FERHAT ABBAS : L'HOMME DE LHISTOIRE

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En hommage à la mémoire de Ferhat Abbas

L'homme avait cette haute et tranquille stature. 

Modestie. Simplicité. Avec aussi sa belle allure.
Son regard, serein et pénétré, était si intelligent.
Cet homme avait pour destin de servir les gens.

Très peu loquace en son parler ordinaire,
Pesant chaque mot ou préférant se taire.
Le Dr en pharmacie. Erudit de la révolution,
Avait aussitôt saisi le destin et son évolution.

Au colon, revendiquant Algérianité et territorialité.
Dénonçant un siècle de possession. Bien la réalité. 
Désireux fonder un état Algérien d’équité.
Au combat s’engageant en toute probité.

Conseiller. Journaliste. Un combat il mena.
Plaidant sans répit son code de l’indigénat.
Du colon, saisît l’entreprise de domination,
Que celui-ci, du pays, désire en exploitation.

Pour son pays il revendiqua un statut.
Devant l'indécision, alors bien il se tût.
N'en demeurant pas moins assez soucieux.
De la décolonisation, il en avait le vœu.

Promulguant alors le manifeste du Peuple Algérien.
Affirmant la terre ancestrale, revenir aux Algériens. 
Cherchant partout l'origine de cette nation.
N’en trouvant las, autre chose que le néant.

Pugnace. Fondateur de l’AML. Et de «Egalité». 
Cheikh Brahimi et bien d’autres, de lui en amitié.
Le député de Sétif fonda alors son parti «UDMA»
Son Statut refusé. De l’assemblée il démissionna.

1956 - Au Congrès de la Soummam, à huis clos.
Des chefs de la révolution, est apprécié sur le tôt. 
Il est alors désigné et admis membre du CNRA. 
Ferhat Abbas fût alors conduit chef du GPRA.

Responsable élu au sein de l'état major.
Se consacrant à la tâche tout d'abord.
Du Général De Gaulle, Président de l’heure, 
Ferhat Abbas était le principal interlocuteur.

Accusé. Médusé. Ses pensées fort incomprises.
Avec maints hommes, il eût assez d'emprises.
Discrédité et démissionné. Il s’en mortifia.
De ses certitudes, jamais ne se désavoua.

Benkhedda, Président élu du GPRA le remplaça.
Crise de 1962. Auprès de Ben Bella, il se plaça.
De nouveau élu. Alors président de l’Assemblée.
Du choix politique Russe, il ne fût pas si comblé.

Des membres du parti du FLN, il en fût évincé.
Dans Adrar, au Sahara, il se trouva prisonnier.
Houari Boumediene, alors Président l’en libéra.
Mais de son nouvel «Appel», victime il en sera.

Le Maître des manifestes déplaît à maintes fois.
Sous résidence il se trouva. Mis encore une fois. 
 Renié par ses pairs. Et l'excluant de l'histoire.
Seul, Le Président Chadli en vint à tout revoir.

L'homme de la plume et du livre écrivît beaucoup.
Narrant l'histoire. Son vécu. Alors contant le tout.
Exprimant dans ses lignes ses idées. Aussi son espoir. 
A son plan de décolonisation, nul pourtant à y croire.

Décoré. Médaillé de l'ordre du mérite. A l'honneur.
Mais peu suffisant à reconnaître toutes ses valeurs.
De son nom, en hommage, baptisé de Taher l'aéroport.
Mais à son prestige, il n’est là qu’un tout petit apport.

En sa résidence à Kouba, ses fidèles aller le voir.
Un jour de vieillesse, le voila parti. Par un soir.
Ferhat Abbas s'éteint. Derrière lui toute sa gloire.
Son nom à jamais fixé dans le cours de l'histoire.

Par Noureddine Bousdira rédaction jijel info

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 25-12-2016 17:45
Meilleur portrait de Ferhat Abbas: l’artiste-peintre Abdelghani Yaoursi remporte le 1er prix
Signaler un abus
saladin
# saladin 25-12-2016 08:29
Ci-dessous est le dernier paragraphe , du livre de Ferhat Abbas, rahimahou Allah :
Autopsie d’une guerre, l’aurore, écrit en 1978.

Nous sommes à l’aube de l’an 2000.
Il faudra que notre Civilisation change radicalement de cap.
Si les nations qui monopolisent la science, la richesse et la puissance ne les utilisent pas
pour établir, à travers l’univers, un nouvel ordre économique plus juste ;
s’ils ne suppriment pas la « faim du monde » et les agressions impérialistes,
ils risquent dans un avenir plus ou moins long, de voir la faim des autres perturber leur opulence,
semer parmi eux le désordre et peut être les conduire à un conflit qui les détruira
.

N’est-ce pas là une explication logique , de ce qui se passe nowadays ?

Paix à l’âme de Ferhat Abbas , l’ homme sincère qui est resté fidèle à ses principes de JUSTICE et d'amour de ses prochains…
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Foughali Foughali 22.09.2017 23:55
    Salut igel Mon premier commentaire était une boutade.... Je voulais répondre à ton post qui parle de ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Trois projets phares dans le viseur du wali
    abdelah abdelah 22.09.2017 22:27
    il ya l odeurs des egoute de l usine de cuir qui tue

    Lire la suite...

     
  • Retour sur le viaduc de Ghar El Baz
    abdelah abdelah 22.09.2017 22:22
    est les egoute de usine de cuir a bourmel pas nouvelle?

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.09.2017 19:00
    DÉCÈS DE KHIREDINE FATEH A L'ÂGE DE 35 ANS HABITANT BOUREMAL JIJEL . LE DÉFUNT A ÉTÉ ENTERRE AUJOURDHUI ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.09.2017 18:59
    DÉCÈS DE M BOULAGHLAM ABDLHAMID ANCIEN CADRE A LA DRAG WILAYA DE JIJEL ENTERRE AUJOURD HUI A CHEKFA APRÈS ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 22.09.2017 16:02
    Comme vous avez dit, les médecins des hôpitaux public quittent pour les cliniques privée. Pourquoi ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel en 1964
    nostalgie nostalgie 22.09.2017 14:56
    salut Geneviève et Pierre et oui, c'était une autre époque.....

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 22.09.2017 13:27
    C'est si intéressant de voir les relexions hâtives prendre le dessus de la scène à chaque thème. Cette ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 22.09.2017 12:08
    Aussi je lis dans les journaux que le ministère du santé a dépensé de milliards des centimes pour ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    christine hamad christine hamad 22.09.2017 12:05
    Pourquoi on ne essaye pas de changer le système de soins dans les hôpitaux public?? Par exemple on ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    saladin saladin 22.09.2017 10:00
    Salut Foughali, Tout à fait rien n’est gratuit. Seulement dans les pays qui se respectent, la santé du ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Foughali Foughali 22.09.2017 00:54
    Salut saladin Tu sais comme moi que rien ne peut être gratuit Jusque là l'état a tout pris en charge ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    saladin saladin 21.09.2017 14:26
    Comme il a dit lui : "La santé, dans notre pays est malade !" La médecine gratuite est devenue ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Foughali Foughali 21.09.2017 09:33
    Salut Igel Tu veux sûrement parler de ce serment ? https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:HippocraticOath.jpg ...

    Lire la suite...

     
  • Frais de soins à Jijel: Une facture plus lourde pour les pauvres malades
    Igel Igel 20.09.2017 22:14
    Des suceurs de sang. Nos médecins sont une honte pour leur corps de métier et le serment qui les lie ...

    Lire la suite...

     
  • NOUVELLES DU CENTRE VILLE
    Igel Igel 20.09.2017 22:07
    Effectivement, la place est laide et ce truc encore plus. Toute la placette l'est. Les mûriers qui ...

    Lire la suite...

     
  • Destin de génération.
    Igel Igel 20.09.2017 13:33
    Bungee Jump? Il y a donc possibilité de remonter? Non, la rente pétrolière aura disparu. L'Algérie, en ...

    Lire la suite...