Nouvelle alerte sur l’utilisation excessive des pesticides dans l’agriculture en Algérie

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sans titre.png9999

Le refoulement par la Russie de cargaisons de pommes de terre algériennes en raison du taux élevé de résidus de pesticides qu’elles contiennent relance le débat sur l’utilisation excessive de ses produits dans l’agriculture en Algérie.

Jeudi dernier, le président de l’Association nationale des exportateurs algériens (Anexal) a révélé, dans des déclarations à Echorouk, le rejet d’autres produits agricoles algériens par d’autres pays.

« Avec le Qatar, c’était le taux de pesticide dans la tomate (qui a posé problème). Pour ce qui est de la France, on peut détruire la marchandise pour n’importe quoi. Il peut s’agir de la rupture de la chaîne de froid », explique Ali Bey Nasri à TSA.

S’il tente de rassurer sur les exportations des produits agricoles, notre interlocuteur reconnaît le problème lié à l’utilisation excessive des pesticides.

« Même si vous avez un bon produit (pesticide), vous pouvez arriver à un surdosage quand vous ne maîtrisez pas le dosage », avance-t-il. Et de s’interroger : « Est-ce qu’on a les moyens techniques, le personnel qualifié et surtout une maîtrise totale de la chaîne d’importation (de ces pesticides, NDLR) ? Y-a-t-il de la contrefaçon ? ».

Pour Ali Bey Nasri, le problème en Algérie réside dans le fait que « nous avons une agriculture sous qualifiée ».

L’Association pour la protection et l’orientation du consommateur et son environnement (Apoce) était parmi les premières organisations à alerter l’opinion publique sur les répercussions de l’utilisation excessive des pesticides dans l’agriculture.

Son président est affirmatif : « il y a une utilisation abusive, non contrôlée et sans savoir-faire des pesticides ». Une affirmation confortée par la décision de la Russie et du Qatar de refouler les produits agricoles algériens à cause du taux élevé de pesticide.

Sur le marché, la vente de ces produits est également non-contrôlée, selon Mustapha Zebdi, qui pointe le manque de laboratoires spécialisés à travers le territoire national pouvant effectuer des analyses spécifiques dont celles relatives au taux de résidus de pesticides. Il évoque même la contamination de nappes phréatiques dans certaines régions du pays qu’il refuse toutefois de citer pour ne pas créer la panique.

Le président de l’Apoce rappelle qu’il s’agit d’un « grave problème de santé publique ». « Les conséquences (de l’utilisation excessive de ces produits) ne sont pas immédiates. C’est après quelques années que les problèmes commencent à surgir comme les maladies cancéreuses », prévient-il. En avril 2017, le président de la société algérienne d’oncologie médicale avait tiré la sonnette d’alarme.

Selon le professeur Bouzid, « l’Algérie est l’un des pays au monde qui consomment le plus de pesticides par tête d’habitant pour des intérêts d’industrie agroalimentaire ».

« Les pesticides sont reconnus comme directement cancérigènes. Chez les agriculteurs et ceux qui les manipulent, ils sont à l’origine de forme de cancers hématologiques qu’on appelle les lymphomes », a-t-il soutenu.

Les populations qui consomment ces produits traités par les pesticides ne sont pas épargnées. « Ils sont fatalement cancérigènes pour les populations qui consomment les produits traités par ces pesticides, les additifs alimentaires et les aliments importés d’un peu partout et dont l’origine n’est pas identifiée », alerte le professeur Bouzid.

Dans quelques années, l’utilisation non-maîtrisée des pesticides pourrait être à l’origine d’un véritable scandale sanitaire dans le pays. En France, l’usage du chlordécone, un pesticide ultra-toxique, dans les bananeraies aux Antilles provoque actuellement une grande polémique. Selon Le Monde, la « quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés » par ce produit.

Le chlordécone est « fortement soupçonné d’augmenter le risque de cancer de la prostate, dont le nombre en Martinique lui vaut le record du monde – et de loin –, avec 227,2 nouveaux cas pour 100 000 hommes chaque année », écrit le journal qui ajoute que le « cancer de la prostate est deux fois plus fréquent et deux fois plus grave en Guadeloupe et en Martinique qu’en métropole, avec plus de 500 nouveaux cas par an sur chaque île ».

 LIRE LE SUJET DEPUI SA SOURCE ICI

Commentaires   

NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 10-06-2018 18:03
De vrais malades sans principe et sans foi ni loi, désireux de rendre malade tout le monde !! Sachant que l'excès en tout est toujours nuisible !
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 10-06-2018 18:15
Salut noureddine
Je vois que ta période d'hibernation est terminée !
Te voilà donc frais et dispo pour animer quelques topics du portail ..,
Tu nous a manqué l'ami .
Alors, bon retour chez toi !
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 10-06-2018 16:29
Salut
Il est taré ce mec!
La rupture de la chaine du froid n'est pas n'importe quoi, ni un problème anodin!
C'est une cause majeure pour que les produits concernés soient déclarés impropres à la consommation et détruits ....c'est dangereux pour la santé publique .
Alors, pour pouvoir exporter, il faut des produits irréprochables et conformes aux normes des pays destinataires.
C'est par la qualité et la transparence qui feront un bon ou mauvais fournisseur ou partenaire commercial.
En Europe , on ne joue pas à la roulette russe, ni avec la santé des citoyens....
Tous les jours, on parle de scandales et de procès contre des fournisseurs.
Nos voisins marocains ont bien compris les règles du jeu, et c'est pour cela qu'on trouve leurs produits agricoles sur les marchés de france et de Navarre !
On a aussi vu des produits interdits par l'Europe .., le blé ukrainien est un bon exemple !

Bonne soirée
Signaler un abus
saladin
# saladin 10-06-2018 15:45
Il a fallu que de la marchandise exportée soit refusée, par des pays étrangers, pour qu’on sache que ce que nous consommons n’est pas aussi sain, qu’on le croit.
C’est pour quand une enquête digne du nom ?
Quelles sont les mesures que l’état algérien doit prendre, dans l’immédiat, pour protéger sa population ?
Il faut donc produire, certes, mais pas au détriment de la santé public.
Souhaitons, que les concernés vont agir vite et avec efficacité.
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 323 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'EST JUSTE POUR RIGOLER
    MedSouilah MedSouilah 21.06.2018 11:17
    Salut Cousin. J'ai appris par cœur beaucoup de chansons française que tu avait cité... C'était notre ...

    Lire la suite...

     
  • C'EST JUSTE POUR RIGOLER
    saladin saladin 21.06.2018 09:43
    Bonjour Foughali, L’Algérie des années 60 et 70 était pluriculturelle, si je peux me permettre le ...

    Lire la suite...

     
  • CAVALLO FIN DES ANNÉES 50.
    nostalgie nostalgie 21.06.2018 03:10
    quel havre de paix........ :

    Lire la suite...

     
  • C'EST JUSTE POUR RIGOLER
    Foughali Foughali 20.06.2018 11:39
    Salut mohamed À écouter cette chanson de ta vidéo, j'ai l'impression que nous n'avions pas vécu dans ...

    Lire la suite...

     
  • C'EST JUSTE POUR RIGOLER
    Foughali Foughali 20.06.2018 11:13
    Ma question : que vont ils devenir après le BAC ces jeunes ? L'universités ? Des diplômes qui ne ...

    Lire la suite...

     
  • C'EST JUSTE POUR RIGOLER
    saladin saladin 19.06.2018 17:19
    A la veille de l’examen du bac, les candidat(e)s doivent être cool... L’examen sera très bien ...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire. « Soyez prudents»
    Foughali Foughali 18.06.2018 14:20
    Salut saladin Oui, tu as raison de donner ta liste de ces infractions et comportements dangereux ...

    Lire la suite...

     
  • Recherche dans l'intérêt des familles.
    MedSouilah MedSouilah 17.06.2018 20:00
    La famille Boussandal remercie tous ceux qui l'ont aidé à retrouver leur fils Ismaïl à Tassoust...

    Lire la suite...

     
  • Chez nous, la conduite est un calvaire. « Soyez prudents»
    saladin saladin 17.06.2018 17:32
    Ce que je déteste le plus , sur nos routes, est le fait que si pour une raison ou une autre, la ...

    Lire la suite...

     
  • DEUX AUTRES ANCIENNES PHOTOS.
    nostalgie nostalgie 16.06.2018 13:15
    toujours aussi subjugué.. il y a si longtemps...... que c'était paisible !

    Lire la suite...

     
  • Retour au rocher aux moules...
    nostalgie nostalgie 16.06.2018 13:11
    un seul mot.....splendide !!!

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le vendredi 15 Juin 2018.
    saladin saladin 16.06.2018 09:41
    Salut Foughali, Nombreux sont nos compatriotes qui rentrent au bled, la veille de l’Aïd, pour le vivre ...

    Lire la suite...

     
  • Combien coûte une coupe du monde ?
    MedSouilah MedSouilah 16.06.2018 08:00
    Ce samedi, nous avons 4 rencontres.... Calendrier de la Coupe du monde 2018. BONNE JOURNÉE... ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 15.06.2018 21:46
    EN IMAGES. Notre dernier adieu à Chouaib. Ils étaient des centaines à rendre un hommage, un dernier adieu ...

    Lire la suite...

     
  • Grave accident de travail à El-Aouana.
    MedSouilah MedSouilah 15.06.2018 21:43
    EN IMAGES. Notre dernier adieu à Chouaib. Ils étaient des centaines à rendre un hommage, un dernier adieu ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Les enjeux lucratifs de la location de la saison estivale
    christine hamad christine hamad 15.06.2018 16:42
    C'est numéro 3!

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le vendredi 15 Juin 2018.
    christine hamad christine hamad 15.06.2018 16:40
    Saha aidkoum!! Joyeuses fêtes a tout l'équipe de JI et tout l'Algérie !

    Lire la suite...