Histoire Histoire

Les Editions du Champ Libre.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Monsieur Abdelmadjid Merdaci donnera une conférence sur "Le chaabi et l'éveil de la conscience nationale " Samedi 18 février au musée kotama, à 13:30.
Paru cette année aux éditions du Champ Libre et ayant fait l’objet d’une vente dédicace au début du mois, l’ouvrage qui se présente sous la forme d’un beau livre est une nouvelle contribution de son auteur à la connaissance et l’étude de la musique algérienne...

DE L’HISTOIRE DE JIJEL EN GENERAL ET DU PARLER JIJILIEN EN PARTICULIER.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Notre ami Fawzi a eu la gentillesse de nous adresser le commentaire repris ci-après sur le dictionnaire du parler jijilien . Ces commentaires riches et instructifs constituent en réalité une contribution qui mérite de figurer comme sujet à débat à part entière. Je remercie l’auteur et souhaite que le titre que j’ai choisi cadre bien avec l’esprit et la lettre de son intervention.

Merci par avance, cher ami et bonne fin de journée...

Très cordialement

La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

12697347 1532886013678315 951177713125727174 o

Cet article montre comment une crise sanitaire et alimentaire en Algérie, entre 1866 et 1868, est perçue comme une « famine » et construite comme un « événement médiatique ». Il étudie d’abord les conditions de possibilité de cette crise et de cette dénomination de « famine », avant d’examiner la relation qui en est faite dans la presse contemporaine, métropolitaine et étrangère (notamment anglophone). Cette « médiatisation » utilisa des techniques tantôt traditionnelles, tantôt neuves. Elle érigea les « orphelins de la famine » en objets de compassion, et la liberté de culte en Algérie en objet de controverse politique. Les formes classiques d’appel à la charité ont été dépassées par de nouveaux mécanismes de représentation, reposant à la fois sur le sensationnel et sur l’altérité profonde des victimes. Plus généralement, la crise de 1866-1868 constitue une étape importante dans l’histoire du sentiment humanitaire.

Pourquoi les boulangers en Algérie sont-ils souvent originaires de Jijel ?

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Vous-vous êtes peut-être posé cette question ? La réponse est dans l'histoire... Une vieille histoire de combat, d'amour et de pain...
A l'arrivée des ottomans à Jijel au début du 16ème siècle pour aider ledjwadjla (les jijeliens) à chasser les génois de leur ville, les frères Oroudj et Khair-Eddine (*) vécurent pendant quelques années dans la région.

Cela, dit-on, a duré cinq ans au moins pour l'un des deux frères qui avait épousé une jijelienne. Il avait élu domicile dans les montagnes de la banlieue. Les turcs et le jijeliens ont organisé, ensemble, une campagne pour libérer la bonne ville de Jijel.

Ils ont ensuite entrepris de libérer la ville de Bejaia alors occupée par les espagnols. Ils ont fini, par la suite, par libérer Jazaïr Beni Mezghenna (Alger) vers 1529 et changer le cours de l'histoire.

El MILIA l’arabo-amazigh...

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cet article a paru dans l'hebdomadaire Jijel-Infos aujourd'hui disparu (numéro de la semaine du 3 au 9 octobre 2001). L'auteur, l'historien Farid Boulkhodra, est originaire d'El Milia.

Il est fort probable que le nom d’El-Milia remonte à l’époque où Mila était le siège des gouverneurs turcs chargés de diriger les côtes du Nord situées loin de l’influence turque. Les agents du pouvoir de Mila étaient chargés de la collecte des impôts et de la communication avec les habitants. Ils se sont installés sur les terres des Ouled Aïdoun au bord de l’Oued Kebir. La région a été appelée El-Milia par référence aux habitants de Mila. Le premier noyau de la ville actuelle d’El-Milia a été créé durant l’occupation française. C’était au départ une tour militaire bâtie par le général Gastan en 1858.

Les évènements de Sakiet Sidi Youssef, une riposte aux victoires de la Révolution algérienne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ALGER - Les évènements de Sakiet Sidi Youssef étaient une riposte de la France coloniale aux victoires réalisées par la Révolution algérienne et une preuve de la solidarité entre les deux peuples tunisien et algérien, ont affirmé des moudjahidine lors d'une conférence organisée mercredi à Alger à l'occasion de la commémoration du 59e anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youssef.

Le moudjahid Mohamed Mearfia a indiqué dans son témoignage que ce crime commis par la France le 8 février 1958 dans la région de Sakiet Sidi Youssef qui abritait les réfugiés algériens, a contribué à faire entendre la voix de la Révolution algérienne et montré la faiblesse de la 4ème République française en raison des victoires réalisées par la guerre algérienne.

Le repère du jour : Maison de la famille Chabouni Tayeb dit Braham

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Maison Chabouni Tayeb dit Braham (1900-1942) est située à la Rue des frères Mekideche ex. Rue de la Guillotiere.
C'est dans les locaux de cette maison que la première section des Scouts Musulmans Algériens (SMA), dirigée par Chabouni Tayeb, assisté par le martyr Sekfali Mustapha, fut créé en 1936.
Après, ce local est devenue une épicerie tenue par Da Belkacem Bouraoui.
En face de la maison Chabouni, c'est la grande mosquée, construire en 1875. A gauche de la grande mosquée c'est les maisons : Dar Ben Si Saïd (Moussaoui), Hamou dit Si Saïd, boulanger de la ville, juste après, c'est la maison Djemame, Da El Hadi, parmi les premiers pharmaciens de la ville était aussi membre de l'association AEMAN. Dans le couloir "Skif", c'est les habitations des familles : Mertani, industriel liègeur et Djaballah Mohamed, commerçant.

NOS ÉCOLES OUBLIÉES: L'école coranique

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cette photo nous a été envoyée par Paul ISEL : laissons le parler :
"C'était une petite école située aux Beni Caïd (ferme Cara), prise vers 1955. Le taleb : Si Salah Harouch. La fille, à gauche: Tama Harouch. Parmi les élèves : 2 ou 3 Chouiki... "

L’occupation de Djidjelli en 1839 (Correspondance du Maréchal Valée).

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nous publions aujourd'hui un document historique qui retrace la colonisation de la ville de Jijel par l'armée française la nuit du 12 au 13 mai 1839. Ce document sous forme de lettre est adressée par le Commandant Salles, commandant de l'expédition de Djidjelli, au Maréchal Vallée, Gouverneur général des possessions françaises dans le nord de l'Afrique, et dans laquelle il lui rend compte des faits ayants entourés l'expédition et la prise de la ville de Djidelli.

De Salles à Valée... Extrait du rapport du chef d'escadron de Salles, commandant I'expédition de Gigelly, au maréchal gouverneur général des possessions françaises dans le nord de l'Afrique

Gigelly, le 14 mai 1839. Je me suis rendu à Constantine pour faire connaitre à M. le lieutenant-général Galbois votre projet d'occuper Gigelly et de menacer en même temps la vallée du Rummel. Apres m'avoir donné ses instructions détaillées, il me chargea de diriger les préparatifs qui se faisaient à Philippeville et de m'entendre avec M. le commandant de la marine à Stora, pour assurer le transport et le débarquement des troupes.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Igel Igel 24.07.2017 12:36
    Serait-il dans la nature humaine de s'adapter à l'environnement? La réponse est oui. A partir de là ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    Igel Igel 24.07.2017 10:32
    En bref, les gens de Mila, Setif, Constantine sont plus efficaces quant il s'agit de servir leur ...

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    Igel Igel 24.07.2017 00:35
    Quel chantier!!!

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    jijel.jijel jijel.jijel 24.07.2017 00:07
    Voici une capture Google Earth du 19 mars 2016 (il y a donc 17 mois de cela!) ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    jijel.jijel jijel.jijel 23.07.2017 23:52
    Ce que le journaliste d'El Watan ne dit pas: 1/ le Barrage de Boussiaba fournira 50% de son volume ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 23.07.2017 22:02
    Bonsoir à MSouilah et à ceux qui se sont exprimés sur la page Facebook de Jijel Info et dont certains ...

    Lire la suite...

     
  • LE COMPLEXE SPORTIF ROUIBAH HOCINE DANS UN ETAT LAMENTABLE. Réédité
    Igel Igel 23.07.2017 19:27
    Il est impossible de garder la tête froide dans wilaya! La bêtise du monde entier semble s'y être ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    Igel Igel 23.07.2017 19:02
    Un petit détail de taille. Il n'y a jamais eu d'eau potable à Jijel car potable signifie buvable. Il ...

    Lire la suite...

     
  • Feux de forêts: plus de 6.000 ha touchés depuis début juin
    Foughali Foughali 23.07.2017 18:14
    Bonsoir Ce que j'ai toujours admiré chez les autorités algériennes....c'est la précision en matière de ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    Ben@dem Ben@dem 23.07.2017 16:45
    Logiquement parlant, il faut d'abord estimer la capacité en volume, si elle est suffisante. et ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    christine hamad christine hamad 23.07.2017 14:21
    Abdelah a commis un grand injustice, bien sur, pas tout les algeriens sont sale, au contraire, dans mon ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/23/170723032331406885.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/07/23/170723032333843409.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:47
    Combien de sujets avons-nous postés das ce portail, concernant cette catastrophe écologique, qui était ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 23.07.2017 09:40
    Salut JJ Tu as raison ! Mon post adressé à Abdallah était hors sujet. Toutefois, je m'interroge sur les ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 18:57
    Et cliquez aussi sur cet autre lien ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 22.07.2017 14:41
    Salut Abdallah Afin de partager avec nous ... Pourrais tu développer un peu plus ton avis ? Merci

    Lire la suite...