Histoire Histoire

Un Moudjahid surnommé " LE CHINOIS" : Chef du secteur de TEXENNA

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Embuscade du 13-02-1962 SAS TEXENNA : raconté par un soldat Français en 2012.

Février 1962 : Les renseignements, dont nous disposons, nous font penser que le chef du secteur de TEXANNA est un ancien Adjudant de l’Armée Française. Il aurait fait la guerre d’ Indochine d’où son surnom : « Le Chinois ». Il serait à la tête d’une katiba (toujours au conditionnel) et nous savons qu’il est loin d’être inactif. Nous le croisons parfois de loin, toujours la nuit, et il nous paraît insaisissable.
L’hiver est rude dans les montagnes de petite Kabylie. Le froid et la neige nous rendent les déplacements difficiles.

Deux images et une longue histoire...

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Il y a quelques temps, les habitants du village de Taden, dans le douar des Djezia, commune mixte d'Athia, découvrirent , sous les oliviers qui avoisinent le village, un petit canon que les eaux de pluie avaient mis à jour en ravinant le sol ? L'émotion fut assez vive chez les Ouled-Athia qui ne se connaissaient pas d'artillerie, et qui regrettèrent sans doute que la découverte ne se fût pas produite en d'autres circonstances, à l'époque où ils guerroyaient encore contre les Roumis. Parmi les vieillards de la tribu, nul ne se souvenait qu'un canon fût resté enfoui sous les oliviers de Taden, à l'endroit le plus fréquenté pourtant de tout le territoire des Djezia. Aussi les racontars allaient-ils leur train; et, l'imagination aidant, le canon défraya pendant plusieurs jours les conversations.

Courrier des lecteurs: AIN LEBNA, LA, OU LE TEMPS S'EST ARRÊTÉ

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bonjour mon cher Mohamed,

Je t'envoi ces quelques photos de ce merveilleux hameaux que tu connais probablement ( AIN LEBNA) isolée et éloignée, je souhaiterai que tu lui consacre un petit article pour attirer les pouvoirs publics surtout la Wilaya de Jijel et la commune de Erraguene pour qu'ils le retire de son isolement.
Ainsi Ain Lebna va renaître de ses cendres avec son électrification prochainement.

Oui en effet, mon cher ami Sofiane. J'avais connu cette région mais j'étais encore enfant, alors que j'accompagnais mon père allah yarahmou avec un groupe de Moudjahidines pour rendre hommage à leur collègue,  le Martyr, commandant Hocine Rouibah, enterré dans cette région.

il faut reconnaître que les citoyens des localités Aïn Lebna et El Merfaâ, ainsi que la mechta Zerata, souffrent toujours le martyrs.
Espérons que votre cri trouvera une réponse urgente des autorités.

Université de Jijel Mohamed-Seddik Benyahia revisité

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La célébration du 61e anniversaire de la grève des étudiants du 19 mai 1956 a été l’occasion de rendre hommage à l’ex-ministre des Affaires étrangères, Mohamed Seddik Benyahia, par l’université qui porte son nom dans sa région natale, Jijel.
Ainsi, jeudi dernier, des festivités ont été organisées à la salle de conférences du campus universitaire de Tassoust (commune de l’Emir Abdelkader), en présence des autorités de la wilaya, ainsi que des invités de marque, comme l’ex-chef du gouvernement, Rédha Malek, l’ex-ministre et conseiller à la Présidence, Mahieddine Amimour, et le secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine, Saïd Abadou.
La célébration du 35e anniversaire de la «disparition», et non la mort, comme le précisera M. Abadou, de Benyahia, a été l’occasion de retracer le parcours de l’étudiant, du militant et du responsable politique jusqu’à ce que cet élan soit arrêté par un missile irakien à l’âge de 50 ans, alors qu’il menait une mission de médiation pour mettre un terme au conflit irano-irakien.

EMOUVANT: LA DERNIÈRE LETTRE DU COLONEL LOTFI À SON ÉPOUSE

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le 16 mars 1960, soit une dizaine de jours avant qu’il ne tombe au champ d’honneur, à Djebel Béchar, le colonel Lotfi écrit à son épouse une très belle lettre, chargée d’émotion, d’amour et de patriotisme.  A ma très chère femme,  Je m’excuse à l’avance de n’avoir pas osé t’annoncer de vive voix ce que je vais t’écrire. J’espère que lorsque tu recevras cette lettre, je serai bien loin en Algérie, ma Patrie Chérie.  En effet, je suis en pleins préparatifs et je dois rejoindre l’intérieur dans les plus brefs délais. Je crois ne t’apprendre rien de neuf en te disant que c’est la seule place possible pour moi en ce moment. Il m’est devenu impossible, intolérable, insoutenable de continuer à vivre à l’extérieur, ceci en dehors de toute considération de quelqu’un d’autre que ce soit. Ensuite, en tant que chef, que Révolutionnaire, qu’idéaliste imbu de principes, je dois être aux côtés de mes hommes pour les soutenir et du Peuple pour le réconforter et renforcer son moral.  

Mme Dehilès veuve Abane n’est plus : Un destin d’exception

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Izza Bouzekri, veuve de Abane Ramdane, puis du colonel Dehilès, est décédée hier à Alger à l’âge de 89 ans. Elle fut actrice et témoin de premier plan d’événements qui ont marqué la guerre de Libération. Deux jours avant son décès, une équipe d’El Watan s’était déplacée chez elle pour recueillir ses témoignages.

Un des acteurs et témoin d’événements majeurs survenus lors de guerre de Libération nationale vient de s’en aller. Izza Bouzekri, qui a partagé durant quelques mois la vie du géant Abane Ramdane, avant d’épouser, en 1959, un autre grand dirigeant de la Révolution, le Colonel Slimane Dehilès, est décédée. Elle est partie comme elle a vécu : dans la discrétion.

13 mai 1839: Une date historique pour les Jijelliens.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Trois dates historiques de notre combat contre les occupants à Jijel et ses environs telles que spécifier par notre Professeur d'Histoire, a l'Université d'Oran, Dr. Soufyane Abdelatif! Une Pieuse Pensée a nos Chouhadas El Abrar !

Le début de l'occupation française débuta le matin du 13 mai 1839, avec l'arrivée la veille, à partir de Skikda, du corps expéditionnaire commandé par de Salles, à bord de deux bâtiments à vapeur, le Styx et le Cerbère. Ils durent relever les positions des forts Saint Ferdinand et Dusquesnes, pour se protéger des attaques incessantes des autochtones, puis complétèrent le système de défense le 15 mai par le fort Saint Eugénie et la redoute Galbois sur les hauteurs du djebel Ayouf.

Un certain Lundi de mai 1961

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Frappons aux portes de la mémoire. Réveillons-la pour qu’elle libère par bribes ou par flots, ses souvenirs, même douloureux et qu’elle dise simplement ce qui fut. Une chanson populaire a immortalisé ces journées « anhar latnine, frança ghaflana, rafdhou laalame… ».
Décembre 1960. Alger brûle. Le peuple brave les chars. Poitrines nues contre fusils. Mourir debout que vivre à genoux. L’opinion mondiale bascule en faveur du peuple algérien. Alger à l’époque abritait 300 à 400 milles âmes. Jijel regroupait 10 000 habitants tout au plus. C’était une ville garnison, coupée en deux par les barrages de fils barbelés avec deux passages obligés. Côté est : l’école Jules-Ferry et son poste de gendarmerie. Côté ouest : la Medersa, avec les renseignements généraux. Quartier européen au nord, quartier algérien au sud. Patrouilles à pie et mécanisées permanentes. Couvre-feu, sauf-conduit. Ville prison. Ville assiégée : même les adresses étaient conçues en îlotage. La ville était quadrillée, maillée.

Connexion

Nous avons 250 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Le calvaire des retraités au ccp
    saladin saladin 25.02.2018 10:04
    Bonjour Foughali, La grande majorité des séniors reçoivent leurs pensions, dans leurs comptes CCP ou ...

    Lire la suite...

     
  • BONNE NOUVELLE.
    saladin saladin 25.02.2018 09:48
    Merci Mohamed, pour la bonne nouvelle. Souhaitons que tous nos malades trouvent la prise en charge ...

    Lire la suite...

     
  • Le calvaire des retraités au ccp
    Foughali Foughali 25.02.2018 02:05
    Pourquoi ne pas faire des virements sur les comptes en banque des retraités, comme cela se fait partout ...

    Lire la suite...

     
  • DNA: Programme de la 20éme.
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2018 19:21
    http://nsa39.casimages.com/img/2018/02/24/180224072625414483.jpg

    Lire la suite...

     
  • En prévision de la visite de Bedoui à Jijel « Opération toilettage » à El Milia
    Foughali Foughali 24.02.2018 14:26
    Salut JJ oui, tu as raison....mieux vaut en rire ! Ceci dit, il fallait s'y attendre, nos dirigeants ...

    Lire la suite...

     
  • Le calvaire des retraités au ccp
    saladin saladin 24.02.2018 09:01
    Avec tout le respect que je dois, à mes sœurs et frères retraités, je pense qu’aucun bureau de poste ...

    Lire la suite...

     
  • Attention ici, c'est infernal...
    TAMANTOUTE TAMANTOUTE 23.02.2018 20:59
    Bonjour: La station de la honte vraiment SONATRACH ET NAFTAL PETROLE ALGERIEN ET LA MISERE DES ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2018 18:29
    J"apprends à l'instant le décès du fils de notre ami Lounis Allouti, 28 ans, habitant la plage rouge.

    Lire la suite...

     
  • En prévision de la visite de Bedoui à Jijel « Opération toilettage » à El Milia
    jijel.jijel jijel.jijel 23.02.2018 16:30
    Ha!Ha!Ha! C'est donc la visite prévue du Ministre de l'Intérieur et peut-être d'autres ministres qui ...

    Lire la suite...

     
  • En prévision de la visite de Bedoui à Jijel « Opération toilettage » à El Milia
    saladin saladin 23.02.2018 10:38
    C’est triste et même dramatique, ce genre de comportement de la part des décideurs locaux . Ils se ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2018 15:39
    رحم الله الاستاذ الجليل بومعزة عمار وأدخله فسيح جناته مع النبيين والصديقين والشهداء والصالحين وحسن ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image...
    MedSouilah MedSouilah 21.02.2018 18:14
    Comme disait l'autre: "Ham Aydahak wa Ham Aybeki" Trouvez l'insolite dans cette triste image prise à ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Foughali Foughali 20.02.2018 23:54
    Salut maalah Merci pour ton avis Je ne suis pas le seul à penser ce que j'ai écrit Il faudra du temps ...

    Lire la suite...

     
  • Arrêt sur image de Taher.
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:51
    Il n'y a rien d'insolite tout est claire et net il est interdit d'aller tout droit suivre les flèches ...

    Lire la suite...

     
  • Un hommage en ces jours de la Célébration de la Journée Nationale du Chahid
    Maalah Maalah 19.02.2018 13:49
    Monsieur Foughali a raison mille et une fois raison lors de sa visite en Algerie le Président Macron ...

    Lire la suite...

     
  • La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement
    saladin saladin 19.02.2018 09:00
    Bonjour Foughali En ce qui me concerne, je vois la civilisation humaine, comme étant un phénomène ...

    Lire la suite...

     
  • Quelques gestes pour une ville propre
    Foughali Foughali 18.02.2018 18:59
    Bonsoir Je voudrais demander à la nouvelle équipe de ne pas oublier les plages des aftis et de ziama....

    Lire la suite...