Violences faites aux femmes à Jijel : 106 victimes recensées jusqu’à octobre 2018

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

JIJEL

Les services de la police judiciaire de la wilaya de Jijel ont recensé, durant les 10 premiers mois de l’année en cours, 106 cas de femmes victimes de violences, a affirmé l’officier Ikram Laouir, mercredi, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, organisée par la direction des activités sociales et de la solidarité au centre islamique Ahmed Hammani de Jijel.

 

La policière, qui a rappelé que durant l’année 2017 il avait été enregistré 158 cas, a précisé que l’essentiel des violences était corporel, bien que des cas de harcèlement sexuel ou encore de mauvais traitement sont relevés. Les responsables de ces violences, ajoutera-t-elle, sont généralement le fait de proches, comme le conjoint, le père, le frère, le fils, le fiancé ou encore l’amant.

Pour l’année en cours, elle relèvera la prédominance de la violence venant du fiancé (53 cas) suivie de celle du fils (34) et du conjoint, avec 13 affaires. En 2017, le plus grand nombre de cas était le fait de personnes étrangères (67) suivi par celle des proches (43). Les autres violences de 2017 sont le fait des conjoints (30), des fils (10) et des frères (8).

Trois relèvent de l’amant et du père (1). Les femmes, dira-t-elle encore, devant les contraintes sociales et familiales refusent généralement de laisser les affaires suivre leur cours et préfèrent ne garder parfois que le certificat médical pour éventuellement faire pression sur le conjoint. La première communication de cette journée a été donnée par Me Rachid Guemraoui, qui est revenu sur l’arsenal juridique existant en Algérie, notamment les amendements de 2015. La psycho-clinicienne, Fatima Merimeche, est, quant à elle, revenue sur les violences contre les femmes et celles venant du conjoint.

Elle a sérié les différentes formes de violences en fonction de l’âge de la victime, allant du prénatal, avec l’interruption de la grossesse, jusqu’à la vieillesse, avec le suicide et les harcèlements moral, physique et sexuel, en passant par l’enfance et l’adolescence, où l’on relève, entre autres, les infanticides, les mauvais traitements, les relations incestueuses, l’exploitation sexuelle des handicapées et les mariages précoces ou forcés.

Elle parlera aussi de la violence conjugale, qui n’est pas exempte de querelles, de malentendus et de conflits entre les époux, conduisant parfois à des incompréhensions ou à des controverses sur des sujets liés à la vie quotidienne, aux projets, aux enfants ou à l’argent. Elle relèvera aussi, et bien que très rares, des cas de violences, où c’est l’homme qui est la victime.

Elle dressera aussi le profil psychologique des femmes victimes de violences, généralement tombées sous la séduction, ainsi que celui des hommes violents qui recherchent les points faibles des épouses, influencés, dira-t-elle par les règles généralement en usage dans leurs familles.

 Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 114 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Jijel grelotte ...
    christine hamad christine hamad 17.01.2019 07:08
    Magnifique photos

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    fridjali fridjali 09.01.2019 16:55
    Bonjour, Merci beaucoup Mr Souilah. je suis de Jijel; mais j'ai quitté il y a très longtemps. Pour ...

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    Foughali Foughali 09.01.2019 14:58
    Salut !!! Oui, c'est des piliers qui ont fait du très bon boulot au niveau de l'animation du portail ...

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    MedSouilah MedSouilah 09.01.2019 14:11
    https://nsa39.casimages.com/img/2019/01/09/190109021413778453.png

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    MedSouilah MedSouilah 09.01.2019 14:11
    https://nsa39.casimages.com/img/2019/01/09/19010902141379051.png

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    MedSouilah MedSouilah 09.01.2019 14:11
    https://nsa39.casimages.com/img/2019/01/09/190109021412992460.png

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    MedSouilah MedSouilah 09.01.2019 14:04
    Salut Fridjali Au fond de l'image c'est Daoud NAFA, à coté Noureddine Bousdira et moi bien sur.

    Lire la suite...

     
  • LA JOIE DES RETROUVAILLES.
    fridjali fridjali 09.01.2019 11:58
    bonjour, serais heureux de savoir qui est qui sur la photo merci

    Lire la suite...

     
  • L'incivisme continue... La vraie face cachée de certains de nos concitoyens...
    saladin saladin 08.01.2019 09:59
    La propreté de l’environnement est un devoir, pour tous. Une rigueur impitoyable devra être appliquée ...

    Lire la suite...

     
  • À l'instant direct du stade Rouibah Hocine.
    yasmine yasmine 06.01.2019 09:56
    Bravo les jeunes, malgré tout le mal qu'on ait pu dire de cette jeunesse , l'espoir est tout de méme ...

    Lire la suite...

     
  • Photos du jour...
    Nevers Nevers 05.01.2019 17:31
    Ziama comme Jijel est une ville à découvrir son port sa petite île ses commerces le long de la rue ...

    Lire la suite...

     
  • Une nuit cauchemardesque à Jijel...
    Foughali Foughali 05.01.2019 09:07
    Salut La réponse : suivre l'exemple des gilets jaunes francais.... On le voit, c'est un mouvement qui ...

    Lire la suite...

     
  • Une nuit cauchemardesque à Jijel...
    TEBBOUB TEBBOUB 02.01.2019 12:45
    La violence est partout. Ya pas que à jijel. Mais j aurrai aimé que la scène se déroule sous un ...

    Lire la suite...

     
  • Une nuit cauchemardesque à Jijel...
    saladin saladin 02.01.2019 11:01
    La violence des jeunes, dans les stades est, à mon humble avis, une manière d’exprimer leur ras-le-bol ...

    Lire la suite...

     
  • Le rêve des Jijeliens pour l'année 2019 : Une ville propre et un avenir prometteur
    Foughali Foughali 02.01.2019 09:04
    Bonjour maalah C'est une évidence que de penser vivre dans une ville propre et sécurisée.... Nos ...

    Lire la suite...

     
  • Le rêve des Jijeliens pour l'année 2019 : Une ville propre et un avenir prometteur
    Maalah Maalah 01.01.2019 20:32
    C'est bien que le rêve des jeunes jijeliens soit la propreté de leur ville et Non la Harga comme des ...

    Lire la suite...

     
  • SOYONS FAIR-PLAY
    Maalah Maalah 01.01.2019 20:28
    Le declancheur de cette violence a été le penalty imaginaire siffler en faveur du mca , un ami m'a ...

    Lire la suite...