Connexion

Nous avons 556 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Coronavirus : début de premiers tests d'un vaccin

f7294f70cb327581798870814b251dda M

GENEVE- Les premiers tests d’un vaccin contre le nouveau coronavirus qui a touché plus de 200.000 cas dans le monde, ont déjà commencé, a annoncé mercredi, le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la santé, OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Comme vous le savez, le premier essai de vaccin a commencé, 60 jours seulement après que la Chine a partagé la séquence génétique du virus", a déclaré le chef de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève, selon le Site officiel de l’ONU.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a qualifié cette étape de "réalisation incroyable ", tout en ajoutant que l’agence onusienne et ses partenaires organisent présentement une étude dans de nombreux pays dans laquelle certains de ces traitements non testés sont comparés entre eux.

 

"De nombreux petits tests de différentes méthodes peuvent ne pas nous donner de preuves claires et rassurantes des traitements qui aident à sauver des vies. L’OMS et ses partenaires organisent de ce fait dans de nombreux pays une étude dans laquelle certains de ces traitements non testés sont comparés", a-t-il expliqué.

Pour l’agence onusienne, "cette vaste étude internationale" est conçue pour générer les données solides dont a besoin le monde de la science et de la médecine, afin de montrer quels sont les traitements les plus efficaces.

Il a annoncé la mise en place d’un programme d’échange de données sur différents traitements du Covid-19 à travers le monde.

Selon lui, le nouveau programme aidera à identifier les traitements les plus efficaces.

Plus de 200.000 cas ont été signalés à l’OMS, a fait savoir le chef de l’OMS, et plus de 8.000 personnes ont perdu la vie.

Selon le responsable onusien, plus de 80% de tous les cas proviennent de l’Europe et la région Asie-Pacifique occidental.

 APS

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.