La photo du jour: L'isolement...

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.

Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l'étoile du soir se lève dans l'azur.

 

 

Photo jijel.info & Alioueche Mokhatr. proposée par: Fares Souilah
Poème: Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)

Commentaires   

El khettabi
# El khettabi 10-07-2015 23:19
Bonsoir mohammed saha ftourek
mille merci pour ces photos contemplatives de la région qui nous mettent du baume au coeur et nous rappellent bien des souvenirs . Mon dieu que nous sommes passé à côté de tant de belles choses à vouloir étreindre l'impossible alors qu'il se trouve parfois plus près de nous .
Au plaisir de te voir et de partager le café promis et un brin de tchach.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 11-07-2015 00:34
Bonsoir Seddik !
J'espère que tu va bien !
Reçois nos salutations, de mon ami Zoubir Ch. également.
Bien amicalement
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 14-05-2015 15:15
as i got no idea about steel-plants, i read your serene and beautiful poems, and contemplate these amazing pictures, thanks a lot!
Signaler un abus
christine hamad
# christine hamad 14-05-2015 15:13
as i got no idea about steel-plants, i read that beautiful poem, and contemplate these nice photos, it s a joy to read srene poems like that, thanks a lot!
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 14-05-2015 15:19
Bonsoir Christine hamad
Oui, il nous arrive de temps à autre à partager avec vous, de belles photos de la wilaya de Jijel, avec des poèmes d'antan.
Au plaisir de vous relire.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 14-05-2015 07:42
L'isolement

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.

Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l'étoile du soir se lève dans l'azur.

Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l'horizon.

Cependant, s'élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs :
Le voyageur s'arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts.

Mais à ces doux tableaux mon âme indifférente
N'éprouve devant eux ni charme ni transports ;
Je contemple la terre ainsi qu'une ombre errante
Le soleil des vivants n'échauffe plus les morts.

De colline en colline en vain portant ma vue,
Du sud à l'aquilon, de l'aurore au couchant,
Je parcours tous les points de l'immense étendue,
Et je dis : " Nulle part le bonheur ne m'attend. "

Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?
Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères,
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !

Que le tour du soleil ou commence ou s'achève,
D'un oeil indifférent je le suis dans son cours ;
En un ciel sombre ou pur qu'il se couche ou se lève,
Qu'importe le soleil ? je n'attends rien des jours.

Quand je pourrais le suivre en sa vaste carrière,
Mes yeux verraient partout le vide et les déserts :
Je ne désire rien de tout ce qu'il éclaire;
Je ne demande rien à l'immense univers.

Mais peut-être au-delà des bornes de sa sphère,
Lieux où le vrai soleil éclaire d'autres cieux,
Si je pouvais laisser ma dépouille à la terre,
Ce que j'ai tant rêvé paraîtrait à mes yeux !

Là, je m'enivrerais à la source où j'aspire ;
Là, je retrouverais et l'espoir et l'amour,
Et ce bien idéal que toute âme désire,
Et qui n'a pas de nom au terrestre séjour !

Que ne puis-je, porté sur le char de l'Aurore,
Vague objet de mes vœux, m'élancer jusqu'à toi !
Sur la terre d'exil pourquoi resté-je encore ?
Il n'est rien de commun entre la terre et moi.

Quand là feuille des bois tombe dans la prairie,
Le vent du soir s'élève et l'arrache aux vallons ;
Et moi, je suis semblable à la feuille flétrie :
Emportez-moi comme elle, orageux aquilons !


Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)

Alphonse de Lamartine (1790-1869) publie en 1820, à l’âge de 30 ans, les « méditations poétiques », recueil romantique qui le rend rapidement célèbre. « L’isolement» est l’un des 24 poèmes mélancoliques de cette œuvre.
textesatoutvent.blogspot.com/2012/04/lisolement-alphonse-de-lamartine_13.html
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 1136 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 21.05.2018 19:33
    Salut Moudjahid , Si tu veux mon avis, dans la religion, tout est question de foi. Les détails, ce ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 21.05.2018 19:27
    Salut Jijel.Jijel Je ne prétends pas traduire, mieux que les traducteurs professionnels. Ci-dessous ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 21.05.2018 10:08
    Salut saladin C'est quoi la définition de voyage ( distance, temps, moyens de locomotion ...)?

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 21.05.2018 10:00
    Salut JJ j'ai vite compris que tu étais passé au smartphone, qui n'a rien de smart, ni de userfriendly....je ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 20.05.2018 21:46
    Je regrette, mais la traduction du verset 184 de sourate Elbaqara a été volontairement faussée et on ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 20.05.2018 21:11
    C'est ça, foughali! Mais depuis que mon PC est en panne, j'utilise un smartphone et a des lettres qui ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    saladin saladin 20.05.2018 18:19
    Salut jijel.jijel Il est évident qu’un être humain ne peut, en aucun cas, supporter le jeûne, du ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 20.05.2018 17:58
    Salut JJ je suppose que tu veux dire que " le jeûne est dangereux pour la santé ...", tel que nous ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 20.05.2018 17:48
    A propos du ramadan En Tunisie, ils ont ouvert le débat sur la liberté de ne faire le jeûne. En effet ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 20.05.2018 17:39
    Salut elkhatabi Je connais bien les programmes proposés par des diététiciens pour perdre du poids ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 20.05.2018 15:15
    A voir cette photo, on constate qu'on fait travailler des enfants.... Alors que les parents doivent être ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    jijel.jijel jijel.jijel 20.05.2018 14:54
    Le jeun à la manière musulmane est San heureux pour la santé Ne pas manger et surtout ne pas boire ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 20.05.2018 14:11
    Salut khattabi On va mettre la balle au centre, en disant que tout doit être fait avec modération ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    El khettabi El khettabi 20.05.2018 02:24
    lBonjour Je rajoute une couche . ces marchands " musulmans " reproduisent ce comportement malsain ...

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 19.05.2018 17:23
    Salut abdelah Tu parles du début ou de la fin du s'hour ?

    Lire la suite...

     
  • MÂLES HAUTS, NETS ?
    Foughali Foughali 18.05.2018 23:29
    Salut JJ Tu sais mieux que moi qu'il y a très peu d'occasions de se faire plaisir, de bien manger ...

    Lire la suite...

     
  • Gaza : dix Palestiniens tués dans des affrontements avec les soldats israéliens
    saladin saladin 18.05.2018 17:26
    Salut Foughali C’est vrai que la situation est différente, entre ce que nous avons vécu, pendant ...

    Lire la suite...