Histoire Histoire

Jijel en 1964

Voilà une belle photo souvenir prise sur les hauteurs de Jijel, depuis Mezghitane en Avril 1964.

Ancienne aquarelle de Bordj Blida.

Pour ceux qui ne croient plus à cette appellation, voici une très ancienne aquarelle 1903... Bordj Blida - oued Kissir - Route de Bougie...

Vous avez ci-dessous un lien d'un carnet d'aquarelles en vente sur le net - Vues de 1903. DJIDJELLI et ses environs. Bonne journée.

Souvenirs d'enfance de la révolution de novembre 1954

Par cette belle nuit, claire et fraîche, en ce juillet.
Assis sur le rebord d’un trottoir, j’étais à méditer.

Adossé à un arbre, dessous son feuillage, à couvert.
Je regardais le ciel. La lune claire en son quartier,
Ressemblait à la portion coupée d’un gros melon.
Des souvenirs m’envahissent. Ceux de la révolution.

Images ressuscitant, je revoyais, je me souvenait.
Des militaires, des camps et des casernes son nés.
Ceinturant le village, déjà entouré de ces barbelés.
On était si jeune. A tout cela, rien on n’y comprenait.

19 septembre 1957. 19 septembre 2016. 59ème anniversaire de la mort d'un héros.

Fidèle à son engagement de préserver la mémoire des figures emblématiques qui ont fait l'histoire de l'Algérie, jijel.info présente encore une fois une pensée à la mémoire d'une grande personnalité révolutionnaire, Dakhli Mokhtar dit "EL-BARAKA".
Le chahid est né le 02/12/1929 a Chekfa (7 kilomètres à l'est de Taher). Militant du PPA (1945 - 1954), responsable de zone a 28 ans,

il a livré a l'ennemi de nombreuses batailles qui firent de lui, et font toujours, un héros dont le souvenir demeure vivace dans les esprits de ceux qui ont vécu cette époque.

Il est tombé au champ d'honneur au cours de la célèbre bataille de Dar Saddam le 19 septembre 1957.

« Bab Essour » La porte du mur

Les remparts de la ville de Jijel ont été construits par le génie militaire, après le tremblement de terre de 1856, sur les anciennes fortifications romaines et byzantines. Les historiens rapportent l’existence de trois portes : la porte du mur « Bab Essor », la porte à l'entrée de la rue de la Pépinière (l’actuelle rue Bouridah Seddik) qui s'appelait alors chemin des forts puisqu'elle menait au fort Galbois (camp Chevalier, Fort Horain, Fort Saint Eugénie c'est à dire l'actuel Secteur Militaire) et la troisième, c’est la porte de Constantine.
Ces trois portes permettaient de communiquer avec les habitants de la banlieue et des autres régions.
Il est souhaitable de construire une porte de la ville en pierre taillé pour immortaliser cet endroit « Bab Essour »
L’image contient peut-être : ciel et plein air

El-Ancer 1956: Massacre de tous les mâles du village d’Oudjehane à Jijel

Ces faits ne sont pas tirés d’un film de fiction, mais d’une réalité vécue durant la guerre de Libération nationale. Des survivants, à l’image de Nour, témoignent et d’anciens appelés de l’armée coloniale, à l’instar d’André, confirment.

Le 8 mai 1956, du côté d’El-Milia, dans le Nord- Constantinois, une section de l’ALN s’attaque à une unité de l’armée coloniale sans faire de victime. Le 11 mai, jour de l’Aïd es-Seghir, l’armée coloniale procède à un ratissage auquel prendra part le 4e BCP stationné à El-Ancer. Une jeune fille d’Oudjehane qui se dirigeait vers la source d’eau, est harcelée par un militaire qui, cherchant à abuser d’elle, s’est isolé de ses collègues. Les cris de l’enfant alertent le père qui se précipite pour sauver sa fille des griffes de la bête.

À cette terre, où l’on ploie

À cette terre, où l’on ploie
Sa tente au déclin du jour,
Ne demande pas la joie.
Contente-toi de l’amour !


Excepté lui, tout s’efface.
La vie est un sombre lieu
Où chaque chose qui passe
Ébauche l’homme pour Dieu.


L’homme est l’arbre à qui la sève
Manque avant qu’il soit en fleur.
Son sort jamais ne s’achève
Que du côté du malheur.

Jijel entre 1956 et 2016

Comparons ces deux images de 1956 et 2016.

A part, le palmier et quelques arbres du coté du CEM Fridja Slimane ex: Jules Ferry, qui ont bien vieillis, on ne vois pas de changements.

Allez bonne journée.Résultat de recherche d'images pour "plage smiley"

Les vraies raisons de la conquête de l’Algérie en 1830

Paris - La conquête de l'Algérie aurait été menée dans le seul but d'accaparer le trésor de la Régence d'Alger en juillet 1830, selon une thèse développée par le célèbre journaliste français, Pierre Péan dans un livre-enquête."Et si cette conquête avait été menée dans le seul but de faire main basse sur les immenses trésors de la Régence d'Alger afin de constituer les fonds secrets de Charles X pour corrompre et retourner le corps électoral ? " en France, s'interroge l'auteur dans "Main basse sur Alger, enquête sur un pillage" (Editions Plon). Cette interrogation est à la base de l'enquête qui tord le cou à la légende du fameux "coup de l'éventail", soufflet asséné à Pierre Deval, consul de France auprès de la Régence d'Alger, par Hussein Pacha, Dey d'Alger, le 30 avril 1827.

Piqué à vif par des propos outrageants exprimés par Pierre Deval, le Dey Hussein soufflette le représentant diplomatique français de son éventail en plumes de paon, rappelle l'enquêteur. Selon lui Ce geste d'humeur servira de prétexte officiel à la colonisation de l'Algérie, en juillet 1830.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 28.03.2017 07:40
    Salut Foughali, I know !!! Je fais bien partie du lot des simples citoyens qui ne voient pas ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 27.03.2017 21:35
    Décès de monsieur Benayache Mohamed dit "Himid" à l'âge de 63 ans. cadre de la sonatrach en retraite ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:40
    Salut saladin C'est très émouvant ! Cela me rappelle certains juifs d'Europe de l'est débarquant ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:14
    Salut Christine Oui, j'aime JL Hooker depuis mon adolescence....je l'ai même rencontré une fois ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:13
    C'est exact, je veux dire la dernière phrase!

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:09
    Saaaalut, donc vous aimez John Lee Hooker, moi aussi, , je va vous racontée un rencontre que n'avait ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 10:49
    Salut Christine Je crois comprendre que tu n'as pas bien compris mon propos..., Je dis que Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 27.03.2017 08:52
    Les glorieux martyrs avaient une autre vision de cet enfer… Pour eux, comme pour Jibran Khalil Jibran ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 27.03.2017 08:40
    Bonjour Foughali, Il y a plein de vidéos sur youtube qui montrent que les descendants, des ancêtres déportés ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 26.03.2017 20:23
    Bonsoir, donc qu'on a pas mal de corruption et autres choses malhonnêtes, je suis d'accord avec vous ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:05
    Salut saladin J'ai cru lire quelque part que cette chanson était chantée en 1500, lors de l'expulsion ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:01
    Donnez moi ses coordonnées, je me ferais un devoir de lui écrire et de lui dire qu'elle a du sang ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:58
    Salut saladin Pour revenir aux algériens exilés à Noumea..., Mon fils a eu l'occasion de discuter ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:44
    Salut Christine Pour revenir à Marseille ..., Je suis parti loin de Marseille pendant plusieurs ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:36
    Salut.... Pour faire court ....on est d'accord sur le fond et les intentions des premiers révolutionnaires ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 26.03.2017 13:51
    Bonjour Foughali, Non Foughali, si tu relis la proclamation du 1er Novembre 1954 et l’appel au PEUPLE ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 12:06
    Salut saladin Ma réponse est dans mon post à Christine Oui, nos ancêtres avaient raison de lutter ...

    Lire la suite...