Histoire Histoire

Mohamed Aggoune, chercheur historien : « Nous devons célébrer la bataille de Jijel de 1664, une grande épopée de notre histoire »

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

"Il est obligatoire d’ouvrir une nouvelle page, d’aller en avant" Sujet réédité...

La thématique de votre conférence portait sur les velléités hégémoniques de la France sur l’Algérie aux siècles précédents. Peut-on parler aujourd’hui d’un vrai rapprochement entre les deux pays ?
Il est obligatoire d’ouvrir une nouvelle page, d’aller en avant. Il y a eu la guerre entre les Français et les Allemands lors de la Deuxième Guerre mondiale.
Une fois la guerre terminée, tout est rentré dans l’ordre.
Les Français commencent de nos jours à se réunir autour de l’idéalisme républicain, mais il y a des courants extrémistes, en France et en Algérie aussi, qui constituent l’épée de Damoclès quant à un réel rapprochement entre les deux pays.
La vraie question se situe autour des acteurs de ce rapprochement. Mais le plus important est d’arriver à un consensus national pour se mettre d’accord sur le même ordre d’idée.

À la mémoire de tous les martyrs de la cause nationale

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

LA GUERRE DE LIBÉRATION NATIONALE, TELLE QUE JE L'AI VÉCUE PAR MESSAOUD DJENNAS: "

Ici la mémoire de l'auteur n'est pas un tapis qu'il secoue pour le débarrasser de ses poussières anciennes, c'est le tissage remis scrupuleusement sur le métier pour convaincre de l'extrême vérité d'un passé historique inoubliable.

Ainsi le passé instruit. Il forme l'esprit aussi. Toutefois, il faut dire que Le passé ne vaut que ce que vaut l'enchantement de la mémoire; celle de Messaoud Djennas, professeur agrégé en ophtalmologie, puise sa vertu dans la puissance de sa propre lumière. Sa mémoire formée en laboratoire, le médecin, il y va chercher naturellement le souvenir indispensable à son diagnostic. Ô combien est alors juste, sensible et fidèle sa mémoire dans son nouveau livre intitulé La Guerre de libération nationale, telle que je l'ai vécue (*).

Souvenirs du temps de la révolution...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Authentique :
Un matin, un paysan passait juste le barrage de la Médersa avec une carafa de mièle sur son porte-bagages. Un gardien de la paix l'interpelle aussitôt pour le contrôler et lui demande de le suivre au commissariat...
A peine dépassé le Café d'èl Hammam qui était un genre de mess sportif pour les soldats, le paysan penche son vélo et la grosse carafe bascule et tombe en mille morceaux parterre...
Le gardien de la paix pousse une grosse insulte et lui dit "allez, dégage..!"
En fait, il voulait lui piquer le mièle...

Il me semble que l'image a été prise à Cavallo...

Précieux souvenirs. Les belles choses de la vie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Sans titre.pngcavallo

Voici deux belles images qui ne laissent pas insensible les nostalgiques... Les Jijelliens l'ont surnommé, la piscine, l'autre image est de Cavallo, seul sur la plage. C'était en début des années 70... C'était l'âge des copains, de la jeunesse jijellienne, insolente et insouciante qui criait sa joie de vivre.

Nous vous dédions encore une fois cette pensée nostalgique, et ces belles années d'insouciance... ! Un grand salut à tous nos amis qui nous ont écris, ici à Jijel, Alger, Paris, Canada, Londres...!

- En plus du sable d'or de Cavallo, je me souviens aussi, des virées au port, prendre une pizza chez Da Alloul, de la citadelle, de la jetée, de l'histoire de Djidjelli...
- Je me souviens de ces arbres, ce parfum des platanes qui nous accompagne jusqu'aux rochers des plages, et dans la montagne.
- Je me souviens du temps qui passe.
- Je me souviens des rencontres amicales au stade, au bord de mer.
- Je me souviens des soirées d'étude, de blagues, de rèves.
- Je me souviens aussi des vacances, des ballades sur les rochers.
- Je me souviens surtout du bruit des vagues qui se brisent, et qui nous offrent sérénité dans l'âme .
- Je me souviens des plongeons aux pieds nus, des passionnés du vélo au bord de mer.
- Je me souviens de cette musique d'été, de l'enfance, de notre innocence.
- Je me souviens de notre ami Hocine allah yarahmou, de sa danse.
- Je me souviens des textes de mon cahier de chansons, de cette poésie mise en musique, aujourd'hui laissée à l'abandon.
- Je me souviens de cette anthologie de la poésie classique.
- Je me souviens, du temps de Da Messaoud allah yarahmou, de sa gentillesse.
- Je me souviens de sa belle écriture française, de sa finesse.
- Je me souviens de son créponet au citron et sa chaleur du soleil dans la glace.
- Je me souviens si tard, Je me souviens si peu, du temps qui passe,avec trop de sagesse, et, ne plus se souvenir, c'est peut-être ça, vieillir...!

Le temps passe imperturbablement, nous avons changé, la ville aussi...  BONNE JOURNÉE À TOUTES ET À TOUS.Dégagé

Le personnage, controversé, a mené son ultime combat à Aïn Témouchent: Baba Arroudj, naissance d’une statue

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Sans titre 1 58

Après Jijel, Témouchent est depuis mardi la deuxième ville du pays à compter un monument rappelant le fondateur de la Régence d’Alger. Si l’ex-Igilgili a été libérée par lui en 1514 du joug des Génois, ce qui signa le début de l’ère ottomane en terre algérienne, Témouchent a été le lieu de l’ultime combat de Baba Aroudj par lequel il périt à l’âge de 54 ans. C’était un lendemain d’Aïd Seghir de l’an 1518, dont le 500e anniversaire coïncidait avec le 30 septembre dernier.

Cette date avait été primitivement retenue pour l’inauguration du monument, mais elle a dû être abandonnée pour probablement éviter l’impression d’une célébration qui aurait pu prêter à polémique. C’est finalement ce 20 novembre, jour du Mouloud, qu’une délégation ministérielle turque devrait participer à l’inauguration d’une statue à l’effigie du célèbre corsaire, à quelques encablures du lieu où il a rendu l’âme, pas loin de l’ex-Rio Salado (El Maleh).

Le cinéma révolutionnaire à l’affiche

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

filmRevol

Des communes et des cités universitaires ont pris rendez-vous avec la projection de films traitant de la Guerre de Libération nationale à l’initiative de la direction de la culture de la wilaya de Jijel, faisant du cinéma révolutionnaire l’affiche d’un programme cinématographique qui s’étalera du 12 au 18 novembre.

Intitulé «La caravane cinématographique pour la projection de films historiques», cet événement est consacré aux célébrations du 64e anniversaire de la lutte armée. Le coup d’envoi de cette manifestation a eu lieu hier, avec la projection d’un premier film à la place publique de Texenna.

C'était une autre époque

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

23559883 1695859773788649 7426741204717462910 n

LE BONHEUR EST LA SEULE CHOSE QUI SE DOUBLE SI ON LE PARTAGE.

Une image qui nous fait plonger dans les vieux souvenirs, car les gens de nos jours, ne connaissent plus le sens du partage; c'est dommage !

À cette époque , nous étions attachés aux coutumes.
L'Algérie était jadis un carrefour stratégique et une contrée de choix pour les différentes civilisations qui l’ont conquise et qui n’ont pas, par la même occasion, omis de poser leurs empreintes sur le territoire. BONNE JOURNÉE A TOUTES ET A TOUS...

Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Courrier des lecteurs: Bonjour Mohamed; Comme je vous l'avais promis, je vous envoie quelques photos (couleur) que j'ai trouvé chez un ami que j'ai rencontré dans un hôtel à Paris qui datent de son séjour à TAHER et à DJIDJELLI en 1957-1958 .

J'espère qu'elles vous plairont. Cordialement

NB: Les autres images seront publiées ultérieurement. Grand Merci à notre ami Abdelfettah et à son ami Michel... Bonne journée

 

Istanbul: Mausolée de Barberousse

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

IMG 3176 1

Bonjour Mohamed;

De passage à Istanbul, j ai pris ces photos pour Jijel-info concernant le grand corsaire Barberousse. Sa statue, sa tombe et quelques canons de l'époque ottomane. Jijel lui doit beaucoup. 

Belles photos. MERCI mon cher ami, le Mausolée de Barberousse a été construit en 1542 par le célèbre architecte ottoman Sinan.

Connexion

Nous avons 178 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Une nuit sombre à Sidi Abdelaziz.
    christine hamad christine hamad 16.02.2019 07:13
    C'est incroyable !! Pourquoi on fait ca???

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 14.02.2019 07:45
    Ok Cousin... Bonne journée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Foughali Foughali 14.02.2019 01:54
    Salut mohamed Merci pour tes éclairages. Pour le reste, voir ma réponse par mail Bonne soirée

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 13.02.2019 18:34
    Salut cousin... Chaque rentrée de formation qu'elle soit, celle de février ou octobre, il y a des ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    CFPA SAA CFPA SAA 13.02.2019 18:24
    بارك الله فيك شيخنا القدير رغم انك في التقاعد إلا أن حنينك للمركز الذي عملت به لسنوات جعلك تسهم و ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi nos plages disparaissent...?
    Foughali Foughali 13.02.2019 10:58
    Salut Noureddine Content de te lire....tu te fais rare ! Ceci dit, j'ai une proposition pour utiliser ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Foughali Foughali 13.02.2019 10:47
    Salut mohamed C'est vrai que la formation professionnelle est très importante pour la region . Mes ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    MedSouilah MedSouilah 12.02.2019 19:07
    C'est dans ce joli établissement au bord de mer, que j'ai passé 16 années, en tant que responsable ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    village tanefdour village tanefdour 12.02.2019 18:33
    Formations qualifiantes et résidentielle très inintéressantes. MERCI pour la publication, et bon ...

    Lire la suite...

     
  • Pourquoi nos plages disparaissent...?
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 12.02.2019 15:51
    S'il y a de l'herbe sur la plage,c'est en raison des détritus et gravats entassé ça et là, en plus ...

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    Benifoughales Selma Benifoughales Selma 12.02.2019 15:17
    يعطيكم الصحة... بالتوفيق إنشاء الله

    Lire la suite...

     
  • CFPA SIDI ABDELAZIZ: Rentrée de la formation professionnelle session FÉVRIER 2019
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 12.02.2019 13:22
    Excellent travail § BRAVO

    Lire la suite...

     
  • El MILIA l’arabo-amazigh...
    fridjali fridjali 11.02.2019 17:39
    d'après les informations que j'ai eues,le gens de Mila allaient vers une région proche pour écouler leurs ...

    Lire la suite...

     
  • Sur la musique du silence
    christine hamad christine hamad 10.02.2019 07:29
    Magnificent endroit!!

    Lire la suite...

     
  • Six citoyens décèdent asphyxiées par le monoxyde de carbone à Alger.
    christine hamad christine hamad 10.02.2019 07:26
    Mes sincère condolences a les familles des victimes!! Une triste tragédie !

    Lire la suite...

     
  • LETTRE OUVERTE - A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
    hamrour hamrour 10.02.2019 00:27
    Bonjour, C’est étonnant, même extraordinaire, tout les éléments, arguments et preuves accablantes ...

    Lire la suite...

     
  • LETTRE OUVERTE - A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
    jude jude 06.02.2019 17:12
    Il ne faut pas se voiler la face. C´est l´armée qui est derrière cette cabale. la région leur plait il ...

    Lire la suite...