Connexion

Nous avons 460 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

VIEUX CONTE DJIDJELLIEN…

00120

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour avoir la paix.. ! 

Il était une fois à Jijel, un mari, fils à maman, qui se faisait remplir la tête tous les soirs par sa vieille mère dès qu’il rentrait fatigué du boulot :
- "Ta femme est comme-ci, ta femme est comme-ça...... !
En fait, elle n'admettait pas du tout que non seulement l’épouse lui prit son fils unique mais qu’en plus, elle se permettait de le commander à la maison...


Et l'horreur pour elle, c'est que son fiston unique, écoutait tendrement "madame" et la comblait de cadeaux... ! 
Un jour, fatigué de la haine de sa mère, il dit à sa femme :
- "La prochaine fois que Mamma m’appelle pour me bassiner encore avec sa jalousie, je ferai semblant de la croire, je t'appellerai à haute voix dans la chambre et je ferai semblant de te frapper.. !
Et le lendemain soir, comme d’habitude ça recommence…
Il appelle alors sa femme en agitant avec rage la ceinture devant sa mère et la pousse dans leur chambre. Il ferme la porte avec bruit et commença à hurler et à lancer des insultes en claquant sa ceinture contre le lit, pendant que la jeune femme criait et pleurait.
La vieille mère pâlit aussitôt, se mit brusquement à trembler et courut immédiatement taper à la porte en suppliant :
-‘’ Arrête ya Bni...!! J'ai menti..! Elle ne m'a jamais rien fait...!!!
Puis, le fils ayant alors ouvert la porte, elle se précipita vers sa belle-fille qui se camouflait le visage en gémissant sous l'oreiller et lui demanda pardon...
Depuis ce jour-là, la paix est eeenfin revenue au foyer du bonhomme... !

Daoud NAFA
France
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.