Connexion

Nous avons 399 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

16 janvier 1992, 16 janvier 2020. Hommage à si Tayeb...

82029166 3314042081970402 1136843608066883584 n

Bonjour. Il est 03:00, je me suis réveillé déjà à 2 heures. Une vilaine grippe me dérange. La journée s'annonce très belle.

Je me sent beaucoup mieux, apres deux jours de Fièvre, maux de tête, courbatures et fatigue extrême, toux douloureuse, j'étais aux prises avec une vilaine grippe

Ce matin, rendons un hommage à la mémoire du Président Chahid Mohamed Boudiaf, à l'occasion de son retour en Algérie après un exil forcé de 27 années, répondant à l'appel de la nation, pour sortir notre pays de la situation dramatique qu'elle vivait et restaurer la paix et la sérénité.

Nous devons rester fidèle au message de Boudiaf " L'Algérie avant tout."

Toute l'équipe jijel.info présente une grande pensée pour la famille et les amis du défunt dans ce moment de deuil et de douleur qui les frappe.
Son sourire et ses mots d'amour pour notre cher pays, égayaient toujours notre vie !

Nous l'aimons et nous gardons une place immense dans notre cœur.
Paix à lui. !

 

Jijelinfo Med Souilah

 

 

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 18-01-2020 07:19
Allah yarhammo !
Un grand homme
saladin
# saladin 16-01-2020 18:37


"L’Algérie avant tout!"

Qui d’autre que Mohamed Boudiaf, alias Si Tayeb El Watani, pouvait être plus sincère, en prononçant ces mots ?
N’est-ce pas lui-même qui dira un jour, alors que le doute règne dans les esprits :
"La révolution je la ferai, même avec les singes de La Chiffa !"
Le 16 janvier 1992, les jeunes Algériens ne connaissaient pas l’homme, mais ils ont vite compris que c’était un VERITABLE homme de Novembre. Ils l’ont aimé parce qu’ils ont cru à son espoir renouvelé.
Hélas !
Les pécheurs dans les eaux troubles, en l’assassinant un certain 29 juin 1992, avaient encore une fois, fait manquer, au peuple et à la patrie, la chance d’entamer le chemin de la justice, la paix et le progrès.
Si Mohamed Boudiaf restera à jamais le symbole du digne fils du pays, comme l’étaient les glorieux martyrs.
Rahimahoum Allah.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.