Programme de développement local à Jijel: Le prix de la gabegie

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La gabegie a son prix. Son coût a été ces projets bâclés, réalisés dans le sillage des programmes de développement dans la wilaya de Jijel et sur lesquels des malfaçons sont apparues.

Le cas le plus édifiant concerne les projets d’amélioration urbaine, qui ont mobilisé des sommes colossales pour améliorer le quotidien des citoyens, pour enfin laisser un goût d’inachevé. Si le bitume, le gaz, l’eau et bien d’autres commodités ont atteint des quartiers entiers qui ont été désenclavés à la faveur de ces projets, il reste que les travaux de mauvaise qualité ont laissé leurs séquelles sur le terrain. «On aurait pu avoir mieux», se désole-t-on souvent dans ces quartiers, où certains projets semblent avoir été exécutés et réceptionnés sans se soucier de leur qualité.

Il est ainsi courant de constater que les chantiers ouverts ont souvent laissé des routes qui se dégradent de jour en jour, des trottoirs défoncés, des réseaux d’assainissement et d’eau éclatés, un système d’éclairage défaillant et des espaces verts qui n’ont résisté que le temps durant lequel ils ont été aménagés. Un arrière-goût amer se dégage aujourd’hui de certains de ces projets, lancés pourtant avec de gros moyens que l’Etat a débloqués pour rendre plus agréable le cadre de vie des citoyens. Mais
c’ était sans compter sur le laisser-faire des uns et des autres et le manque de qualification de certaines entreprises qui ont fait main basse sur ces opérations.

Les bureaux d’études et de suivi ont, pour les initiés, leur part de responsabilité dans ces défaillances, quand ils assistent, comble de la complicité, sans réagir aux malfaçons que le commun des gens peut observer. Des ouvriers, employés dans des conditions précaires par ces mêmes entreprises, qui se hâtent d’achever les travaux qui leur sont confiés, sans tenir compte de leur qualité, ont été affectés à la réalisation de tâches qui dépassent leurs compétences.

Des citoyens ont souvent assisté, l’air médusé et impuissant, à la conduite de ces opérations, qui ont réduit presque à néant leur impact sur l’embellissement de leur quartier. L’ardoise est lourde à supporter quand on sait que 200 milliards de centimes ont été investis depuis 2010 dans les projets d’amélioration urbaine à travers l’ensemble de la wilaya de Jijel.
Le plus déplorable est que la volonté de l’Etat de faire bénéficier le citoyen d’un cadre de vie à la hauteur de ces montants, du temps où l’argent ne manquait pas, n’a eu d’égal que le préjudice porté à tout cet effort.

Amor Z. Programme de développement local à Jijel: Le prix de la gabegie

https://www.jijel.info/local/4415-cite-de-la-plage-resultats-du-bricolage

Commentaires   

saladin
# saladin 20-02-2017 07:48
Comme le dit si bien cheikh Noui, dans son émission, talaa habat :

"Ya el diaba , wech dartalkoum el djazair, bech dirou fiha hakda !"

"Ô "les loups" ! Qu’est ce qu’elle vous a fait l’Algérie, pour la traiter de cette manière !"

La question qui se pose qui va châtier qui, pour que ce genre de gabegies ne reproduise plus ?
Malheureusement, comme disait l’autre :
Les loups ne se mangent pas entre eux …
Tant que les citoyens ne décident pas d’arrêter le massacre, "les loups" auront de beaux jours devant eux… :sad:
Signaler un abus
jijel.jijel
# jijel.jijel 19-02-2017 21:56
Le 1er juillet 2016 et suite à l'article "la belle image du jour" illustré par une photo de la page Jijelnews, j'avais attiré l'attention sur l'anarchie qui a caractérisé les travaux de la Cité de la Plage ainsi que des malfaçons et de la gabegie qui en résulteraient.

"" La chose commise au "Hai El Casino" (comme il a dit lui!) n'est ni belle ni bonne.
L'étude d'aménagement est catastrophique: on ne sait pas travailler avec les alignements des bâtiments, on ne sait pas utiliser les dénivelés du terrain; on ne sait pas faire beaucoup de choses encore...
En réalisation: l'entreprise (faut-il l'appeler ainsi?) a d'abord arraché les revêtements existants et a décaissé les remblais existants sur environ 40-50 cm, puis a rechargé le décaissement sur une hauteur d'environ 1 mètre; résultat de cette opération bizarre, les entrées de certains bâtiments se sont retrouvés à 70 cm sous le niveau des allées!!!
En matière de quantitatifs cela se traduit par des quantités multipliées par un facteur de 3!
Durant les travaux, les conduites d'eau potables et d'assainissement ont été perforées et d'autres cassées: résultat d'énormes quantités d'eau potable coulent à longueur de journée et inondent la chaussée, les allées et les entrées d'immeubles; jusqu'à aujourd'hui rien n'a été fait pour stopper ce gaspillage d'une ressource vitale; pire encore on a bétonné et goudronné sur des conduites qui fuient!
Les avaloirs réalisés sont toujours béants ce qui constitue un danger pour les enfants.
Le béton utilisé est d'une qualité telle qu'un gosse de 5 ans ans peut le casser et l'effriter avec un simple caillou comme outil de destruction, les cailloux, les blocs de pierres et de bétons, et les bouts de ferrailles ne manquent pas puisque l'entreprise ne nettoie jamais le chantier à la grande joie de la marmaille.
Si on voulait vraiment améliorer le cadre de vie des citoyens, il aurait fallu plutôt engager une opération d'assainissement des vides sanitaires et des descentes d'eaux usées: ces vides sanitaires regorgent de merde, de pisse et de détritus divers, et dégagent des odeurs pestilentielles: ces vides sont devenus le repaire de centaines de rats et de milliers de cafards; le risque de maladies est fort.
En cas de pluie, les entrées d'immeubles seraient inondées et empêcheraient les habitants d’accéder à leurs logements.

Si ces travaux mal conçus et très mal réalisés avaient pour but l'amélioration du cadre de vie...c'est raté; mais si ces travaux avaient un autre objectif alors c'est une grande réussite pour leurs promoteurs.

On aurait pu aménager cette cité de bien meilleure façon, avec moins de désagréments pour ses habitants et surtout avec un coût inférieur d'au moins 5 fois le gaspillage commis sur l'argent des contribuables.""
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    MedSouilah MedSouilah 23.08.2017 13:23
    CherJJ Nostalgie habitait ton quartier.

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Les Aftis Saisie de 80 kg de viande avariée dans un restaurant
    Igel Igel 23.08.2017 12:09
    Il n'y a eu aucune intoxication? Pas de malaises signalés? Bizarre. Et d'où viennent ces viandes?

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    jijel.jijel jijel.jijel 22.08.2017 23:12
    J'avais réagit au court commentaire de "nostalgie" (pas aux différents commentaires) dans lequel j'ai ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Les Aftis Saisie de 80 kg de viande avariée dans un restaurant
    khelifabenali khelifabenali 22.08.2017 22:30
    aller voir aussi du coté de taza pour savoir ce que consomme le pseudo-touriste algeien,

    Lire la suite...

     
  • Le vendredi 1er septembre 2017., premier jour de l’Aid el Adha
    jijel.jijel jijel.jijel 22.08.2017 17:30
    Bien dit! Et à vos couteaux! Les quartiers vont être dans un état lamentable pour au moins une dizaine ...

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    Igel Igel 22.08.2017 17:29
    Je ne vois aucune amertume dans les différents commentaires. Et votre intervention est pleine de ...

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    jijel.jijel jijel.jijel 22.08.2017 15:17
    C'est surtout Jijel/Djidjelli qui vous fait réagir si amèrement. Jijel était une daïra (sous-préfecture) ...

    Lire la suite...

     
  • Le vendredi 1er septembre 2017., premier jour de l’Aid el Adha
    Foughali Foughali 22.08.2017 14:09
    Salut Allez.,,à vos moutons !

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    nostalgie nostalgie 22.08.2017 11:12
    ALGERIE.....qu'es-tu devenue..??????

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    Igel Igel 22.08.2017 10:36
    Tant pis pour le browser et tout le reste. Mais que faire face à ce Tsunami. Créer une association? L'appeler ...

    Lire la suite...

     
  • LE CREPONNE DJIDJELLIEN..? MAIS C’EST TRES SIMPLE..!
    Igel Igel 22.08.2017 10:29
    Et le maître artisan qui le préparait au coin de l'église en face de Benniboucha? Il avait sa machine ...

    Lire la suite...

     
  • Le vendredi 1er septembre 2017., premier jour de l’Aid el Adha
    jijel.jijel jijel.jijel 22.08.2017 09:58
    Cela signifie que ce mercredi 23 Août 2017 sera le 1er Dhou El Hidja 1438 en Saoudie et donc le ...

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    Foughali Foughali 21.08.2017 23:02
    Salut Igel Un copain blagueur te dirait de changer de navigateur! Et pourquoi pas changer de décodeur ...

    Lire la suite...

     
  • Manque d’hygiène dans certaines plages de Jijel: Misère et insalubrité estivales
    Igel Igel 21.08.2017 21:34
    Mon browser ne me permet plus de voir les photos de Jijel Infos. Les images sont remplacées par ...

    Lire la suite...

     
  • RAPPEL: Nous sommes à Taher. Une municipalité face à l'anarchie...
    Igel Igel 21.08.2017 09:39
    Jijel est devenue la mère de toutes les anarchies. Mais anarchie est un euphémisme, et ne décrit plus ...

    Lire la suite...

     
  • Le repère du jour : Skif Di Lazouine.
    jijel.jijel jijel.jijel 21.08.2017 09:10
    Exact Fly! Z se prononce S castillan. Toute la zone entre Les remparts (rue Colonel Lotfi) et l'ancien ...

    Lire la suite...

     
  • Journée nationale du Moudjahid : Zighoud Youcef, redoutable stratège militaire et maître de la guérilla
    Foughali Foughali 21.08.2017 00:22
    Salut saladin Right! Nos ancêtres avaient un objectif et des raisons pour les motiver d'aller au ...

    Lire la suite...