Histoire Histoire

29 mars 1979, Il y a 38 ans disparaissait Cheikh Ferhat Fridja

C’est une époque que beaucoup de nos aînés à Jijel aiment se remémorer tant la musique andalouse ou chaâbie participaient à cimenter le corps social meurtri par les angoisses que faisait subir le colonialisme.

Cheikh Ferhat Fridja est un de ces acteurs sociaux qui ont activé dans le domaine musical. Natif de Jijel en août 1911, Cheikh Ferhat a eu la chance d’avoir un père musicien.

Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.

Témoignage émouvant des descendants d'algériens déportés en nouvelle Calédonie, certains exigent du gouvernement algérien des passeports pour marquer à jamais leur attachement au pays de leurs ancêtres, d’autres se revendiquent arabes et veulent absolument transmettre les traditions musulmanes à leurs enfants (18 :00).

A la minute (24 :00) on peut voir le témoignage d’un certain Nadir Boufeneche arrière petit-fils d’un dépoté algérien originaire d’El Milia. Minute (34 :00) le cimetière musulman où sont enterrés les Boufeneche..

Vieux souvenir: JSD Basket-ball. 1976

Voici une Photo de l'équipe senior de basket-ball de la J.S.D, prise le 26.12.1976 au terrain de basket de Jijel avant la rencontre contre les PTT Annaba.
Score final: JSD 99 PTT ANNABA 90
Accroupis de gauche à droite : Youcef Lamri,Med Zennir,Omar Roula,A/rahim Mebrouk,Khirou Mahrane et Med Bousseloua.
Debouts de gauche à droite : Mahfoud Taffer (cap),Mustapha Ramdane,Kamel Roula,Fayçal Lamri,Nasreddine Belhimeur et A/NOUR Amokrane.
Absents sur notre photo : Deux géants du basket-ball à Jijel (DA MALEK NAFA et DA Med BIBI).
Nous avons réellement vécu de grands moments de convivialité dans ce terrain de basket-ball, que de bons souvenirs.

Belle photo ancienne. Comment était Jijel en 1908.

12719463 1545620099071573 1214394386146502128 o

Une magnifique photo panoramique de l'ancienne Igilgili. Petit coin de la ville en 1908...

Elle a été prise de l'horloge Esaa, me semble t-il, où l'on peut voir le cap Bougaroun...

Une image et des souvenirs... réédité

kisir

Bonjour; C'est le retour de la pluie sur Alger, Oran et Tizi Ouzou, ciel couvert à Jijel et Béjaia, nuageux avec quelques éclaircies à Constantine, Annaba, Tlemcen et Sétif, dégagé à Tamanrasset, Ouargla et Tindouf.

Les températures en baisse varieront entre 7° à Tlemcen et Alger, 9° à Tizi Ouzou, 12° à Oran, 23 à Jijel et 30° à Tamanrasset, selon l’Office national de la météorologie (ONM).

Que de souvenirs avec ce pont de Oued Kissir. Nous sommes au début des années 70, le transport entre Cavallo et Jijel, était rare.
Seul un bus qui démarre à 13 heures ou encore l'express d'Alger à 21 heures.
Pour nous les demi-pensionnaires du CNET, qui terminent la journée à 18 heures, c'était le calvaire, notamment pendant l'hiver, si le défunt clandestin Bemeltout n'était pas là. Il prenait tout le monde, même ceux qui n'avaient pas d'argent.
Pendant les journées longues de Mai à juillet, nous nous déplacions à vélo.

Le mien, un Peugeot tout neuf. Hélas, comme mes collègues de Jules Ferry terminent leur études à 17 heures, je n'avais pas le choix que d'emprunter les 20 kilomètres seul... Le seul souci, c'est passer ce pont "hanté", comme nous l'ont appris les anciens, et, c'était le parcours du combattant... bonne journée. :-)

Hommage à Mustapha Ben Boulaid, le lion des Aurès.

Parcours d’un révolutionnaire. Fils de Ahmed Ben Ammar et de Aïcha Aberkane, né le 5 février 1917 à Inerkeb, près d’Arris dans les Aurès, au sein d’une famille de petits propriétaires fonciers et de commerçants.

Il succède à son père et devient meunier de profession. En 1937, il émigre en France, à Ville Rupt en Meurthe et Moselle où il devient syndicaliste et revient au pays au mois d’avril 1938.

Mobilisé en 1939, il fait la guerre dans l’armée française, est réformé pour blessure en 1942, il sera remobilisé en 1943-1944 à Khenchela, ou pendant la campagne d'Italie, il se distingue par son courage et sa bravoure, ce qui lui vaut la médaille militaire et la croix de guerre.

Jijel: Mémoire en éveil...

Bonsoir; Voici enfin le bel ouvrage de Sheherazad Grine qui vient de sortir et qui nous transporte dans le Djidjelli des Années 50 et 60…
Tout y est : Témoignages des durs moments de la guerre d’Algérie, la vie scolaire pendant la colonisation, tranches de vie du cessez-le-feu à l’indépendance, les traditions purement Djidjelliennes, etc…
Ecrit dans un langage clair et léger, tous ceux qui ont vécu cette époque-là revivront avec émotion certains moments de leur enfance…
Les plus jeunes, découvriront avec étonnement une grande partie de l’ancien mode de vie de leurs parents et grands-parents… Bonne soirée...

Pour que nul n'oublie l'histoire révolutionnaire.

martyrs

Pour que nul n'oublie le sacrifice des martyrs...
Après l'hommage qu'il faut rendre à ces valeureux combattants, à ne pas oublier surtout:
Les moments tragiques comme les exécutions publiques et sommaires d’Algériens, les essais nucléaires du 13 février 1960 dans la région de Reggane, ou encore la délimitation de zones interdites et l’électrification des frontières à travers les lignes Challe et Morice.
ALLAH YARHAM ECHOUHADAS EL ABRAR...

 

 

 

19 Mars - Fête de la victoire - Nous sommes à L'aube de l'indépendance

trac

Bonjour; Nous sommes le 19 Mars 2017, journée historique, 55 années sont déjà passées, des accords d'Evian qui avaient mis fin à la guerre en Algérie. La délégation du GPRA (à sa tête, Krim Belkacem) lors de la signature des accords d’Évian, le 18 mars 1962 , annonce à 17 h 30 un accord. Il proclame un cessez-le-feu pour le 19 mars à midi sur tout le territoire Algérien. Ce matin, c'est l'occasion des uns à rendre hommage à leur martyrs, victimes de tortures, regroupements forcés, tueries, emprisonnements etc../ Et pour les autres: Comme par exemple, l'année pasée, où, Sarko, avait critiqué la date choisie par François Hollande pour commémorer la fin de la guerre d'Algérie. Qu'importe, il est déjà presque 7 heures, le soleil allait définitivement se lever. Nous devons se rendre au cimetière des martyrs, car, cette journée est la leur, elle avait les couleurs et les promesses d'une aube. Allah yarham echouhadas. Bonne journée.:-)

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...