Connexion

Nous avons 500 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

AIRE MARINE PROTÉGÉE DU PARC NATIONAL DE TAZA (JIJEL). Vers l’accélération des procédures de mise en œuvre

d vers lacceleration des procedures de mise en oeuvre 68c43

La mise en œuvre du projet phare du parc national de Taza (PNT) (wilaya de Jijel), à savoir son aire marine protégée (AMP) qui n’avance pas depuis son lancement officiel il y a une douzaine d’années, serait-elle sur le point d’aboutir ? Les retards accumulés dans sa concrétisation semblent irriter au plus haut point les autorités.

En témoigne l’instruction ferme donnée, lors du dernier conseil exécutif de wilaya, par le wali Abdelkader Kelkel au directeur de la pêche et des ressources halieutiques et à celui de l’environnement pour accélérer les études de classement de cette aire marine protégée. Dans le même sillage, il a donné ordre pour que les remarques à ce sujet soient formulées dans les meilleurs délais afin de les présenter à la commission de wilaya pour approbation.

 

L’importance de ce projet réside dans son impact sur le développement durable et la protection du patrimoine de la biodiversité marine. Des experts algériens et étrangers se sont penchés durant des années sur son élaboration, mais sa concrétisation a été retardée par de multiples contraintes. Il faut remonter à l’été 2009, lorsque le centre de formation des agents forestiers de Kissir (El-Aouana, à l’ouest de Jijel) avait abrité un atelier pour le lancement de ce projet pilote.

Depuis cette date, de longues étapes ont été accomplies sans toutefois pouvoir atteindre leur objectif, à savoir la mise en œuvre de cette aire marine protégée. L’action lancée s’est inscrite dans la démarche de protection des écosystèmes de la Méditerranée, impliquant des partenaires étrangers. Ces derniers ont participé à des ateliers organisés à l’effet de concrétiser ce projet en partenariat avec des experts et spécialistes algériens. En 2017, tout ce qui a trait à ce projet a été finalisé pour être déposé pour son agrément.

Outre les consultations avec des spécialistes étrangers, d’âpres et intenses discussions ont également été menées avec les partenaires locaux, notamment les associations de pêcheurs. Réticents au début, ces derniers se sont mis à défendre ce projet à la suite notamment du tarissement de la ressource halieutique. La crise du poisson a donc poussé les pêcheurs à revendiquer la délimitation d’une aire marine non polluée pour la création de zones poissonneuses.

Cette aire est retenue pour s’étendre du grand phare de Ras El-Afia à la grande baie des Aftis, plus à l’ouest, en passant par la grande El-Aouna. L’AMP a également un autre objectif : l’extension terrestre du parc national de Taza pour valoriser les sites touristiques de cet ensemble écologique protégé, qui pourrait s’étendre à terme jusqu’à Erraguène, Texenna et Beni Yadjis. L’actualisation des études permettra de relancer ce projet, non seulement pour la protection de la biodiversité marine mais également pour la valorisation des potentialités touristiques relevant du domaine terrestre du PNT.

La création de sentiers sous-marins, dont le projet est prévu à Ras El-Afia, viendra s’ajouter aux sentiers pédestres également à l’ordre du jour pour valoriser l’ensemble des atouts du PNT avec son extension marine. Tout cela ne peut être concrétisé avant que l’arrêté du wali ne soit signé, une fois le dossier ficelé par les secteurs concernés. C’est à cette condition que le classement et la mise en œuvre définitive de ce projet, faisant rêver tant de partenaires et de militants écologistes en faveur de cette aire, aboutira.

Amor Z.LIBERTE

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.