Histoire Histoire

IMAGES DES ARCHIVES. Une vieille photo vaut mille mots...

Bonjour; La pluie continue de se déverser à JIJEL, et, la journée s'annonce sous un ciel a intervalles nuageux. On essaye comme toujours de minimiser les dégâts des dernières pluies, mais les images et vidéos que nous présentés dans l'Algérois, Blida, Mascara ...sont choquantes.

Voilà que je retrouve des images dans les archives, qui me font revenir des années en arrière.
Elles ont été prises lors d'un long voyage, pour se rendre à Sétif pour une mission de travail.
J'avais pris la route : Jijel-Texenna-Beni Foughal-Djimla-Beni Aziz-El Eulma-Sétif."

Je me souviens également des enfants traumatisés et des pères âgés dépassés par la période de guerre et de dépassements des soldats français.
Ah ya Zamen ! Celui qui a vécue cette période, nous dira aujourd'hui, que l'indépendance s'arrache, elle se donne pas !
Durant cette époque de la fin des années 50, début des années 60, la guerre faisait rage sur les hauteurs Jijellienne, devenues dans leurs majorité, des zones interdites. les forces coloniales d'occupation lançaient une opération militaire d'envergure baptisée “opération jumelle".           BONNE JOURNÉE...

TRANCHE DE VIE DES ANNEES 60…

« Chuuut..! Nous disait Hammidi… Essayons encore ce soir de nous taire un petit moment et écoutons le silence..! »
Ce soir-là, une fois de plus, on se remettait encore une nouvelle cure de silence, une nouvelle communion avec la nature bienfaitrice. C’était le dernier été caniculaire, avant le cessez-le-feu…
Assis dans l’obscurité dans laquelle était plongé notre quartier du Jamè3e Lèkbir (la grande Mosquée du centre ville), sur des cartons posés à même le sol sous une ‘’tin’da’’ (véranda), nous commencions alors à nous concentrer pendant que, peu à peu, l’environnement immédiat s’évanouissait tout doucement autour de nous, faisant place à une étrange dimension…

Photo ancienne de Djidjelli

Voici une belle photo ancienne de la ville de Jijel ex: Djidjelli: Quand le train passait par le fort Duquesne, intimement lié à l’histoire de la ville de Jijel. Plusieurs événements se sont déroulés autour de ce site.

Djidjelli: Les quais et le fort.

 Bonne fin de soirée à toutes et à tous...

Vieilles illustrations de Gigeri. Jijel

Dans un journal russe, nous avons pu dénicher une très vieille illustration de notre belle Jijel, ex: Gigeri. 

L'année, aucune idée, mais elle doit tourner autour des années 1500, Jijel ou ''GIGERI'' de l'époque des grandes canonnades, devenue une base fortifiée des frères Barberousse, qui commençait à faire connaître la grande puissance d'Alger....

Bonne fin de soirée à toutes et à tous.

   

La Maison traditionnelle de Kabail-El-Hadara D’Ouled-Aidoune

Le temps passe inexorablement, avec son cynismefroid et accompli, se positionne dans la durée et efface tout sur son passage. Il creuse inlassablement, chaque jour, des sillons béants qui changent, séquestrent, engloutissent et forcent à l’oubli le modèlecivilisationnel, issu, et intimement lié à notre culture patrimoniale. Choses qui, on s’en doute, à ce rythme, allaient enterrer, à jamais, d’une façon irréversible, des pans entiers de l’histoire du savoir-vivre de nos aïeux.

Hommage à l'homme de lettre à Boulaïd Doudou...

Boulaïd Doudou, plus connu sous le nom de Abou Laïd Doudou, est né le 31 janvier 1934 à Tamenjer, près d’El-Ancer, aujourd’hui dans la wilaya de Jijel. L'’Autriche tient une grande place dans la vie de l’'Algérien. En effet, après des études à Constantine, Tunis et Bagdad, couronnées par une licence en littérature arabe, il rejoint Vienne en 1952 pour des études orientales (littérature perse et arabe), notamment, et obtenir en 1961 un doctorat en philosophie. Il a également durant huit ans travaillé comme lecteur et professeur à l’'université de Vienne et de Kiel en Allemagne, puis, à partir de 1967, comme interprète et juridique assermenté. De retour en Algérie en 1969, Boulaïd Doudou est devenu professeur de littérature comparée à l’'université d’'Alger. Doudou a traduit plusieurs oœuvres littéraires autrichiennes de Franz Kafka, Arthur Schnitzler et de Stefan Zweig qui, ainsi, ont pu être distribuées dans le monde arabe. Il a également traduit Œle livre d’art littéraire du Polonais Roman Ingarden (1892- 1970). Quelques années avant son décès survenu en 2004, il avait traduit vers l’arabe les Métamorphoses (L’âne d’or) du numide Apulée de Madaure (123- 170 après J.-C.), considéré comme le premier grand roman en prose de langue latine. La salle de conférences du sous-sol de la place Audin à Alger porte aujourd’hui le nom de Abou Laïd Doudou.

Tunnel historique près d'El-Aouana, ex: Cavallo: ' k'ssir boussofa'' SUITE.

Souvenez vous, nous avons publié un sujet l'année passée, et, qui a fait participé des dizaines d'intervenants sur un coin historique. Les uns avaient niés, les autres avaient essayés de présenter de témoignages de leurs parents...

Voici un ancien document qui témoigne cette nomination de DRAA BOUSSOFA, une carte de l'armée Française, qui date de 1927.

Regardez bien cette belle image qui représente un petit coin historique. Très rares sont ceux qui ont connu cette nommination !

Les anciens du coin le surnomment ' k'ssir ou draa boussofa''. Cheikh Braham BOUSSOUFA, chef incontesté, chargé par cheikh Aziz el HADDAD d’organiser l’insurrection de 1871 au niveau des ouleds m’hamed , avait conduit les insurgés au pillage des mines de cap Cavallo le 30.05 .1871 et à l’attaque de Djidjelli le 11.06.1871 , il fut arrêté et finalement exécuté avec d’autres compagnons, n'ayant malheureusement pu s'échapper aux conseils de guerre et exécutions sommaires , rapidement mis en place par l'administration militaire, juste après ses événements. 

Une lecture historique édifiante: Le courrier Abane Ramdane - Lakhdar Bentobbal (Septembre 1956 à Janvier 1957)

Le Pharmacien Chabane Yarou ( ALLAH Y RAHMOU ) mérite aussi comme tant d'autres qui restent à citer une pieuse pensée pour son patriotisme et le militantisme durant la guerre de libération.Et de même pour Feu Abdelkader Aberkane.
Sa pharmacie , comme l'établissement d'Abdelkader Aberkane ( Allah Y Rahmou ) étaient des boites postales qui servaient de relais pour la transmission du courrier entre les différentes wilayas historiques par le biais du transport de la Maison Cheriet et d'autres moyens sur les lignes Jijel- Bejaia , Jijel- constantine et Jijel -Skikda.
Chabane Yarou était donateur et fournisseur de médicaments aux Moudjahidines ce qui a entrainé son emprisonnement.
Lire le contenu. ici

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 28.03.2017 07:40
    Salut Foughali, I know !!! Je fais bien partie du lot des simples citoyens qui ne voient pas ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 27.03.2017 21:35
    Décès de monsieur Benayache Mohamed dit "Himid" à l'âge de 63 ans. cadre de la sonatrach en retraite ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:40
    Salut saladin C'est très émouvant ! Cela me rappelle certains juifs d'Europe de l'est débarquant ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:14
    Salut Christine Oui, j'aime JL Hooker depuis mon adolescence....je l'ai même rencontré une fois ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:13
    C'est exact, je veux dire la dernière phrase!

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:09
    Saaaalut, donc vous aimez John Lee Hooker, moi aussi, , je va vous racontée un rencontre que n'avait ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 10:49
    Salut Christine Je crois comprendre que tu n'as pas bien compris mon propos..., Je dis que Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 27.03.2017 08:52
    Les glorieux martyrs avaient une autre vision de cet enfer… Pour eux, comme pour Jibran Khalil Jibran ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 27.03.2017 08:40
    Bonjour Foughali, Il y a plein de vidéos sur youtube qui montrent que les descendants, des ancêtres déportés ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 26.03.2017 20:23
    Bonsoir, donc qu'on a pas mal de corruption et autres choses malhonnêtes, je suis d'accord avec vous ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:05
    Salut saladin J'ai cru lire quelque part que cette chanson était chantée en 1500, lors de l'expulsion ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:01
    Donnez moi ses coordonnées, je me ferais un devoir de lui écrire et de lui dire qu'elle a du sang ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:58
    Salut saladin Pour revenir aux algériens exilés à Noumea..., Mon fils a eu l'occasion de discuter ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:44
    Salut Christine Pour revenir à Marseille ..., Je suis parti loin de Marseille pendant plusieurs ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:36
    Salut.... Pour faire court ....on est d'accord sur le fond et les intentions des premiers révolutionnaires ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 26.03.2017 13:51
    Bonjour Foughali, Non Foughali, si tu relis la proclamation du 1er Novembre 1954 et l’appel au PEUPLE ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 12:06
    Salut saladin Ma réponse est dans mon post à Christine Oui, nos ancêtres avaient raison de lutter ...

    Lire la suite...