Al Hoceima : sous les tirs des lacrymos, « silmya, c’est fini ! »

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La soirée du 15 juin a été rude à Al Hoceima, où des jeunes ont définitivement changé le décor du face-à-face avec les forces de l’ordre. Finis les rassemblements massifs, étendards du Rif au vent, autour de leaders au micro, désormais quasiment tous détenus. Le Hirak s’est transformé en batailles rangées avec la police, jets de pierres contre tirs de grenades lacrymogènes, jusqu’au bout de la nuit.

Les plus déterminés, ceux qui ne croient plus à la lutte pacifique et qui crient que « Silmya, c’est fini ! » (le pacifisme, c’est fini) ont mis leur menace à exécution, dès que la police a décidé de les charger.

Organisés en bandes éparses, ils ont répliqué par une pluie de projectiles. En réplique, la police anti-émeute a fait usage de bombes lacrymogènes. Une première pour ces rassemblements nocturnes.

Il est déjà loin le temps où, disciplinés et serrés en rangs d’oignons, les manifestants, encadrés par un service d’ordre, entonnaient les slogans crachés par les sonos installés pour donner écho aux discours enflammés des leaders du Hirak. Et pour cause, le mouvement a été décimé par les interpellations. Reste aujourd’hui, dans la nuit d’Al Hoceima, ces ultras, anonymes qui harcèlent les forces de l’ordre à coup de caillasse.

Les protestataires ont couru dans tous les sens, tandis que d’autres ont choisi l’affrontement et ont jeté des pierres en direction de la police. Des femmes montées en première ligne ont été les premières à être asphyxiées par les gaz qui se sont infiltrés jusque dans les intérieurs des maisons.

Les plus aguerris ont retiré leurs t-shirts pour se protéger le visage et continuer à scander leurs slogans en expédiant au loin leurs pierres. Certains, touchés par les projectiles incandescents de la police ont été évacués vers l’hôpital.

Nombre de manifestants se sont réfugiés dans les ruelles adjacentes, après avoir été coursés par les policiers casqués. « La répression et la détention ne nous empêchera pas de continuer notre Hirak » ont commenté nombre d’entre eux.

Plus tôt dans la journée, les nouvelles n’étaient pas réjouissantes : les arrestations ont continué à été signalées. De nombreux étudiants de l’université multidisciplinaire de Selwan ont boycotté les examens. L’annonce faite par Saadeddine El Otmani, à l’issue du Conseil de gouvernement que « des visites de terrain allaient être effectuée sous peu » a été prise pour un énième affront alors que la revendication première des frondeurs est la libération immédiate et sans condition de plus d’une centaine de détenus, à Al Hoceima et à Casablanca. Des marches de protestations ont été organisées de jour dans les villages d’Imzouren Tmacent, à Midar et Laroui.

Des familles de détenus ont rapporté que les policiers en faction dans les parloirs du centre de détention où sont incarcérés les premiers condamnés ont empêché que les échanges se fassent en rifain afin de pouvoir contrôler leurs paroles. La défense a vivement contesté cette interdiction, allant jusqu’à faire référence à l’Apartheid sud-africain.

Le conclave initié par Ilyas El Omari au siège de la région à Tanger qui devrait se tenir ce vendredi, et regroupant politiques et membres de la société civile, enregistre défection sur défection. Dernière en date, la coalition des 22 ONG qui scrutent la situation dans le Rif a émis un communiqué jeudi soir pour marquer son désengagement. En cause principalement, « la gestion sécuritaire de la crise, les rafles à répétition dans les rangs des manifestants ».

 

Par: TSA


Dans les villes et localités environnantes, à Ahfir, Zaio, Taourirt, Bni Tijit et jusqu’à Berkane et Oujda, des sympathisants du mouvement ont tenté d’occuper les mosquées avant d’être délogés par la force après la prière du Tarawih.

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • 28ème anniversaire du Club village Moussa.
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 16:03
    Dans la vidéo ci-dessous de la wilaya postée par Nabil Boubezari... Une bonne nouvelle. 13 milliards ...

    Lire la suite...

     
  • LE COMPLEXE SPORTIF ROUIBAH HOCINE DANS UN ETAT LAMENTABLE. Réédité
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 15:57
    Enfin nous apprenons à l’instant dans la vidéo ci-dessous de la wilaya, une bonne nouvelle. 13 milliards ...

    Lire la suite...

     
  • PROMU WALI DE JIJEL : Hommage au SG de la wilaya de Mostaganem
    MedSouilah MedSouilah 20.07.2017 13:01
    Tout à fait... Espérons que Reflexion.dz, n'a pas tort. Il est vrais que les brosseurs sont nombreux ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Foughali Foughali 20.07.2017 08:04
    Quel que soit le no de l'opération, tout le monde devrait être d'accord pour applaudir l'es autorités ...

    Lire la suite...

     
  • PROMU WALI DE JIJEL : Hommage au SG de la wilaya de Mostaganem
    fly1 fly1 20.07.2017 07:13
    Le wali n'est pas encore installé, et on commence deja à lui donner des coups de brosse.ce sont ...

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2017 21:27
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/19/170719105220982331.png

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 19.07.2017 21:27
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/19/170719105221607471.png

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Foughali Foughali 19.07.2017 18:01
    Salut khimo Et pourquoi pas....serais tu raciste au point d'attraper des boutons à la vue d'un nom ...

    Lire la suite...

     
  • Un lieu de distraction, de repos et de tourisme fermé.
    khelifabenali khelifabenali 19.07.2017 15:32
    c'est triste de voir et d'entendre chaque jour la dégradation du site touristique de la région ...

    Lire la suite...

     
  • NOTRE QUARTIER DE LA SUISSE…
    Igel Igel 19.07.2017 15:03
    Sans être trouble fête, je souhaite ajouter quelques précisions. Il est vrai que la zone était neutre ...

    Lire la suite...

     
  • Une superbe prise de vue du grand phare...
    Igel Igel 19.07.2017 13:03
    Et à Jijel, c'est toujours lgranfar. Plus à gauche et faisant face au phare, il y avait une décharge ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    Igel Igel 19.07.2017 12:56
    Dauphin, Delphine peut-être ? Notre incompétence jaillit même au choix d'un simple dénominatif. Et ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel : Saisie de 107 parasols et 12 tentes
    khimo khimo 19.07.2017 09:36
    Pourquoi le plan Delphine et non Fatima ou Aïcha

    Lire la suite...

     
  • Le festival des enfants s’est clôturé en apothéose à Jijel.
    yaz18 yaz18 19.07.2017 08:22
    Selem aalikoum Hocine Il est vrai que les absents ont des raisons d’avoir tord, on essaiera d'être ...

    Lire la suite...

     
  • AKHBAR JIJEL du 18.07.17
    abdelah abdelah 18.07.2017 21:50
    franchement l usine de cuir a jijel ville si quil' va acheté le cuir .le top égout est odeur.

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    MedSouilah MedSouilah 18.07.2017 19:07
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/18/170718082832718679.jpg

    Lire la suite...

     
  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    jijel.reveil@gmail.com jijel.reveil@gmail.com 18.07.2017 16:11
    Merci Mr MedSouilah pour vos articles concernant cette ville sacrifiée par les responsables, alors ...

    Lire la suite...