerelles entre les générations pour la préservation du message des Chouahada.

Sauvegarde du patrimoine culturel : l'affaire de tous.

65951982 2748077138566902 4673667400145567744 n

Organiser du théâtre en plein air ou encore du cinéma mobile à partir de cette semaine, des soirées au bord du rivage, c'est bien, mais, il me semble que le plus important, est complètement négligé, à savoir la protection et la sauvegarde de ces sites archéologiques très très rares.

Il faut se pencher surr l’importance de «sauvegarder et de préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel en tant qu'élément consolidant l'identité nationale...

France, les rebelles disent " ne nous battons pas " alors que les manifestations musulmanes éclatent...

une traduction que je viens de faire du texte du journal Américain, the Daily Universe du 10 Mai 1961 sur Jijel,

PARIS, le 10 mai (UPI) - La France et le gouvernement provisoire algérien rebelle  sont aujourd'hui prets d'un accord pour entamer des négociations la semaine prochaine, afin de mettre fin à la guerre qui dure depuis six ans et demi en Algérie.

Une source faisant autorité à Tunis, siège du gouvernement rebelle, a déclaré qu'une annonce à cet effet serait faite dans les 24 heures à Tunis, et à Paris.

Après cela, le Premier ministre rebelle Ferhat Abbas fera un discours radiophonique au "peuple algérien" sur la difficulté des négociations à venir, selon la source. L'annonce couplée à l'allocution d'Abbas, pourrait mettre un terme aux nouvelles manifestations Musulmanes qui ont éclaté en Algérie aujourd'hui.

JIJEL - USA

Ce n'est pas l'annonce que le bateau prêt à partir pour les USA - ou serait-ce pour l'Australie, le Canada ou la Nouvelle-Zélande mais cette dernière n'intéresse personne; le nom est trop dur à prononcer- est en rade.

Non, c'est Jijel (Djidjellide l'époque) mentionnée dans un journal américain de 1961 rapportant le courage de nos grand-pères et de nos grand-mères brandissant le drapeau rebelle (le notre) et poussant des youyous en attendant le discours radio de Ferhat Abbas ‎qui devait annoncer le début des négociations avec la France. 3 morts sont déplorées.

LES ENFUMADES DU DAHRA : UN CRIME PRÉMÉDITÉ 18-20 juin 1845

yuyu

Message d'un ami de jijel.info

Je souhaite apporter ici quelques précisions au texte relatant l’enfumade du Dahra relayé par mon ami Aziz Mouats. D’après les informations disponibles il y a eu 4 enfumades en tout entre 1844 et 1845 dont se sont rendus coupables les sinistres Cavaignac, Pélissier, Saint Arnaud et Canrobert. Il faut savoir que ces quatre personnages ont fait des carrières militaires et politiques remarquables puisque tous se sont retrouvés aux plus haut niveau de l’Etat français. Comme quoi, dans la France coloniale le crime paie !

Eté 1957. Quand le lycée de Ben Aknoun était un lieu de torture secret

5896637

Transmis à la rédaction jijel.info par: M’hamed Rebah (frère de Ben Youcef)

A la mémoire de Ben Youcef Rebah, décédé récemment.

L’utilisation des écoles ou des lycées comme lieux de torture pendant notre guerre de libération est un fait avéré. Ils ont été squattés, en période de vacances estivales, par les parachutistes du général Massu et du colonel Bigeard pour y mener leurs interrogatoires. Le lycée de Ben Aknoun, à Alger, (actuel lycée El Mokrani), a été un lieu de détention, tenu secret, dont la fonction se situait «à mi-chemin» entre le centre de torture (en amont, évidemment secret également) et le centre d’internement (en aval, qui avait un statut «administratif», à la limite «légal»). C’était un «centre de tri» né de la légalisation, en avril 1957, des centres clandestins dans lesquels les parachutistes détenaient des Algériens depuis janvier 1957. Mais ces centres de tri étaient contrôlés par les militaires et échappaient au pouvoir civil (préfectoral et judiciaire).

Au fronton de l’histoire : Le camion d’armes d’Henri Maillot

rubon93 c33bd

Sujet transmis à la rédaction par l'auteur Mohamed Rebah. Demain Lundi 10 juin 2019  à 8 heures 30, Canal Algérie évoquera le parcours d’Henri Maillot et de ses compagnons d’armes.

Le 5 avril 1956, La Dépêche Quotidienne, organe de la grosse colonisation, criant à la trahison, ouvre sa « Une » sur une information sensationnelle : « Dans l’après-midi d’hier, mystérieuse disparition d’un important chargement d’armes dans la forêt de Baïnem ».

Le camion détourné contenait 123 mitraillettes, 140 revolvers, 57 fusils, un lot de grenades et divers uniformes. De quoi armer plusieurs commandos. On apprend que l’homme qui a mené l’opération est l’aspirant Henri Maillot, réserviste de la classe 28, rappelé au 57e bataillon des Tirailleurs algériens. Militant du Parti communiste algérien (PCA) clandestin, Henri Maillot pensa à subtiliser des armes à l’armée d’occupation au profit de l’Armée de Libération nationale dès son affectation au mois d’octobre 1955 à la caserne de Miliana, à l’ouest d’Alger, où étaient installés de nombreux réservistes fraîchement débarqués de France. Il se confia à son camarade de parti, William Sportisse, qu’il rencontra lors d’une permission, à la fin décembre, à Alger. La direction du PCA clandestin, informée, transmit son accord sans tarder.

Connexion

Nous avons 247 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Danone Cup : Jijel représentera l'Algérie
    MedSouilah MedSouilah 10.10.2019 19:23
    https://nsa40.casimages.com/img/2019/10/10/191010082347203173.jpg

    Lire la suite...

     
  • Danone Cup : Jijel représentera l'Algérie
    MedSouilah MedSouilah 10.10.2019 19:23
    le Paradou Athletic Club & l'équipe scolaire de Jijel en Espagne pour les phases finales internationales ...

    Lire la suite...

     
  • Doha 2019 - Mondiaux d'athlétisme : finale du 1500m messieurs
    christine hamad christine hamad 07.10.2019 07:27
    Mille congratulations !! Bravo!!

    Lire la suite...

     
  • Le poète syrien Adonis à une chaîne égyptienne : «Seuls les Algériens ont vraiment combattu !»
    laquille94 laquille94 06.10.2019 19:04
    Bonsoir, Je rejoins khimo dans ses propos, et vivement le grand ménage de ses bouffons.

    Lire la suite...

     
  • LES DANGERS CACHÉS...
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 04.10.2019 11:56
    Adopter une "Surface" anti-dérapante? il y'a des matériaux et, Techniques pour leurs applications qui ...

    Lire la suite...

     
  • Seul sur la plage...
    laquille94 laquille94 02.10.2019 20:50
    Le meilleur moment pour les vacances.

    Lire la suite...

     
  • Prudence sur les routes
    laquille94 laquille94 02.10.2019 20:49
    Encore un pseudo chauffeur qui se croyait sur un circuit de course.

    Lire la suite...

     
  • Tliba aurait quitté le territoire national
    laquille94 laquille94 02.10.2019 20:48
    Il ne fait plus le coq maintenant,comme le dit le dicton: la roue tourne. El hamdou li ALLAH.

    Lire la suite...

     
  • Tliba aurait quitté le territoire national
    BenAdem BenAdem 01.10.2019 23:37
    Les pseudo-capitaines d'industrie commencent à quitter le navire comme des firènes hacha essam'iine.

    Lire la suite...

     
  • Jijel en 1968...
    MedSouilah MedSouilah 30.09.2019 18:33
    Qui se souvient de cette carte postale... ? ?? Photo prise à partir de casada ou bien de l'ancien ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel en 1968...
    MedSouilah MedSouilah 30.09.2019 18:31
    Et, celle là... ?? très rare... Je me demande pourquoi, ils ont fermé l'ancien tunnel !?

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 29.09.2019 20:31
    https://www.zupimages.net/up/19/39/lazg.jpg

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 29.09.2019 20:26
    Chère maman , cela fait 03 années (27 Septembre 2016) que tu nous a quitté vers un monde meilleur ...

    Lire la suite...

     
  • Que la paix soit sur le monde, Pour les cent mille ans qui viennent ...
    barberousse barberousse 28.09.2019 23:19
    Très belle chanson de Mireille Mathieu qui me rappelle beaucoup de souvenir de mon enfance où je ...

    Lire la suite...

     
  • Encore un Drame à El Oued
    christine hamad christine hamad 25.09.2019 07:36
    Allah yarhamm tous les enfants! Terrible tragédie !!

    Lire la suite...

     
  • La somnolence au volant
    MedSouilah MedSouilah 20.09.2019 20:03
    Merci docteur Boumaad

    Lire la suite...

     
  • La somnolence au volant
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 20.09.2019 20:02
    Ça peut être en rapport avec une maladie appelée le syndrome d’apnée du sommeil qui atteint le ...

    Lire la suite...