Histoire Histoire

Sidi Abdellah Moule El CHEKFA.

Il s'agit Sidi Abdellah MOUL el Chekfa qui s'est installé au 15 iéme siècle en provenance d'Espagne selon certains chroniqueurs . selon le récit des habitants de la région de Chekfa ( actuellement la commune de CHEKFA, chef lieu de daira dans la wilaya de jijel )issus du arche de Beni Ider , cet homme pourvu d'une notoriété religieuses . il était un homme religieux .il joué un rôle capital dans la guerre des turcs contre les espagnoles qui ont été vaincus par les tribus locales .Et en signe de reconnaissance les turcs lui ont offert un four traditionnel pour la fabrication du pain ce qui explique en partie la maîtrise des Beni Ider du métier de Boulanger. Il ya lieu de souligner que cette importante tribu a également bénéficié de certains avantages accordés par le pouvoirs d'alors dont entres autre, le port d'arme et la tenue turque , l'exonération d'impôts et la fréquentation de certains endroits interdits aux autres populations à Alger.../

Jijel ex: Djidjelli: Photos anciennes

Deux images qui représentent une petite page d'histoire de la ville de Jijel, au temps du colonialisme.
La première représente le transport des postes de Jijel à Tebessa en passant par Constantine début 1900.
La seconde, le département de Constantine et l'arrondissement de DJIDJELLI ...

Drifa Ben M'hidi- Le porte-flambeau d'une famille de martyrs

Bonjour; Pendant une bonne partie de cette nuit, un vent soufflait très fort sur toute la région de Jijel. Le temps sera gris sur Alger, peu nuageux sur Constantine, Sétif et Jijel et dégagé au sud.

Les températures varieront entre 13° à Sétif, 9° à Tlemcen, 18° à Alger et Jijel.

Parlons histoire: De la famille d'un héros de la révolution Algérienne; Larbi Ben M'hidi. Le martyrs a été arrêté le 23 février 1957 par les parachutistes (la direction de la ZAA passe alors à son adjoint Yacef Saâdi, responsable militaire) ; refusant de parler sous la torture, il a été assassiné par un groupe de soldats français aux ordres du futur général Paul Aussaresses, dans la nuit du 3 au 4 mars 1957.

Ce qu'il faut savoir aussi, la maman de Ben Mhidi, avait perdu un deuxième fils durant la guerre d’Algérie. La mère des deux Chahids avait dit ceci aux Responsables Algériens après l'indépendance qui voulaient lui offrir ce qui lui revient de droit en tant que mère de Chouhada . Elle n'a rien voulu prendre. Elle avait dit :
<< La France m'a pris mes deux yeux. Préservez l'Algérie pour que le sacrifice de mes fils ne soit pas vain'», poursuit notre interlocutrice. >>... Voyons cette page d'histoire ici: Drifa Ben M'hidi-Hassani. Le porte-flambeau d'une famille de martyrs... BONNE JOURNEE...Intervalles nuageux

Les Mokrani.

Comme convenu, Je vous fais parvenir, en pièce jointe, un article de témoignage sur l'époque du règne des Mokrani en Algérie. certes, mené à travers le prisme du regard d'aujourd'hui à une époque ou le sentiment national était encore à faire.

J'espère vous trouverez, à l'article, un intérêt commun pour faire partager aux lecteurs de Jijel-Info une synthèse critique sur la politique et l'état d'esprit d'une famille venue d'ailleurs et qui gouverna une partie des Algériens plus de cinq siècles.../

Vieille photo de l'ancienne Jijel. ex: Djidjelli

Très vielle photo, reflet de la légendaire vie paisible au port de Djidjelli.
Après le brouhaha du matin, place au calme et au silence de l'après-midi, où la majorité des gens, sont en sieste, seulement quelques personnes se retrouvent au port. Une scène quasi quotidienne. Bonne soirée.

9 mai 1961 : "Violentes manifestations à Djidjelli"

Dans le célèbre film d'Agnès Varda, Cléo de 5 à 7, réalisé en 1962, un flash de la radio démarre ainsi:"Violentes manifestations à Djidjelli". Le 9 mai 1961, le drapeau algérien avait été brandi dans les rues de Jijel. Hamid Fredj, qui a participé à la manifestation, a relaté  cet évènement en 2001 dans l'hebdomadaire local Jijel-Infos qui venait d'être créé à la fin de la fitna, et qui disparaîtra huit mois plus tard faute de savoir respecter les règles du système de presse en vigueur. Khouyi Hamid qui suivait la rubrique "Evocations" fut un des pilier du journal. Il est décédé, ellah ya rahmou.

ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel

L’expédition punitive commise par les parachutistes de l’armée coloniale le 17 mai 1957 dans le quartier du Ruisseau à Alger avait coûté la vie à 26 personnes de tous âges. Parmi les victimes, on compte les deux frères Ghenou, Rabah et Messaoud, originaires de Taher (wilaya de Jijel). Leurs noms ont été naturellement portés sur la stèle érigée à leur mémoire au boulevard des Fusillés. Il n’en demeure pas moins que la qualité de chahid est reconnue à l’un des frères dans la wilaya d’origine, mais pas à l’autre, qui est pourtant tombé sous les balles des fameux Bérets bleus, le même jour et au même endroit.
Soixante ans après la disparition des deux hommes, leur famille ne parvient toujours pas à comprendre comment une telle omission n’est pas corrigée, alors que des démarches ont été entreprises pour réhabiliter l’un des siens dans ses droits de mémoire et de reconnaissance post-mortem.

LA JEUNESSE D’AUJOURD’HUI, CE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT

Bonjour; Un vent de nostalgie m'a effleuré la mémoire en voyant deux photos. Il a ravivé en moi de vieux souvenirs d'enfance...

Regardez la première: En cette année de 1947, la JSD atteindra la demi-finale du championnat d'Afrique du Nord, laquelle fut disputée à Oran au stade Montréal (actuel BOUAKEUL), ... "Ya Hasra Aala ayam Zaman" Souvenez de ces belles années de la JSD, jusqu'au jour, où ces 49 cars venus d'Alger, envahir la ville de Jijel, supporter le NAHD, et cette tête de Ferradji, qui nous a tous assommé. Aujourd'hui, les clubs Jijelliens jouent le maintien avec des clubs au championnat amateur.

Dans la deuxième: Da Messaoud que dieu aie son âme au paradis. Les jeunes, les moins jeunes et les vieux, chacun respecte l'autre. Hélas, la jeunesse d'aujourd'hui, est complètement différente.

Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana

Le bachagha Bengana coupait les oreilles des résistants algériens auxquels il tendait des embuscades avec ses goumiers. Puis, il les entassait dans des couffins qu’il remettait ensuite aux officiels français, contre espèces sonnantes et trébuchantes. On l’honora de menues broutilles pour services inestimables rendus à la France coloniale. Bengana envoya au général Négrier le sceau, les oreilles et la barbe du chef de guerre Farhat Bensaïd, qui fut attiré dans un guet-apens, chez les Oulad-Djellal. Le fils de Farhat Bensaïd, Ali-Bey, qui avait échappé aux coups des Bou-Azid, alliés à Bengana et aux Français, accablé par l’évènement, se rendit au général Sillègue, à Sétif.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...