Connexion

Nous avons 455 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

JIJEL Récupération de 3 pièces de monnaie datant des époques romaine et ottomane

d recuperation de 3 pieces de monnaie datant des epoques romaine et ottomane a0608■ Les éléments de la Police judiciaire de la sûreté  de daïra d’El-Milia (Jijel) ont récupéré trois pièces de monnaie ancienne remontant aux époques romaine et ottomane et ont arrêté trois  présumés suspects, a-t-on appris hier auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

L'opération a été effectuée lors d’une patrouille des éléments de la Police judiciaire à la gare routière d’El-Milia au cours de laquelle trois individus suspects ont été interpellés et soumis à la fouille corporelle qui a révélé que l’un d’eux était en possession de trois pièces de monnaie de couleur jaune "vraisemblablement ancienne", selon la même source.

 

Les pièces ont été récupérées et une enquête a été ouverte, a ajouté la même source, précisant que l’expertise menée par les services compétents a montré que les pièces constituent "un patrimoine culturel rare. Deux d’entre elles, en bronze, datent de la période romaine, tandis que la troisième, en or, remonte à la période ottomane". 

La même source a ajouté que la perquisition d’une des maisons des mis en cause a permis la saisie d’outils utilisés dans les fouilles.

Après l’accomplissement des procédures légales, les mis en cause ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes et placées sous mandat de dépôt pour "possession de pièces archéologiques protégées par la  loi en vue de leur vente illégale, non-déclaration de découverte archéologique et fouilles archéologiques non autorisées", a-t-on indiqué de  source sécuritaire.                                         

APS 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.