Journée nationale des handicapés (14 mars) : L'accessibilité, "un problème toujours pas résolu"

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’Algérie occupe le triste privilège de figurer parmi les pays où est constaté le plus grand nombre d’accidents de la route, avec leurs incessants lots de tués et de blessés, mais où l'on évoque que rarement le calvaire vécu par ces dizaines de milliers de ses citoyens qui en sont devenus des handicapés à vie.

Dans un reportage diffusé, mardi matin à l’occasion de la journée nationale des handicapés (14 mars), la Chaine 3 de la Radio Algérienne s’intéresse à deux femmes dont la vie a subitement basculée, après qu’elles aient été victimes de sinistres routiers.

Flora raconte les dures conditions d’existence, qu’elle-même et son mari, ont commencé à subir après leur accident, particulièrement les dures souffrances vécues lors des « années passées à l’hôpital.

« C’était terrible, témoigne-t-elle, toutes ces épreuves auxquelles on a du faire face, surtout celle de découvrir que nous ne pouvions désormais « jamais plus faire ce que nous faisions lorsqu’on était valides ».

« Nul n’est à l’abri » dit-elle avec de la colère dans la voix, soulignant vivre difficilement la situation dans laquelle ils ont tous deux été subitement plongés.

Elle s’insurge, encore, en signalant que, de plus, que rien n'a été entrepris par les pouvoirs publics afin que l’environnement soit accessible aux personnes souffrant de handicap.

« Je suis handicapée, j’accepte mon handicap, mais ce que je n’accepte pas, poursuit-elle, c’est qu’on ne me donne pas les « facilitateurs » qui puissent me permettre d’oublier mon état ».

Rania, une autre handicapée victime, elle aussi, d’un accident de la route, évoque les difficultés rencontrées dans son quotidien. Elle dit ne pas comprendre que si, elle, a accepté sa nouvelle existence, il lui est insupportable d’entendre des gens commenter sur son passage : « ah la pauvre, dommage ! » des propos, dit-elle, qui la blessent et l’empêchent d’aller de l’avant.

S’emportant, Rania estime qu’il est légitime de parler de la possibilité d’accès à un poste de travail « mais, poursuit-elle, j’ai aussi envie de sortir, de respirer, de prendre un café avec une amie, de vivre, tout simplement. Est-ce que j’ai ce droit ? »

Je veux, déclare-t-elle, que l’on nous voit comme des citoyens producteurs. Mettez-nous au défi et on le relèvera ».

L’auteur du reportage rappelle que les personnes handicapées continuent à être confrontées à « beaucoup d’obstacles » les empêchant d’exercer leurs droits et libertés à participer pleinement aux activités de leur pays.

« Elles sont confrontées, conclut-il, à une discrimination ‘’directe ou indirecte’ ‘ de la part de la société ».

radioalgerie

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La guerre des graines de semence a bel et bien commencée...
    MedSouilah MedSouilah 25.09.2017 20:50
    MERCI Igel. Il est urgent et indispensable d'entamer une collecte des graines pour la conservation ...

    Lire la suite...

     
  • Entracte
    Igel Igel 25.09.2017 20:42  
  • La guerre des graines de semence a bel et bien commencée...
    Igel Igel 25.09.2017 20:40  
  • Constructions illicites à Jijel: Aucun programme de démolition
    Igel Igel 25.09.2017 20:38
    Illicite reste illicite même si le Wali changé. Ce qui est juste est juste partout et pas seulement le ...

    Lire la suite...

     
  • Rien ne va plus au nouveau jardin de la ville...
    Igel Igel 25.09.2017 20:27
    Mais à qui avons nous donné nos voix? Il faut sérieusement penser à changer. Votons maws. Je vote ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    saladin saladin 25.09.2017 19:26
    Pas plus loin qu’aujourd’hui même, une parente à moi, malade chronique du diabète et goitre, est allé ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Foughali Foughali 25.09.2017 19:03
    Salut Christine Je pense que tu oublies le plus important de ma citation ... En effet, être jeune ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 25.09.2017 16:24
    Oui, les jeunes qui vendent leur matériel tout neuf de l'ansej, c'est la jeunesse qui veut gagner ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 25.09.2017 16:14
    C'est exact, je vous souhaite éternel beauté, jeunesse, et un esprit d'une génie !

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 25.09.2017 08:05
    Après une lecture attentive, il est évident que ce système de soins à plusieurs classes est une ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 24.09.2017 17:15
    Voilà qui est rassurant, ni corruptrice ni corruptible. Ainsi, votre esprit est libre. Les ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 24.09.2017 13:54
    Non, n'excuse pas la corruption, au contraire,et je ne parle pas seulement des médecin, mais un maître ...

    Lire la suite...

     
  • Notre football est malade...
    Maalah Maalah 24.09.2017 08:30
    malheureusement il n'y a pas que le football ( ce n'est pas le nôtre il appartient seulement à une ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 23.09.2017 23:50
    Avant de passer à l'inflation, aucun médecin algérien ne touche 40000da. Le triple peut-être. Le ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 23.09.2017 17:01
    Oui,c'est exact, selon le taux d'inflation les salaire doit augmenter, partout ou on pratique un ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel en 1964
    Foughali Foughali 23.09.2017 15:08
    Salut Merci pour le partage, c'est une belle vue d'ensemble de la ville et de ses environs. Il est ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 23.09.2017 12:56
    OK. Ce,la devrait faire le bonheur des médecins qui pourraient se permettre plus de confort matériel ...

    Lire la suite...