Connexion

Nous avons 578 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

International International

L’Holocauste en décomposition : un point de vue israélien

Sans titrejig

Ce qui suit sont des extraits d'un remarquable commentaire du Haaretz intitulé « l’effritement du consensus sur le fait que les Juifs étaient les victimes ultimes de l'Holocauste» par Ofri Ilani. L’article explore les fondements de la religion globalisée de l'Holocauste, il identifie les institutions internationales qui soutiennent la doctrine et les événements politiques qui indiquent que les Goyim sont fatigués de la notion de la primauté de la souffrance juive. J'ai tendance à être d'accord avec la plupart des observations d'Ilani, ainsi qu'avec ses prédictions concernant le sort de la religion de l'holocauste. Une différence cruciale existe cependant entre nous, tandis qu'Ilani semble affligé par l'effondrement possible du consensus de l'Holocauste, je crois que l'émancipation de ce précepte tyrannique et judéo-centrique est un évolution humaniste nécessaire.

Un avion de combat F16 israélien abattu e en Syrie

DVpoH zWsAATvSj

En syrie, ce n'est plus une ballade pour les Israéliens. Un avion de combat F-16 israélien a été abattu par les systèmes de défense anti-aérienne syriens en Syrie, près de la frontière, et s'est écrasé en Palestine occupée le 10 février. 

Au moins un avion F16 israélien a été abattu. L'armée syrienne affirme en avoir touché plusieurs.

Au Yémen, les milliards de la honte

ob 09b247 yemen bombardements saoudiens1

A coups de milliards de dollars, l’Arabie saoudite tente, de prouver sa commisération à l’endroit même de ceux qu’elle bombarde quotidiennement

Et de trois! L’Arabie saoudite vient de décider de mettre un milliard de dollars supplémentaire sur la table pour «venir en aide» aux Yéménites. La semaine dernière, c’étaient deux milliards que le royaume saoudien avait accordés à la banque centrale du Yémen pour éviter son effondrement. Une nouvelle chasse l’autre: lundi matin, dans le nord de ce même pays, une bombe larguée par un avion saoudien a aussi réduit en miettes un bâtiment anonyme abritant une petite clinique. Personne ne pourra plus venir en aide aux cinq enfants qui s’y trouvaient.

LIBÉREZ AHED TAMIMI

Ajoutez votre nom sur cette lettre ouverte à tous les leaders mondiaux:
"Nous demandons qu'Ahed et tous les enfants palestiniens soient libérés des prisons israéliennes, sans attendre.

La communauté internationale se doit de mettre un terme aux maltraitances et à la détention des enfants palestiniens. Trop c'est trop.

Pour Ahed et à tous les enfants dans les prisons d'Israël: Nous sommes à vos côtés, et vous êtes dans notre coeur. Nous n'abandonnerons pas jusqu'à ce que vous soyez libres. Vous n'êtes pas seuls."

Les groupes palestiniens ont appelé à un nouveau « Vendredi de colère » à travers la Palestine

Différentes régions de la Cisjordanie et la bande de Gaza sont depuis 16 jours le théâtre de manifestations et de rassemblements en protestation contre la décision du président américain, Donald Trump qui a reconnu Qods comme capitale d’Israël.

Selon le rapport de Tasnim citant la chaîne libanaise Al-Manar, les groupes palestiniens ont appelé à un nouveau « Vendredi de colère » à travers la Palestine.

« Jusqu’à présent, 11 personnes sont tombées en martyr sous les balles des militaires israéliens tandis que plus de 3.300 autres ont été blessées, depuis l’annonce de la décision de Trump sur Qods », a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Assemblée de l'ONU : Trump menace les pays votant contre sa décision sur Jérusalem

b17396b WAS202 USA TAX 1205 11

Bonjour. Les masques seront tombés ce soir. Que feront les amis de trump...?

À la veille d'un vote aux Nations unies condamnant la décision de Washington de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, le président américain a menacé de couper les fonds aux pays tentés de voter en faveur de cette résolution.

À la veille d'un vote à l'Assemblée générale des Nations unies sur le statut de Jérusalem, Donald Trump hausse le ton. Ce mercredi, le président américain a lancé une sévère mise en garde aux pays tentés de voter jeudi une résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël, menaçant de couper des financements américains. «Nous prenons note de ces votes», a-t-il lancé à la Maison-Blanche, dénonçant «tous ces pays qui prennent notre argent et ensuite votent contre nous au Conseil de sécurité».

«Un acte choquant et gratuit» : l'ONU réclame une enquête sur la mort d'un Palestinien handicapé

Qui n'a pas été choqué par ce crime crapuleux et gratuit et, la mort d'Ibrahim Abou Thouraya, un Palestinien handicapé de 29 ans... Enfin, L’ONU réagit à sa manière: En qualifiant le meurtre d'un être humain handicapé "d'acte incompréhensible et malveillant" sans condamner explicitement Israël. Et si c'était l'inverse...?

La mort récente d'un Palestinien amputé des deux jambes à la suite d'une attaque israélienne à Gaza en 2008 a ému jusqu'au Haut-commissariat des Nations unies. L'organisation internationale exige une enquête indépendante et impartiale.

Dans un communiqué ce 19 décembre 2017, le Haut commissaire des Nations unies Zeid Ra'ad Al-Hussein s'est dit «véritablement choqué» par la mort d'Ibrahim Abou Thouraya, un Palestinien handicapé de 29 ans tué par l'armée israélienne à Gaza le 15 décembre. Selon les informations collectées par des employés de l'ONU à Gaza, «la force utilisée contre Ibrahim Abou Thouraya était excessive», la victime ayant perdu ses deux jambes lors d'une attaque israélienne sur la bande de Gaza en 2008.

Statut d'El-Qods: les Palestiniens prêts à aller devant l'Assemblée générale de l'ONU

n JERUSALEM large570

Comme attendu, les Etats-Unis ont opposé à l'instant leur veto à une résolution du Conseil de sécurité sur Jérusalem.

Il reste aux palestiniens, de tenter d'obtenir le soutien de l'Assemblée générale des Nations unies.

Israël assassine un paraplégique

Sans titressq

Ce vendredi 15 décembre 2017, la situation sécuritaire ne cesse de se détériorer entre Palestiniens et armée d’occupation israélienne. Quatre Palestiniens ont été tués et de nombreux autres blessés apprend-on dans le quotidien israélien Yediot Aharonot. Trois Palestiniens sont morts alors qu’ils manifestaient lors de ce « jour de colère » et un autre a été abattu alors qu’il avait attaqué et blessé à l’aide d’un couteau un soldat de Tsahal.

Parmi les victimes figure notamment un protestataire paraplégique qui a été assassiné d’une balle en pleine tête par les soldats israéliens. L’homme, Ibrahim Abu Thuraya, se déplaçait effectivement en chaise roulante depuis qu’il avait été gravement blessé et avait perdu ses deux jambes lors de la Guerre de Gaza de 2014 qui avait fait plus de 2000 morts Palestiniens (dont une grande majorité de civils) et 72 morts Israéliens (dont 66 soldats). 
Le Jerusalem Post, de son côté, s’inquiète du fait que le meurtre d’un paraplégique sans défense provoque la colère à l’égard d’Israël.

Les dernières images d’Ibrahim Abu Thuraya en vie :