Histoire Histoire

Dans le souvenir du 8-Mai 1945, hommage à nos chouhadas. |

Bonjour; La pluie est toujours absente, et, le temps sera dégagé sur la majorité des régions. La température sera en baisse, 21°.
Sans surprise, le FLN et le RND se partagent plus de 50% des sièges à l’APN, ce qui leur permet de continuer de gouverner sans avoir à nouer de nouvelles alliances. Les vainqueurs se préparent déjà à rejoindre le parlement, ils ont fêté hier dans les villes et villages, tard dans la nuit ! Mais, ils ont aussi pensé et rêvé à ce salaire impressionnant de 30 millions par mois.:eek: Au moment, où, les retraités attendent des nouvelles sur la majoration des pensions...
Un autre événement douloureux, et qui sera célébré par tous le Algériens, en particulier les wilayas de l'EST.
Le 8 mai 45, "la France, pays de liberté, égalité et fraternité, mais surtout démocratie", avait utilisé une répression, qui provoqua l’extermination d’au moins 45.000 civils. Pour les autorités coloniales de l’époque, il fallait frapper fort pour dissuader toute nouvelle tentative de révolte... Bonne journée.Dégagé

Photos rares du désenclavement de la route: Texenna-El-Eulma.

J'ai récupéré ces photos dans le site de Suzette (Photos d'Ecoles de Djidjelli - Algérie - Jijel). Elles ont été prises, en 1936, par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Fernand-Charles Lacroix, résident à Taher et chargé des grands travaux de désenclavement de la région.  

Vidéo: L'HISTOIRE VUE PAR LES INTELLECUELS ALGERIENS

Bonjour, Le Brent s'effondre ce matin:$47,28-2,38%, et les élections législatives sont terminés, en attendant les résultats officiels demain matin, mais surtout les jours meilleurs, qui s'éloignent au fil du temps...

Durant ce vendredi le ciel sera partiellement voilé à dégagé sur la majorité des régions, avec une température élevée à Jijel, dépaant les 30 degrés.

Revenons à l'histoire. Voici l'une des interventions sur le sujet par le Dr Hosni KITOUNI, que nous avons eu le plaisir de rencontrer à Chekfa, et que nous saluons très chaleureusement. A travers cette interverntion, Le Dr Hosni Kitouni met en exergue l'inimaginable sauvagerie dans l'action de ces officiers, en soulignant les exactions commises par ces derniers, se targuant de la civilisation, mais ne se comportant pas moins comme le dernier des sauvages inculte et haineux, ces officiers supérieurs ayant commandité massacre sur massacre à l'endroit de populations désarmées, réduites en cendres par des enfumades, dont l'horreur de la chose aura ému et tourmenté plus d'un esprit sain et doué d'humanisme, au contraire de ces bêtes féroces qu'étaient les officiers français ayant conduit la guerre de colonisation...

Eté 1957. Quand le lycée de Ben Aknoun était un lieu de torture secret

A la mémoire de Ben Youcef Rebah, décédé récemment.

L’utilisation des écoles ou des lycées comme lieux de torture pendant notre guerre de libération est un fait avéré. Ils ont été squattés, en période de vacances estivales, par les parachutistes du général Massu et du colonel Bigeard pour y mener leurs interrogatoires. Le lycée de Ben Aknoun, à Alger, (actuel lycée El Mokrani), a été un lieu de détention, tenu secret, dont la fonction se situait «à mi-chemin» entre le centre de torture (en amont, évidemment secret également) et le centre d’internement (en aval, qui avait un statut «administratif», à la limite «légal»). C’était un «centre de tri» né de la légalisation, en avril 1957, des centres clandestins dans lesquels les parachutistes détenaient des Algériens depuis janvier 1957. Mais ces centres de tri étaient contrôlés par les militaires et échappaient au pouvoir civil (préfectoral et judiciaire).

35e anniversaire de la mort tragique de Mohamed Seddik Benyahia

Bonjour: Il est quatre heures passée de quelques minutes; la journée me semble calme, et, nous aurons droit à quelques averses de pluie prévues à Jijel et à Sétif. Le 2ème appel à la prière de l'aube a déjà retentit dans la ville de Taher et un long voyage nous attend tout à l'heure.

Il y a 35 ans, le 3 mai 1982, l’Algérie tout entière est en deuil, elle vient d’apprendre que son ministre des affaires étrangères a péri dans un tragique accident d’avion, en route vers Téhéran dans le cadre d’une médiation destinée à mettre fin au sanglant conflit opposant l’Iran et l’Irak alors en guerre, Mohammed Seddik Benyahia périra et, avec lui, une délégation du MAE composée de 8 cadres du ministère des Affaires étrangères, un journaliste de l’APS ainsi que  les 4 membres d'équipage.  Il voyageait à bord d’un Grumman Gulfstream II de la présidence de la République, abattu par un tir de missile tiré par un avion Irakien. L'Iran accusa l'Irak, qui nia toute responsabilité.

Bataille de Catinat (Settara): Hauts faits d’armes de la Wilaya 2

Voici encore une fois l'histoire de la bataille de Catinat (Settara), mais aussi une vidéo de presque deux heures sur la guerre d'Algérie de 1954 à 1962 comme vous n'avez jamais vu auparavant

Nous avions pris l’habitude de réagir et d’écrire à l’approche de la date du 1er novembre, non seulement pour rendre hommage, ou marquer tout simplement l’anniversaire, mais surtout et avant tout en guise de rappel et lutte contre l’oubli.

Au début de l’année 1958, l’Etat-major français déploya de grands moyens militaires dans le but de neutraliser physiquement et psychologiquement les unités de l’ALN. Le 7 février 1958, le ministre-gouverneur Jean Lacoste déclara à Constantine que «la guerre sera gagnée». Le 8 février, le «droit de poursuite» réclamé par les militaires fut, pour la première fois, mis en œuvre par le bombardement du village de Sakiet Sidi Youcef (situé en territoire tunisien), considéré comme une zone de repli des combattants algériens.

Ancienne aquarelle de Bordj Blida.

Lors d'une publication, quelques lecteurs sur facebook, et, qui se croient plus connaiseurs que les autres, se sont étonnés avec des points d'interrogation sur le nom de Bordj Blida...

Pour ceux qui ne croient plus à cette appellation, voici une très ancienne aquarelle 1903... Bordj Blida - oued Kissir - Route de Bougie...

Vous avez également ci-dessous un lien d'un carnet d'aquarelles en vente sur le net - Vues de 1903. DJIDJELLI et ses environs. Bonne fin journée.Nuages avec pluies faibles

La vieille légende des sept guerriers Djidjelliens...

Une légende locale rapporte qu'un matin de l'Aïd El-Fitr, les voiles des bateaux normands apparurent à l'horizon. Une mère qui avait préparé la pâte pour les crêpes de la fête, dut assister au départ de ses sept garçons qui quittèrent la forteresse avec leurs compagnons d'armes pour arrêter l'ennemi en rase campagne. Revenue chez elle la mère au lieu des crêpes confectionna une petite galette pour elle seule, et prit le deuil. Les Normands furent repoussés et le soir les sept guerriers, retrouvèrent sains et sauf, leur mère. Depuis ce jour-là, plusieurs vieilles familles de JIJEL, issues sans doute des sept guerriers, font une petite galette, en même temps que les crêpes le jour de l'Aïd. Revenons à l'histoire.../

Gigerri/Gigelli : Normands de Sicile, Génois, Pisans et Barberousse

Bien que la tâche soit assez ardue, je me suis efforcé de reconstituer, relativement, ce volet assez méconnu de l'histoire consécutive à la présence des Normands de Sicile ou Normands vikings, des Génois et des Pisans à Jijel. Autant s'atteler à reconstituer tout un puzzle, car ce chapitre de l'histoire de la présence des Italiens à Jijel est demeuré relativement ignoré ou inconnu par nombre de nos historiens, même ceux les plus notoires. L'histoire étant un rouleau s'étendant dans le temps, à la trame tissée d'un ensemble d'événements indissociables, il m'a paru utile de disposer dans cet article plusieurs volets de l'histoire de Jijel pour une meilleure compréhension de l'ensemble de celle-çi.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...